Projet du 1er arrdt

De
Publié par

TOUS PREMIER Le 23 mars, les Parisiennes et les Parisiens sont appelés à participer à un scrutin capital. De leur choix découleront les grandes orientations politiques stratégiques, urbanistiques, fiscales, éducatives, sportives, culturelles, mais aussi les options en matière de sécurité, de propreté, de solidarité, de citoyenneté, pour les six ans à venir. Choisir l’équipe qui incarnera les espoirs de Paris jusqu’en 2020 : voilà l’enjeu ! erDans le 1 , vous devrez vous déterminer selon les modalités nouvelles, puisque vous n’aurez plus qu’un seul Conseiller de Paris pour vous représenter à l’Hôtel de Ville.* Dix Conseillers d’arrondissement seront également désignés lors du même vote. Je me présente à vos suffrages avec une équipe solidaire, fidèle et renouvelée. Nous avons entre nous une relation de confiance et d’efficacité. Il vous appartient de décider de la poursuivre. Bien à vous, Jean-François LEGARET erMaire du 1 arrondissement Conseiller Régional d’Ile-de-France * La loi du 5 août 2013 votée par l’actuelle majorité parlementaire a modifié la répartition des élus parisiens. Sur 3 conseillers de Paris, deux sont supprimés erdans le 1 et attribués à d’autres arrondissements. Élection municipale 23/30 mars 2014 JEAN-FRANÇOIS ARRONDISSEMENT LE GARET jeanfrancoislegaret.fr 1. Jean-François LEGARET – UMP er61 ans – 2 enfants. Dans le 1 , un lien de confiance s’est établi entre nous depuis de nombreuses années.
Publié le : mardi 11 mars 2014
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
TOUSPREMIER Le 23 mars, les Parisiennes et les Parisiens sont appelés à participer à un scrutin capital. De leur choix découleront les grandes orientations politiques stratégiques, urbanistiques, fiscales, éducatives, sportives, culturelles, mais aussi les options en matière de sécurité, de propreté, de solidarité, de citoyenneté, pour les six ans à venir.
Choisir l’équipe qui incarnera les espoirs de Paris jusqu’en 2020 : voilà l’enjeu !
er Dans le 1, vous devrez vous déterminer selon les modalités nouvelles, puisque vous n’aurez plus qu’un seul Conseiller de Paris pour vous représenter à l’Hôtel de Ville.* Dix Conseillers d’arrondissement seront également désignés lors du même vote.
Je me présente à vos suffrages avec une équipe solidaire, fidèle et renouvelée.
Nous avons entre nous une relation de confiance et d’efficacité. Il vous appartient de décider de la poursuivre.
Bien à vous,
JeanFrançois LEGARET er Maire du 1arrondissement Conseiller Régional d’IledeFrance
Élection municipale 23/30 mars 2014
ARRONDISSEMENT
* La loi du 5 août 2013 votée par l’actuelle majorité parlementaire a modifié la répartition des élus parisiens. Sur 3 conseillers de Paris, deux sont supprimés er dans le 1et attribués à d’autres arrondissements.
JEANFRANÇOIS LEGARET jeanfrancoislegaret.fr
1.JeanFrançois LEGARET – UMP er 61 ans – 2 enfants. Dans le 1, un lien de confiance s’est établi entre nous depuis de nombreuses années. Ce lien de confiance est le résultat de mon investissement plein et entier au service de nos habitants, pour er préserver cette identité propre à nos quartiers. Avec les élus du 1, en équipe, solidaires, présents, agissants, nous sommes à votre écoute. C’est dans le même état d’esprit que je suis à nouveau candidat.
2.Catherine SALVADOR – société civile 54 ans, femme de media et de communication pendant plus de 30 ans, je veille aujourd’hui à protéger et développer l’œuvre de mon mari Henri SALVADOR. Membre d’honneur du Comité er Vendôme, j’habite le 1depuis 17 ans. Il est temps maintenant de m’y investir, d’y apporter mes expériences citoyennes en rejoignant notre Maire, JeanFrançois LEGARET.
