Programme départementales Hanotin Grosbois

Publié par

LaGAUCHE etlesÉCOLOGISTES RASSEMBLÉSPOUR PRÉPARERL’AVENIR NADÈGE GROSBOIS Europe Ecologie  Les Verts Designer  chef d’entreprise Nos propositions pour SaintDenis et le département ” ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES 22 ET 29 MARS 2015 CANTON DE SAINT-DENIS 1 MATHIEU HANOTIN Député Viceprésident du Conseil général HANOTINGROSBOIS2015.FR NADÈGEGROSBOIS EuropeEcologie Les Verts Chef d’entreprise Designer MATHIEUHANOTIN Député Viceprésident du Conseil général Une candidature de rassemblement au service des Dionysiens QUEL EST VOTRE BILAN AU CONSEIL GÉNÉRAL ? Mathieu Hanotin : La situation financière laissée par la majorité communiste en 2008 était catastrophique. Depuis, nous avons redressé le département, et relancé son activité en menant des politiques ambitieuses pour les habitants.Nous avons massivement investi dans la construction et rénovation des collèges et favorisé le développement des transportsavec l’arrivée du T5 et du T8. Nadège Grosbois :Depuis 2008, nous gérons avec les socialistes le département, je veux porter encore plus loin l’écologie en Seine SaintDenis. POURQUOI VOUS PRÉSENTER ? Nadège Grosbois : Nous devons faire de notre département un modèle en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique, le bétonnage et la pollution. Il nous faut agir pour préserver la biodiversité.
Publié le : dimanche 8 mars 2015
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
LaGAUCHE etlesÉCOLOGISTES RASSEMBLÉSPOUR PRÉPARERL’AVENIR
NADÈGE GROSBOIS Europe Ecologie  Les Verts Designer  chef d’entreprise
Nos propositions pour SaintDenis et le département ”
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES 22 ET 29 MARS 2015 CANTON DE SAINT-DENIS 1
MATHIEU HANOTIN Député Viceprésident du Conseil général
HANOTINGROSBOIS2015.FR
NADÈGEGROSBOIS EuropeEcologie Les Verts Chef d’entreprise Designer
MATHIEUHANOTIN Député Viceprésident du Conseil général
Une candidature de rassemblement au service des Dionysiens
QUEL EST VOTRE BILAN AU CONSEIL GÉNÉRAL ?
Mathieu Hanotin :La situation financière laissée par la majorité communiste en 2008 était catastrophique. Depuis, nous avons redressé le département, et relancé son activité en menant des politiques ambitieuses pour les habitants.Nous avons massivement investi dans la construction et rénovation des collèges et favorisé le développement des transportsavec l’arrivée du T5 et du T8.
Nadège Grosbois :Depuis 2008, nous gérons avec les socialistes le département,
je veux porter encore plus loin l’écologie en Seine SaintDenis.
POURQUOI VOUS PRÉSENTER ?
Nadège Grosbois :Nous devons faire de notre département un modèle en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique, le bétonnage et la pollution. Il nous faut agir pour préserver la biodiversité. C’est pour cela quej’ai à cœur de soutenir des projets innovants et raisonnés en terme d’empreinte écologique.
Mathieu Hanotin :D’abord pour poursuivre le bon travail que nous avons entamé et qui nous a permis de commencer à changer l’image du département. Et puis parce qu’un peu moins d’un an après les élections municipales à SaintDenis, l’éducation, l’emploi, la sécurité et la propreté des espaces publics ne semblent toujours pas être considérés comme des priorités par le maire.Je continuerai à porter à tous les niveaux cette volonté d’amélioration du quotidien des Dionysiens.
MATHIEU HANOTIN Député depuis 2012 et Viceprésident du Conseil général depuis 2008, je suis père d’un enfant de 6 ans et de jumeaux en bas âge. Pendant mes loisirs, je pratique le rugby et l’escalade, suis supporter du Red Star, passionné de photo, fan de séries américaines et aussi joueur d’échec.
