[RAPPORT] 14 propositions pour refonder l'UMP

Publié par

14 propositions pour refonder l’UMP Contribution proposée à l’UMP le 2 novembre 2012 www.la-bai.fr NOV. 2012 14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012 Liste des propositions Reconstruire un parti de militants ....................................................................3 1. Simplifier la gouvernance de notre mouvement................................................3 2. Réaffi.............................3rmer le rôle militant du Secrétaire départemental, 3. Réaffirmer le rôle essentiel du délégué de circonscription dans l’animation du mouvement. ..........................................................................................4 4. Se fixer pour objectif de rouvrir une permanence dans chaque circonscription d’ici à 2017, ..................................................................................4 5. Renforcer très significativement l’ambition et les moyens de l’Ecole des cadres. ..................................................................................................................................4 6. Organiser une véritable université d’été, ............................................................4 Refaire de l’UMP le parti des idées...................................................................5 7. Réduire le nombre des Secrétaires nationaux thématiques et les placer sous l’autorité de la Direction des études. ...................................
Publié le : dimanche 19 octobre 2014
Lecture(s) : 41
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
14
propositions pour refonder l’UMP
Contribution proposée à l’UMP le 2 novembre 2012
www.la-bai.fr
NOV. 2012
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
Liste des propositions
Reconstruire un parti de militants ....................................................................3 1. Simplifier la gouvernance de notre mouvement................................................3 2. Réa.............................3rmer le rôle militant du Secrétaire départemental, 3. Réarmer le rôle essentiel du délégué de circonscription dans lanimationdumouvement...........................................................................................44. Se fixer pour objectif de rouvrir une permanence dans chaque circonscriptiondicià2017,..................................................................................45. Renforcer très significativement l’ambition et les moyens de l’Ecole des cadres. ..................................................................................................................................4 6. Organiser une véritable université d’été, ............................................................4
Refaire de l’UMP le parti des idées...................................................................5
7. Réduire le nombre des Secrétaires nationaux thématiques et les placer sous l’autorité de la Direction des études. ..............................................................5 8. Faire animer par l’équipe dirigeante de l’UMP des rencontres ouvertes à tous, .......................................................................................................................................5 9.RenoueraveclaFondapol.......................................................................................6
Organiserlareconquête......................................................................................7
10. Privilégier systématiquement l’enracinement, l’engagement et la compétence, .......................................................................................................................7 11. Donner les investitures aux scrutins locaux très en amont des élections. ..................................................................................................................................................712. Demander aux SD d’élaborer un plan d’action dans leur Fédération, ....8 13. Encourager la création dans tous les départements de fédérations desélusDVD,.....................................................................................................................814. Préparer les « primaires ouvertes » en vue de 2017. .....................................8
 2
Représentants : Maël de Calan Enguerrand Delannoy Matthieu Schlesinger
Contacts : mael.decalan@la-bai.fr enguerrand.delannoy@la-bai.fr matthieu.schlesinger@la-bai.fr
@BoiteIdeesUMP
LA BOÎTE À IDÉES Le think tank de l’UMP
La BAI est un groupe de réflexion et d’action rassemblant la jeune garde de l'UMP. Soutenue par des parlementaires de premier plan et des militants issus de toutes les fédérations, elle poursuit deux objectifs :
Elaborer le programme de redressement national ! dont la France a besoin. En 2017, l’état de la France nécessitera l’application d’un programme de rupture, précis, réaliste et cohérent. Une centaine d’experts issus de la haute fonction publique et du secteur privé travaillent à son élaboration.
Faire en sorte que ce programme soit au cœur de l’UMP. ! La BAI veut peser sur la ligne politique de l’UMP. Elle associe à ses travaux les principaux responsables du parti, et rassemble des trentenaires qui s’impliquent au sein du mouvement sur le terrain et contribueront demain à la reconquête.