Élection municipale 23/30 mars 2014
UNE ÉQUIPE er 100% 1
2
3.Emmanuel CALDAGUÈS – UMP 48 ans – chargé de relations institutionnelles. C’est une mission passionnante au sein de l’équipe conduite par JeanFrançois LEGARET, de s’investir er pour le 1. Parce que nous avons à cœur er de défendre et de promouvoir l’identité du 1 et le souci d’améliorer l’accueil des familles, la qualité et la vitalité de cette vie de quartier. Avec toujours à l’esprit cette volonté de dialogue, de disponibilité, d’engagement et de compétence.
4.Catherine MATHON – UMP er 58 ans  mariée et mère de 3 enfants, j’habite le 1depuis plus de 30 ans. J’ai fondé en 2002 l'association “SaintHonoré Village”. Chargée de la vie des quartiers depuis 6 ans, nous nous sommes rencontrés chaque mois avec JeanFrançois LEGARET et son équipe, au cœur de votre quartier, lors des cafés “matinaux”, favorisant ainsi une relation directe et étroite avec les habitants pour er préserver “l’esprit village” du 1.
5.Marc MUTTI – UDI er 53 ans  2 enfants. Consultant. Plus de 20 ans dans le 1et ancien responsable de l’Association des Parents d’Elèves de l’École er SaintRoch. Responsable de l’UDI 1. Notre liste, derrière JeanFrançois LEGARET, intègre tous les savoirfaire et s'ouvre à celles et ceux qui veulent mettre en œuvre un projet municipal au service de l'intérêt général. Notre équipe saura agir dans la transparence, à l'écoute de ses habitants.
6.Martine FIGUEROA – société civile 51 ans  mariée  2 enfants. Responsable Informatique. Présidente d’une er association sportsfamilles dans le 1. Ma famille vit dans le quartier des Halles depuis cinq générations. Depuis 6 ans à l’écoute des familles er du 1, je me suis investie dans les dossiers sportifs, les associations et aujourd’hui la petite enfance. Je m’engage à nouveau auprès de JeanFrançois LEGARET, sans hésiter !
7.Nicolas MARTINLALANDE – UMP 35 ans. Assistant parlementaire. Membre du Conseil de quartier des Halles où je vis. Je m’engage aujourd’hui au côté de JeanFrançois LEGARET pour continuer à faire vivre “l’esprit Village” du cœur er historique de la Capitale et contribuer à faire du 1un arrondissement moderne qui sait vivre avec son temps.
8.Josy POSINE – UMP 65 ans. 2 enfants. Retraitée après une longue carrière à la CPAM. J’ai été Présidente des Parents d’élèves de la PEEP. Viceprésidente de l’association des Décorés du Travail. Élue en 2001, chargée de la propreté, je suis depuis 2008 conseillère déléguée auprès du Maire en charge du monde combattant.
9.Baptiste BOUSSARD – Modem 39 ans, marié, 2 enfants, agent immobilier. Né dans le quartier des Halles, j'y suis particulièrement attaché et j'y habite encore avec ma famille. Nous avons la chance de vivre dans l'un des plus beaux arrondissements, chargé d'Histoire, mais tourné vers le futur. J'ai rejoint une équipe "amoureuse" de son quartier, représentant toute la diversité de notre arrondissement. Etre élu c'est représenter une majorité mais travailler avec tous et pour tous.
10. Michèle HAEGY – UMP er 73 ans. Retraitée. Je vis dans le 1depuis plus de 50 ans. Je me suis engagée dès 1989 au service de ses habitants. Adjointe au maire chargée de la voirie, je me suis attachée à améliorer et embellir les rues de nos quartiers. Il est temps pour moi de permettre le renouvellement sur la liste de JeanFrançois LEGARET. Je remercie toutes celles et ceux qui vont aider JeanFrançois LEGARET à poursuivre le travail accompli depuis 2001.