NADÈGE GROSBOIS Chef d’entreprise designer, je conçois depuis 12 ans la scénographie du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil. Je développe aussi des projets d’habitations participatifs innovants. Adepte du footing et du vélo le long du canal, habituée du TGP, je suis amoureuse des films de Jacques Tati.
“La SeineSaintDenis est le département le plus jeune de France. C’est un atout à valoriser. ”
ALICE RONGIERSUPPLÉANTE. CADRE D’ENTREPRISE, FRANCS-MOISINS
« Habitante des FrancsMoisins depuis toujours, je suis aux côtés de Mathieu et Nadège car ce sont eux qui portent le vrai changement pour notre ville à travers le département. Ayant été pendant longtemps animatrice jeunesse, je sou tiens le projet pour l’éducation et l’insertion des jeunes qui sont un atout pour notre département.»
“Le département doit contribuer à améliorer le cadre de vie des Dionysiens.”
RABIA BERRAI SUPPLÉANT. CONSEILLER MUNICIPAL D’OPPOSITION, SÉMARD « Comme conseiller municipal d’opposition à SaintDenis, je défends au quotidien l’amélioration de la qualité de vie des Dionysiens. C’est tout naturellement que je me suis engagé avec Nadège et Mathieu car leur projet départemental est le mieux à même d’apporter un véritable changement pour notre ville. »
Ils nous soutiennent
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de SeineSaint Denis
« Mathieu Hanotin, avec qui je travaille depuis 7 ans, et Nadège Grosbois, ont toute ma confiance pour qu’en semble nous puissions agir sans relâche pour améliorer le quotidien. »
Emmanuelle Cosse, Secrétaire nationale d’Europe Ecologie Les Verts
« La SeineSaintDenis est un formidable territoire pour faire de la politique autrement : innover, per mettre aux habitants de reprendre leur destin en main et mettre en oeuvre une écologie concrète, c’est possible ! »
Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale, Député de SeineSaint Denis
« Les habitants de Seine SaintDenis ont besoin d’une gauche rassemblée, fière de ses valeurs et qui préfère l’action à l’incan tation. Mathieu et Nadège sont déterminés à agir pour leur ville et leur départe ment. »
“La Région et le Département ont travaillé main dans la main pour améliorer le quotidien des Dionysiens. Avec Mathieu et Nadège, nous allons continuer à défendre notre territoire à tous les échelons.” VIVIANE ROMANA CONSEILLÈRE RÉGIONALE
Nous l’avons fait pour vous : notre bilan depuis 2008 Mise en place de Depuis 2008, les socialistesForum de l’emploi public et les écologistes ont avec400 offres d’emploi enl’allocation départementale travaillé sans relâche pour2014d’accueil du jeune enfant pour répondre aux besoins de la aider les familles à payer une Ouverture du GRETA à population, préparer l’avenir assistante maternelle et protéger les plus fragiles. SaintDenis qui accueille des adultes en reconversion Les Dionysiens ont bénéficiéSENIORS des investissements du professionnelle 1860 places en département. TRANSPORTSstructure collective ont été créées EDUCATION Financement 2 collèges neufset pilotage de laCréation du chèque ont été construitsconstruction desservice « aide ménagère » à SaintDenis(Dora Maar lignes de tramway T5 et T8 à Pleyel et le collège Hausse de la fréquence du Jean Lurçat entièrement T1 dès 2015 reconstruit)ENVIRONNEMENT Augmentation de la 1800 élèves de SaintDenisRéalisation de fréquence du bus 139 qui sont partis en voyage scolaire7km de pistes cyclables et dessert le collège Dora Maar grâce au Plan Odyssée Jeuned’itinéraires piétonspour du Conseil général favoriser l’accès en mobilité Pass Navigo à tarif unique douce aux parcs et lieux de dès septembre 2015 quelles EMPLOInature du département que soient les zones FORMATION Le Département n’a pas PETITE ENFANCE 150 emploisaugmenté les impôts en d’avenir ont été5000 places2014 et 2015 financés au Conseil générald’accueil créées et dans les associations La gaucherassemblée
CANDIDATS SUR LE CANTON DE SAINT-DENIS 1 (en rose sur la carte) La Plaine, Pleyel, FrancsMoisins Bel Air, Sembat, République, quartier de la gare, Sémard, DelaunayBelleville
HANOTINGROSBOIS2015.FR hanotingrosbois2015@01 79 63 35 42gmail.com 
Pour préparerl’avenir
NADÈGE GROSBOIS et MATHIEU HANOTIN
Quand, comment et où voter pour élire mes conseillers départementaux ? Les élections auront lieu les22 et 29 mars 2015pour élire 42 conseillers départementaux dans 21 nouveaux cantons. Les électeurs désigneront deux conseillers départementaux par canton, un homme et une femme.Vous voterez en mars prochain dans votre bureau de vote habituel.