Née en septembre 2012 à l’initiative d’un groupe qui avait travaillé aux côtés de Nicolas Sarkozy à l’élaboration de sa plateforme présidentielle, la BAI a été l’une des 6 motions candidates au Congrès de 2012 où elle a rassemblé près de 10% des voix. Elle anime depuis le débat politique et publie régulièrement des propositions pour réformer la France et rénover le système politique.
www.la-bai-fr
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
Reconstruire un parti de militants L’affaissement de notre organisation militante est autant le produit de la modernité (« on s’engage moins ») que le fruit de décisions, qui ont trait à l’organisation du mouvement, au recrutement et à la formation des cadres, à la répartition des ressources financières, à la place donnée en général au militantisme « à l’ancienne » dans le parti. Nous pensons que l’UMP ne pourra être un parti de masse ouvert sur la société civile si elle n’est pas en même temps un parti de militants, c’est-à-dire un parti disposant d’une armature lui permettant de réunir, d’encadrer et de former ses adhérents. Entre cinq et dix mille personnes constituent la colonne vertébrale de l’UMP. Ces cadres qui ouvrent les permanences, accueillent les adhérents et organisent les campagnes, forment des bataillons efficaces mais de plus en plus clairsemés et laissés pour compte. L’essentiel de l’effort doit viser à renforcer cette colonne. PROPOSITIONS
1. SIMPLIFIER LA GOUVERNANCE DE NOTRE MOUVEMENT. Le bureau politique doit être resserré (plus d’une centaine de membres à ce jour) et l’organisation de certains mouvements simplifiée : la multiplication de leurs représentants dans nos fédérations «cannibalise» l’organisation militante classique fédération / circonscription qui doit rester le cœur du réacteur militant.
2. RÉAFFIRMER LE RÔLE MILITANT DU SECRÉTAIRE DÉPARTEMENTAL, en réunissant les SD chaque semestre par région européenne pour (i) discuter de la situation de leur fédération et (ii) revoir leur plan d’action. Le SD est la pierre d’angle du dispositif militant. Cela implique de sa part une grande disponibilité, qu’il rende des comptes de son action au siège, et qu’il puisse être remplacé si ses résultats sont mauvais. Autant de qualités difficilement
 3
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
compatibles avec l’agenda et le poids politique d’un parlementaire, qui doit cependant exercer une autorité politique sur l’appareil comme Président ou Vice-président de sa Fédération.
3. RÉAFFIRMER LE RÔLE ESSENTIEL DU DÉLÉGUÉ DE CIRCONSCRIPTION DANS L’ANIMATION DU MOUVEMENT. Nous pensons qu’il faut supprimer le conseiller national au statut peu clair et aux responsabilités mal définies. Il serait remplacé par un « délégué de circonscription adjoint ». Le Conseil national deviendrait l’assemblée des délégués de circonscription et serait ainsi à la fois plus légitime et plus utile : il redeviendrait un lieu de travail, de formation et le vrai « parlement du parti ».
4. SE FIXER POUR OBJECTIF DE ROUVRIR UNE PERMANENCE DANS CHAQUE CIRCONSCRIPTION D’ICI À 2017, en faisant évoluer la notion de permanence, qui doit être un lieu de rencontre identifié par les militants et facilement accessible pour nos sympathisants, et non plus nécessairement un local avec vitrine situé en centre ville. Dans la mesure du possible, il faut privilégier l’achat sur la location, l’UMP ayant vocation à être enracinée durablement sur les territoires !
5. RENFORCER TRÈS SIGNIFICATIVEMENT L’AMBITION ET LES MOYENS DE L’ECOLE DES CADRES. Les délégués de circonscription, leurs adjoints, les responsables jeunes et tous ceux qui font vivre au jour le jour notre mouvement doivent recevoir au moins une formation par an aux idées et aux méthodes d’action, sur plusieurs jours et en petit comité. Nous pensons que les partis politiques doivent être des lieux de formation à la politique : il est nécessaire et possible d’offrir des formations de haut niveau à moindre coût, en mettant à contribution nos élus, ainsi que tous les professeurs d’université, économistes, chefs d’entreprises qui sont proches de nos idées ! L’Ecole des cadres doit par ailleurs devenir l’instrument privilégié de recrutement et de promotion interne du mouvement.