11. Erwan SOUDRY – UMP er 42 ans. Gérant d’une société de communication. Je vis dans le 1 depuis plus de 15 ans. Membre du Conseil de quartier des Halles, mon expérience enrichissante me conduit aujourd’hui à m’investir er au cœur de la vie démocratique du 1. Parce que l’équipe de JeanFrançois LEGARET respecte, dans l’action, le principe de réalité et de responsabilité, mon engagement auprès d’elle s’accomplit avec attachement et détermination. 3
BIEN VIVRE ENSEMBLE er DANS LE 1ARRONDISSEMENT PRÉSERVER NOTRE CADRE DE VIE, PROTÉGER NOTRE IDENTITÉ, GARDER « L’ESPRIT VILLAGE », C’EST TOUT L’ENJEU DU PROCHAIN MANDAT. AVEC L’ENSEMBLE DE NOTRE ÉQUIPE 100 % PREMIER, NOUS VOUS PRÉSENTONS NOSENGAGEMENTS POUR UN AVENIR ÉQUILIBRÉ ET PARTAGÉ DE NOTRE ARRONDISSEMENT.
HALTE AU« MATRAQUAGE FISCAL » ! En 10 ans, les taxes et impôts acquittés par les ménages parisiens ont augmenté de 40%, au moment même où les prix de l’immobilier connaissaient une véritable explosion. Cette pression fiscale nouvelle est la conséquence directe de l’augmentation incontrôlée des dépenses de la mairie de Paris. En 13 ans, la ville a recruté 25% d’agents en plus, soit 10 000, portant le total de ses effectifs à plus de 50 000. Sur ces 10 000 agents supplémentaires, seuls 2 200 correspondent à la création de services nouveaux. Dans le même temps, l’absentéisme a explosé et coûte chaque année 200 millions d’euros aux contribuables parisiens. Il est donc urgent d’engager un plan d’éco nomies d’un milliard d’euros pour tenir l’engagement de ne pas augmenter les impôts. Compte tenu de la situation particulièrement dégradée des finances de la ville de Paris, la seule manière de tenir l’engagement de ne pas augmenter les impôts, c’est de réduire le train de vie de la ville : les charges à caractère général sont passées de 533 millions d’en 2001 à 707 millions d’en 2013. C’est une augmentation de plus de 32 %.
4
Nos objectifs
Économiser chaque année 50 millions d’grâce à la réduction de l’absentéisme.
Réduction des effectifs de 500 agents par an.
Réduction de 7% par an des charges à caractère général soit 300 millions d’sur la mandature.
ET QUE DIRE DU CHANTIER DES HALLES QUI COUTERA AU FINAL PLUS D’UN MILLIARD D’UROS !
Élection municipale 23/30 mars 2014
JEANFRANÇOIS LEGARET
Élection municipale 23/30 mars 2014
BIEN VIVRE ENSEMBLE er DANS LE 1ARRONDISSEMENT
CORRIGER LES NOMBREUSES ERREURS DU PROJET DESHALLES
Le jardin Nelson Mandela réalisé par l’architecte David Mangin n’est pas adapté à la vie des familles du quartier et nous proposons de revoir certains aménagements pour une plus grande convivialité et une meil leure accessibilité aux enfants. Le programme, Nous avons déjà demandé décidé par la mairie de au Préfet de Police et Paris, des équipements à Unibail le renforcement publics dans la Canopée du dispositif den’a pas tenu compte du s o u h a i tu n a n i m ed e s vidéoprotection sur ce membres des Conseils de secteur et une coordination Quartier et des associa entre les différents services tions partenaires de la compétents sur le siteconcertation. avec un PC Sécurité unique.
Aussi, nous continuerons à nous battre Pour la création d’un auditorium pour le Conservatoire et d’un espace multisports pour nos associations locales.
Pour la création d’un terrain pour les joueurs de pétanque dans le jardin des Halles.
La réorganisation des circulations dans l’ensemble du secteur des Halles n’a pas tenu compte des véritables enjeux induits par la forte fréquentation du site.
Nous proposons Une fermeture effective des accès de l’actuelle zone piétonne des Halles,
La piétonisation des rues des Halles, des Bourdonnais, des Lavandières Sainte Opportune et des Déchargeurs pour répondre aux flux que va générer la future sortie Place Marguerite de Navarre.