“Le Mouvement Républicain et Citoyen soutient Mathieu Hanotin et Nadège Grosbois. L’égalité républicaine est un impératif pour nos quartiers.” FRANÇOISE MARGUERITE-BARBEITO MOUVEMENT RÉPUBLICAIN ET CITOYEN
Donner le meilleur à nos enfants : priorité éducation et petite enfance
Département le plus jeune de France,la SeineSaintDenis doit donner toutes ses chances aux jeunes et soutenir les familles.Après la construction de 2 nouveaux collèges à SaintDenis, après la création de 5000 nouvelles places en crèche, nous poursuivrons cet investissement en direction de notre jeunesse et pour soutenir les familles.
Nous le ferons pourvous! ÉDUCATION Construire deux nouveaux collèges à SaintDenis : à la Plaine et dans le centreville Rénover tous les collèges de la ville Marville : reconstruction de la piscine et construction de terrains de futsal pour offrir aux enfants et aux habitants un équipement de qualité
Attribuer une aide de rentrée scolaire de 200€ pour les familles qui ont un enfant entrant en 6ème
Equiper les collèges d’ordinateurs avec l’objectif d’un ordinateur pour deux élèves Renforcer la lutte contre le décrochage scolaire
Renforcer la plateforme de stages créée par le Conseil Général pour les élèves de 3ème et l’étendre aux étu diants de Master
 Développer des actions éducatives pour que le res pect de l’environnement soit naturel pour nos enfants
PETITE ENFANCE
Créer 3500 nouvelles places en crèche et rénover les 55 crèches et les 117 PMI du département d’ici 2020 Aider financièrement les familles qui ont recours à une assistante maternelle grâce à l’ADAJE (50, 70 ou 120 € par mois en fonction du revenu des familles) Soutenir la création des Maisons des Assistantes Maternelles pour développer d’autres modes de garde
La gaucherassemblée
“Les socialistes et les écologistes ont un projet ambitieux pour notre département en matière de logement, de mobilité, et de développement des services publics.” HERVÉ BORIE,CONSEILLER MUNICIPAL, PRÉSIDENT D’UN CLUB SPORTIF
Des transports efficaces, accessibles à tous et durables
Assurer le droit à la mobilité,c’est développer les réseaux de transports en commun, mais aussi garantir une tarification accessible au plus grand nombre. C’est favoriser l’accès à l’emploi comme aux loisirs. Dans le cadre du Grand Paris, SaintDenis va connaître dans les prochaines années de profonds changements, notamment à Pleyel. Nous veillerons à ce que cela soit synonyme d’amélioration du cadre de vie des Dionsyiens, de développement durable, et nous serons attentifs aux demandes des habitants tout au long du projet.
Pour préparerl’avenir
Nous le ferons pourvous!
