Antoine Kombouaré « La volonté d'aller de l'avant ! » - Conférence de Presse RC LENS

De
Publié par

Antoine Kombouaré « La volonté d'aller de l'avant ! » - Conférence de Presse RC LENS

Publié le : vendredi 23 janvier 2015
Lecture(s) : 0
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

1/23/2015 Antoine Kombouaré : « La volonté d'aller de l'avant ! »
Antoine Kombouaré : « La volonté d'aller de l'avant ! »
Vendredi 23 janvier 2015
A  deux  jours  de  la  22e  journée  de  Ligue  1  face  à  Reims,  le  coach  lensois  Antoine  Kombouaré  a  répondu  aux
questions de la presse ce vendredi…
Entretien
Retrouvez  la  conférence  de  presse  d’Antoine  Kombouaré  en  vidéo,  axée  sur  le  match  Reims  ­  Lens,  sur  la  chaîne
officielle Youtube : www.youtube.com/rclensofficiel (http://www.youtube.com/rclensofficiel) .
Le match à Reims
« Au quotidien, mon travail est de trouver la bonne formule et les solutions pour gagner des matchs. Aujourd'hui, l'idée
est  de  repartir  dans  une  dynamique  positive.  Cela  passe  forcément  par  un  bon  résultat  à  Reims,  malgré  tous  les
problèmes que l'on rencontre. Aujourd'hui, on a beaucoup de joueurs blessés. Ceux qui ont l'opportunité de jouer doivent
saisir cette chance pour se montrer. »
Un groupe rémois diminué
« Reims sera peut­être fatigué de son match de Coupe de France joué hier. On verra… De mon  côté,  j'ai  aussi  des
soucis. Aujourd'hui, je n'ai toujours pas récupéré Rudy Riou (pubis), Ahmed Kantari (cuisse), Lalaïna Nomenjanahary
(entorse de la cheville), Alharbi El Jadeyaoui (entorse de la cheville), Ludovic Baal (mollet) et Loïck  Landre  (mollet).
Demain,  ce  sera  déjà  la  veille  de  match.  Ces  joueurs  étaient  aux  soins  toute  la  semaine.  Ils  ont  eu  droit  à  des
entraînements adaptés, en compagnie des préparateurs physiques. On fera un dernier test demain, même si je suis très
sceptique concernant Ludovic Baal et Loïck Landre. Pour les autres, leur participation reste en suspens. Après, je ne me
plains pas et je m'occupe de mes soucis et pas de ceux des autres équipes. »
Jean­Luc Vasseur, l'entraîneur rémois
« J’ai déjà joué et travaillé avec lui. Je suis très content pour lui car il fait du très bon travail. Il a vécu un début de saison
compliqué puis lui et son équipe ont bien redressé la barre. Aujourd'hui, Reims est onzième du classement avec 28
points. »
http://www.rclens.fr/infos_2015/01/23_itw_kombouare_reims/index.php?imprim=true 1/21/23/2015 Antoine Kombouaré : « La volonté d'aller de l'avant ! »
Le match aller (4­2)
« C'est une équipe très expérimentée qui nous avait posé beaucoup de problèmes au mois d'août. Les Rémois avaient
d'ailleurs ouvert le score. Il ne faut pas avoir peur de dire que l'expulsion de Prince Oninangué nous avait facilité la tâche.
Ils avaient ensuite lâché prise en seconde période ce qui peut expliquer le score de 4 buts à 2. Après, ils n'étaient pas
bien à cette époque. Depuis, ils vont mieux. Avant les vacances, les Rémois avaient gagné deux fois successivement,
dont une belle victoire à Rennes où il n'est jamais facile de s'imposer. Après, comme nous, ils n'ont pas encore gagné en
2015. Cependant, je sais que c'est une équipe qui est au­dessus de nous. »
La solidité défensive
« Dans mon discours et dans le travail, j'ai toujours insisté sur l'importance d'être solide défensivement. Après, on peut
travailler des heures, un défenseur pourra toujours faire une erreur ou marquer contre son camp. Maintenant, j'aimerais
que mon équipe retrouve une certaine solidité défensive. J'ai envie de revoir un bloc et une équipe capable de ne pas
prendre de but. En plus, ce n'est qu'en étant solide derrière qu'on pourra se créer des occasions, marquer et gagner des
matchs. Je ne veux pas voir mon équipe uniquement défendre. On doit aussi avoir la volonté d'aller de l'avant ! »
Les jeunes de l'effectif
« Aujourd'hui, l'inquiétude que j'ai avec les jeunes, c'est qu'ils supportent mal la pression et que cela les inhibent dans le
jeu. Ainsi, la semaine, on travaille pour les rassurer. Le but est qu'ils soient détendus et en confiance au moment de
débuter les matchs. De toute façon, on ne peut pas faire autrement. Les jeunes doivent jouer. Et c'est normal qu'ils ne
puissent pas être au top à chaque rencontre. 
Actuellement, si on est moins bon, ce n'est pas seulement à cause des jeunes. C'est tout un groupe qui est concerné.
Quand on perd, je ne fais pas de différence entre les jeunes et les plus âgés. Et au moment de faire mon groupe, j'oublie
ces questions d'âge et je prends uniquement les meilleurs. D'ailleurs, ces jeunes sont là pour titiller les plus anciens. »
Yoann Touzghar
« Je ne m'occupe pas de la communication. Ce qui m'importe, c'est de récupérer Yoann le plus vite possible pour qu'il
puisse venir nous aider. Je suis très content qu'il reste à Lens et qu'il ait envie de participer avec nous à l'opération
maintien. De mon côté, j'ai pris une sanction sportive que j'ai annoncée au groupe cette semaine. Jusqu'à lundi, Yoann
est laissé à la disposition de la CFA. Il fera son retour ensuite avec nous. Après, il ne faudra plus en parler. Ce genre de
souci fait partie de la vie d'un club, surtout au moment du mercato. »
w w w . r cl e n s. f r
http://www.rclens.fr/infos_2015/01/23_itw_kombouare_reims/index.php?imprim=true 2/2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.