5
POUR UNESECURITÉRENFORCÉE « JE SUIS ABSOLUMENT OPPOSÉ À LA CRÉATION D’UNE SALLE DE SHOOT ! » JeanFrançois LEGARET
6
Les derniers chiffres de la délinquance démon trent la dégradation de la situation dans nos quartiers (+ 36 % pour les cambriolages, + 5,5 % pour les vols avec violences, + 27,4 % pour les er escroqueries). Malheureusement, le 1arrondis sement n’est pas préservé par la montée de cette délinquance. Le maire de Paris n’a toujours pas pris la dimension de ce qui devient une des premières préoccupations de nos concitoyens.
Élection municipale 23/30 mars 2014
JEANFRANÇOIS LEGARET
Nous proposons
La création d’une véritable Police municipale et exigeons les effectifs nécessaires de Police de proximité pour lutter contre la délinquance dans nos quartiers.
La mise en place d’un plan d’urgence contre les braquages des bijouteries et commerces de luxe dans le périmètre de la place Vendôme.
La redéfinition des missions des Agents de Surveillance de Paris (ASP), actuellement mobilisés sur la verbalisation d’infractions mineures, pour contribuer aux côtés de la Police Nationale à la lutte contre les comportements agressifs et les nuisances des bandes.
La relance du Plan Parisien de Vidéoprotection et l’installation effective des 237 caméras prévues par le précédent Gouvernement dont 41 seulement ont été mises en service.
Le renforcement de l’éclairage public dans les rues peu fréquentées.
Élection municipale 23/30 mars 2014
BIEN VIVRE ENSEMBLE er DANS LE 1ARRONDISSEMENT
LUTTER CONTRE LESNUISANCES SONORESET DIMINUER LA “PRESSION AUTOMOBILE” Depuis 2008, nous avons créé des Comités de Suivi qui réunissent, sous l’égide de la mairie er du 1, commerçants, rive Nous redonnerons à AirParif rains, services de Police et les moyens d’assurer services compétents de la sa mission de contrôle etville de Paris, que nous de prévention des risques avons réunis à chaque fois er que cela s’est avéré nécesCertains quartiers du 1arrondis liés à la pollution. saire afin de trouver dessement sont au bord de l’asphyxie Nous nous engagerons donc solutions adaptées entre(rue de Rivoli, Boulevard de Sébas à prendre les mesures de les commerçants et lestopol, les quais, le quartier Saint santé publique qui s’imposent. riverains pour lutter contreRoch, Etienne Marcel...). C’est l e sn u i s a n c e sl i é e sa u xl’échec de la politique du maire de a c t i v i t é sd e sé t a b l i s s e m e n t s ,Paris, plus d’embouteillages, plus notamment de nuit. Cette méthodede pollution ! a fait ses preuves. Nous proposons Nous irons plus loin De redéfinir les flux de circulation en proposant sur la voie Georges Pompidou pour La mise en place d’une charte de préserver en priorité la qualité de vie qualité de vie après une large sur les quais hauts. concertation entre la mairie, De revoir les horaires de livraison les commerçants et les riverains. dans le centre de Paris et Le déclassement des arcades de l’interdiction des poids lourds de la rue de Rivoli pour mettre un terme + de 3,5 tonnes dans certaines voies à l’occupation inesthétique et inadaptées et trop étroites du er intempestive des étalages. 1 arrondissement.
DANS LES TUILERIES, DESMANÈGES INTEGRÉSAU CADRE HISTORIQUE Depuis des années, l’Etat, propriétaire du site, autorise l’installation de fêtes foraines comprenant des attractions surdimensionnées, bruyantes, dont le démontage laisse des ornières sur la terrasse des Feuillants et ses abords. er La mairie du 1, qui a participé au financement du réaménagement de l’aire de jeux pour enfants, estopposée aux excès,aux nuisances et aux procédés employés pour perpétuer une fête foraine qui n’est pas adaptée à ce jardin prestigieux. 7
POUR UNE VRAIE SOLIDARITÉ AVEC NOSAÎNÉS B e a u c o u pd ep e r s o n n e sâ g é e ss o n t contraintes de quitter Paris dès qu’elles sont confrontées à des problèmes d’autonomie, faute de logements adaptés. Il faut permettre aux personnes âgées de rester à Paris.