Rénover les rames et des quais des stations du T1
Prolonger le T8 jusqu’à Paris en passant par les FrancsMoisins et la Plaine
Poursuivre la rénovation des rames du RER B
Désengorger au plus vite la ligne 13 grâce au prolongement de la ligne 14 jusqu’à Pleyel
Achever la trame cyclable en SeineSaint Denis reliant les futures gares du Grand Paris, des collèges et les parcs départementaux
Développer le réseau de bus pour faciliter les interconnexions avec les futures gares du Grand Paris Express
“La majorité de Stéphane Troussel a permis à 7200 propriétaires occupants de financer des travaux d’amélioration de leur logement.” CATHERINE BACHELEZANCIENNE ADJOINTE AU MAIRE DE SAINT-DENIS
Aider les plus fragiles à bien vivre en SeineSaintDenis
Aider les plus fragiles,c’est le cœur de métier du Département, qu’il s’agisse des personnes handicapées ou encore des personnes âgées dépendantes.A chacune d’entre elles, nous voulons permettre de continuer d’avoir une vie active et épanouissante.Le Département doit également maintenir une politique de santé publique ambitieuse. L’égalité face aux soins est un impératif.
Nous le ferons pourvous! SENIORS Favoriser l’implantation d’établissements d’accueil pour les personnes âgées dépendantes Créer un Pass’Loisirs qui offrira aux seniors un accès aux loisirs (spectacles, activités sportives, activités culturelles)
Déployer un système d’alerte sécurité pour les personnes âgées les plus vulnérables
Étendre le nombre de bénéficiaires de la carte Améthyste HANDICAP Construire des places d’accueil pour les adultes handicapés Permettre aux enfants handicapés de suivre une
scolarité normale en exigeant de l’Etat le recrutement d’assistants de vie scolaire
Mettre aux normes accessibilité l’ensemble des bâtiments départementaux
Faire du Département un employeur exemplaire en visant 8% de personnes handicapées dans les effectifs en 2020, audelà de l’obligation légale de 6% SANTÉ
Soutenir la création de maisons de santé pour accueillir des généralistes et des spécialistes et lutter contre la désertification médicale
Créer une « mutuelle départementale » pour améliorer l’accès aux soins
Développer les activités de dépistage et de vaccination dans les centres départementaux
La gaucherassemblée
“Ouvrir l’horizon des possibles pour les jeunes est une nécessité. L’accès à la formation et l’emploi sont les clés de l’insertion des jeunes.” ABDELKADER BOUKAZ FONCTIONNAIRE
Mener la bataille pour l’emploi et pour l’insertion des jeunes
De trop nombreux Dionysiens sont au chômagealors que la ville compte plus d’emplois que d’actifs grâce à l’installation de nombreuses entreprises. Cette situation touche parti culièrement notre jeunesse qui est pourtant de plus en plus qualifiée.Nous devons poursuivre la bataille pour l’emploi en mobilisant tous les leviers disponibles: déve loppement économique, dis positifs d’insertion pour notre jeunesse, développement du recrutement local pour les entreprises de SaintDenis.
Nous le ferons pourvous!
Soutenir l’économie sociale et solidaire pour créer 2000 emplois
Développer des filières d’avenir comme le numé rique, l’économie verte ou les filières audiovisuelles déjà présentes à SaintDenis
Organiser des formations pré qualifiantes, et lutter contre «l’illettrisme numé rique»
Créer un label « Made in SeineSaintDenis » pour mettre en valeur les entreprises du territoire avec des critères de qualité et de responsabilité sociale et environnementale
Pour préparerl’avenir
Renforcer les clauses d’insertion dans nos marchés publics et faire appel aux entreprises d’insertion du territoire
Relancer le service civique en accueillant 200 jeunes au sein du Conseil général d’ici 2020 et développer le recrute ment d’emplois d’avenirs
Rationaliser les dispositifs d’aide à la création d’entre prises pour les rendre plus lisibles et plus efficaces
Développer les recrute ments locaux par les entre prises de SaintDenis
Favoriser l’autonomie des jeunes en demandant l’exten sion de la « garantie jeune », (aide équivalent au RSA pour les moins de 25 ans) à tout le Département