EN 2011, LE MAIRE DE PARIS A DÉCIDÉ DE FERMER LE RESTAURANT CLUB DE LA RUE SAINTROCH AU MOTIF QUE CE RESTAURANT N’ÉTAIT PAS « RENTABLE ». JeanFrançois LEGARET s’est opposé à cette fermeture.
8
Nous entendons développer les équipements destinés aux seniors
Création d’une résidence supplémentaire intégrant une activité de restaurant et de club dans l’arrondissement.
Retour à la gratuité du Pass Navigo Emeraude Améthyste.
Délégation aux maires d’arrondissement du pouvoir d’attribution des places dans les résidences, aujourd’hui prérogative personnelle du maire de Paris.
Mise en place d’un laboratoire de formation informatique avec des ateliers d’initiation et de perfectionnement. L’objectif est de permettre aux personnes seules de communiquer via internet avec leur famille ou leurs amis et de lutter ainsi contre la solitude et l’éloignement.
Nous avons déjà créé depuis 2008 une activité « Gym Douce »rue du Cygne et proposons d’en créer une deuxième dans un autre lieu de l’arrondissement.
AMÉLIORER L’ACCESSIBILITÉ AUXPERSONNES HANDICAPÉES Savezvous combien d’accès aux stations de métro sont aménagés pour les personnes er handicapées dans le 1?3 sur 25 ! En 13 ans, rien n’a été fait en ce sens ! Pourtant, le maire de Paris dispose là aussi de moyens pour que les choses changent. Et chaque station inaccessible à une personne à mobilité réduite, est également un« parcours du combattant » pour une maman avec une poussette… Nous voulons :renégocier les subventions versées à la RATP pour imposer un véritable « plan Marshall » de l‘accessibilité/Redéfinir l’utilisation du domaine public pour libérer les espaces encombrés et impraticables sur les trottoirs/Rendre les écoles accessibles aux enfants en fauteuil/Créer un fonds de dotation pour rendre les commerces accessibles.
Élection municipale 23/30 mars 2014
JEANFRANÇOIS LEGARET
Élection municipale 23/30 mars 2014
BIEN VIVRE ENSEMBLE er DANS LE 1ARRONDISSEMENT DES EFFORTS SOUTENUS POUR NOSFAMILLES er Si le1 arrondissementa cessé de perdre des habitants et en a même regagné plus de 1000 depuis 1999, c’est parce que notre politique consiste depuis plusieurs années à permettre aux familles de rester et s’épanouir er dans le 1. Pour cela, nous avons beaucoup investi dans les structures d’accueil de la petite enfance et dans nos écoles. Nous avons créé Nous proposons 3 crèches municipales de développer encore et 2 haltesgarderies. l’accueil de nos Alors que depuis 2001, tout petits la mairie de Paris n’a pas créé une seuleSoutenir la création d’une crècheRéaliser l’agrandissement de l’école place en crèche dansSaintGermainassociative. maternelle er le 1!l’Auxerrois. Innover et aider les initiatives de créations de microcrèches.Créer une classe de moyenne section supplémentaire à l’école Cambon. Investir dans de nouveaux jeux pour les haltesgarderies.Consolider les points écoles pour une meilleure sécurité des enfants à la sortie des établissements maternels et élémentaires. Augmenter le nombre d’agréments attribués aux assistantes maternelles. Renforcer l’offre des activités sportives pour les enfants et er les jeunes du 1. Mettre en place un plan d’aide à l’accession sociale à la propriété. Redéfinir la politique du logement social  pour 1 logement social créé, 1 logement intermédiaire créé. 9
REDÉFINIR L’AMÉNAGEMENT DESRYTHMES ÉDUCATIFS
10
Le bilan de l’aménagement des rythmes scolaires imposé depuis 2013 par la mairie de Paris est sans appel. Nos enfants sont au mieux fatigués au pire déboussolés, les animations proposées ne sont pas à la hauteur de la qualité annoncée, les équipes enseignantes grognent et la sécurité des élèves n’est même pas assurée.
Nous proposons
Une redéfinition des temps des maternelles en regroupant les horaires dédiés à l’ARE en une seule demijournée.
L’élaboration d’un vrai programme éducatif, en collaboration avec les équipes enseignantes, les associations et les parents er d’élèves. Le 1arrondissement regorge d’associations sportives et culturelles laissées pour compte par le maire de Paris.
Pas d’animation sans sécurité. Plus question d’enfants qui sortent seuls sans surveillance, plus question d’animations où les élèves sont livrés à euxmêmes. Nous exigeons le BAFA ou un diplôme reconnu ou 2 ans minimum d’expérience de la part des animateurs.
De rendre aux chefs d’établissements leur pleine responsabilité au sein de chaque école et notamment pour la surveillance des sorties de classes.
UN AUDITORIUM POUR LECONSERVATOIREDU CENTRE Le Conservatoire du Centre de Paris sera bientôt installé sous la Canopée. Or contrairement aux autres équipements neufs de même nature à Paris, le conservatoire du Centre ne disposera pas de son auditorium ! C’est d’autant plus scandaleux que le conservatoire réunira près de 1900 élèves du Centre de Paris. Les parents d’élèves sont furieux car une fois de plus, le maire de Paris tente de minorer l’intérêt local au bénéfice d’établissements culturels plus médiatiques. Nous exigeons : la création d’un auditorium de 300 places/L’augmentation du nombre de places pour les cours d’instruments les plus demandés.
Élection municipale 23/30 mars 2014
JEANFRANÇOIS LEGARET
Élection municipale 23/30 mars 2014
BIEN VIVRE ENSEMBLE er DANS LE 1ARRONDISSEMENT
AMÉLIORER L’OFFRE ALIMENTAIRE DE PROXIMITE & DÉVELOPPER L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE L’offre alimentaire de proximité, sa diversité et son er implantation dans chaque quartier du 1contribuent à la qualité du cadre de vie. Pour garder nos com merçants de quartier, il faut innover et engager tous les moyens dont la mairie de Paris dispose.
Nous proposons
De redéfinir les horaires de nos deux marchés alimentaires sur les matinées avec la présence exclusive de commerces alimentaires.
De signer une convention avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris pour la mise en place de er partenariats avec les artisans du 1 en vue de la création d’un réseau d’assistance afin de faciliter la transmission lors du départ à la retraite.
D’élargir le périmètre des zones er touristiques à l’ensemble du 1pour permettre notamment des ouvertures de commerces le dimanche. D’élargir le périmètre d’intervention de la SEMAEST à l’ouest de l’arrondissement (rues Villedo, Thérèse et Sainte Anne) afin de lutter contre la monoactivité. La mise en place d’équipes de bénévoles référents pour instruire des dossiers « microcrédit /entrepreneur» er au sein de la mairie du 1.
DES MOYENS POUR LAPROPRETÉ A Paris actuellement, la propreté reste une prérogative exclusive du maire de Paris. Malgré l’augmentation des impôts locaux et notamment de la taxe de balayage, la « propreté » apparait comme un échec majeur de la politique municipale. Nous renforcerons les moyens d’actions et appliquerons la tolérance zéro pour toutes les formes d’atteintes à la salubrité. Nous proposonsde déléguer aux maires d’arrondissement les moyens humains et matériels pour une meilleure gestion, au plus près des quartiers. Contre les incivilités, l’environnement quotidien qui se dégrade, nous installerons un référent capable de faire intervenir dans la journée, après signalement, une équipe de nettoyage ou de réparation légère de er la voirie. Ce service, réservé aux habitants du 1, sera accessible par un numéro d’appel unique et une application disponible sur le site internet de er la mairie du 1arrondissement. 11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.