LSearqtuiesvtolcoerqeusierqeunidlqauiviceupslumsolupta itnutréercetsosraenvtel;els’aerqtuetlaéncdoalongdiesest ce qcuillpareunmd.vSievqabuilev.oloresequid qui cus JmEAolNu-pMtAaTTtuHIrEeUctFoOrUeRvTeleseque.” METTEUR EN SCÈNE, DIRECTEUR ARTISTIQUE STÉPHANE TROUSSEL PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DE SEINE-SAINT-DENIS DU CAFÉCULTUREL DE SAINT-DENIS, MILITANT EUROPE ÉCOLOGIE - LES VERTS
Un territoire exemplaire pour l’écologie urbaine Nous le feronsAméliorer la qualité des C’est en Seine pourvous! repas dans les collèges avec SaintDenis qu’aura 50% de produits bio et une lieu la conférencelutte contre le gaspillageRenforcer les aides aux propriétaires occupants pour alimentaire internationale sur l’isolation des logements afin le climaten novembre Rendre exemplaire le de lutter contre la précarité 2015. Protéger notre Conseil général : développer énergétique (soutien financier environnement, c’est une les véhicules propres et et aide technique) ardente obligation. réduire les consommations Développer les animations d’énergie Le département doit être des parcs départementaux, le moteur de la transition Conserver les terres améliorer l’entretien, protéger énergétique sur le territoire. agricoles de la zone des les espaces naturels Tartres Nous devons donc porter Soutenir l’utilisation des une vision de développementElaborer un Plan Climat énergies renouvelables par durable associant excellenceénergie métropolitain pour les réseaux de chauffage environnementale, qualitélutter contre la pollution urbain de vie, logements, servicessur l’ensemble de la publics pour grands Rattraper l’immense retardmétropole en diminuant les projets d’aménagements de la SeineSaintdenis enrejets de particules fines et d’envergure. matière d’aménagementde CO2 cyclable et faire passer le réseau existant de 167 Km de Veiller à l’assainissement piste cyclable à plus de 300 des eaux usées : faire en Km sur le département. sorte, par exemple, que le Croult ne soit plus un Réaliser le franchissement véritable égout à ciel ouvert de l’écluse N°7 dite de la qui se déverse dans la Seine. Briche, véritable point noir de la circulation cycliste. La gaucherassemblée
“Ancien milSiteaqnutidvuolPoSreGs, jeqaiuiédtéqduiécçus par le rallimeomleunptadetuGreoctrogresvSealleisàelqaue majorité mlaundicainpdailse.cuMlaptahriueum.HSaenqoutin et NadègevGorlorsebsoeisqsuiodntqlueiscumsiemuoxlupta placés poutruraemctéoliroerveerlleeseqquuotei.dien des Dionysiens.” CLAUDE BARTOLONE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE RACHID ARROUF ANCIEN MILITANT DU PSG
Une gestion sérieuse afin d’agir pour la solidarité Gérer sérieusement l’argent Nous le ferons public pour développer les pourvous! investissements : voilà notre  Mutualisation des moyens, limitation méthode. des dépenses de fonctionnement et de En 2008, après 30 ans de gestion communiste communication du département, les investissements étaient au point mort et la situation financière Pour l‘égalité des territoires : une grande était en danger à cause des emprunts partie des dépenses de la SeineSaint toxiques. Dès 2008, les socialistes et les Denis vient du fait des difficultés sociales de écologistes qui sont devenus majoritaires la population qui fait face à la crise. Nous ont souhaité rétablir la situation financière avons déjà obtenu que l’Etat nous verse en combattant par la justice les emprunts une compensation financière de 90 millions toxiques.Nous avons mis fin aux dérivesd’euros par an et allons continuer cette financières, comme par exemple les voeux bataille pour la justice sociale et la solidarité du département qui coûtaient près d’un entre les territoires million d’euros par an aux contribuables ! Pas d’augmentation des impôts locaux Nous avons relancé les investissementspour pour agir sur le pouvoir d’achat des l’éducation, la petite enfance, les personnes familles. âgées et les transports. Chaque euro dépensé doit être un euro utile aux habitants
Pour préparerl’avenir
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.