6. ORGANISER UNE VÉRITABLE UNIVERSITÉ D’ÉTÉ, chaque année dans un lieu fixe, ouverte aux élus, aux cadres et aux militants, pour devenir comme «La Rochelle» au PS une caisse de résonance médiatique, un formidable outil d’animation du mouvement, et une machine à former. Elle ne peut demeurer un évènement dont 95 % des adhérents en sont par construction exclus.
 4
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
Refaire de l’UMP le parti des idées L’UMP est née dans une atmosphère d’émulation intellectuelle qui paraît lointaine : chaque semaine, un débat avait lieu dans les locaux de l’UMP autour d’une personnalité extérieure et la Fondation pour l’Innovation Politique (Fondapol) était créée. Dans un autre contexte, l’arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy a été l’occasion d’un formidable élan intellectuel qu’il nous faut retrouver ! Il ne s’agit pas de lancer un énième débat sur nos valeurs, mais de mettre en place une organisation rigoureuse qui nous permettra de retisser des liens avec tous ceux qui réfléchissent en France et d’élaborer les plateformes politiques qui porteront notre retour au pouvoir, pour infliger au socialisme une défaite idéologique, qui précédera sa défaite électorale. PROPOSITIONS
7. RÉDUIRE LE NOMBRE DES SECRÉTAIRES NATIONAUX THÉMATIQUES ET LES PLACER SOUS L’AUTORITÉ DE LA DIRECTION DES ÉTUDES. Les secrétaires nationaux doivent être moins nombreux (il y en a 200 aujourd’hui) et ne pas être parlementaires. Ils ne doivent pas être des « porte-paroles » thématiques de l’UMP (un rôle qui revient précisément aux groupes parlementaires) mais des rapporteurs qui travaillent bénévolement au sein de la direction des études à la préparation du projet.
8. FAIRE ANIMER PAR L’ÉQUIPE DIRIGEANTE DE L’UMP DES RENCONTRES OUVERTES À TOUS, en province et à Paris, avec les grandes associations, les décideurs économiques et sociaux, des universitaires, des journalistes pour ouvrir davantage l’UMP à la société civile, retisser des liens et refaire de l’UMP un lieu de savoir et d’échange.
 5
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
9. RENOUER AVEC LA FONDAPOL. L’UMP gagneraità retisser des liens avec la Fondapol, qui n’a ni les contraintes, ni l’image d’un parti à vocation majoritaire. Notre famille pourrait ainsi prendre le temps de réfléchir à son héritage historique, intellectuel et philosophique, observer et comprendre les politiques menées à l’étranger, penser les grandes évolutions auxquelles la France est confrontée.
 6
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
Organiser la reconquête La reconquête du pouvoir en 2014 puis en 2017 n’aura rien d’automatique ni de spontané. De la même manière que 2001 a nourri les victoires de 2002 et 2007, 2014 nourrira (ou non) la reconquête en 2017. Or il n’y aura de vague bleue en 2014 que si la droite est capable d’aligner une nouvelle génération qui constituera son fer de lance. Ce renouvellement des générations n’est aujourd’hui pas assuré. Au contraire, le basculement à gauche des territoires pourrait s’amplifier, notamment en milieu rural où l’évolution sociologique touche les élus après avoir touché les électeurs. Dans de nombreuses villes moyennes, le risque est grand que nous ne soyons même pas en mesure de présenter des candidats face à la gauche. Partout, des Maires « divers-gauche » succèdent aux « divers-droite », dans une atmosphère assez consensuelle… Accompagner une nouvelle génération vers les élections locales constituera pour l’UMP le principal enjeu des deux prochaines années.Les objectifs sont clairs et partagés : féminiser et rajeunir. C’est la méthode qui, encore une fois, sera déterminante. PROPOSITIONS
10. PRIVILÉGIER SYSTÉMATIQUEMENT L’ENRACINEMENT, L’ENGAGEMENT ET LA COMPÉTENCE, ce qui n’a rien d’évident, l’UMP devant se garder contre deux écueils : la fonctionnarisation du parti et la logique du casting, de la modernité et du buzz. Les nouveaux apparatchiks médiatiques ont abîmé ces derniers mois l’image de notre mouvement, sans lui faire gagner une seule voix.
11. DONNER LES INVESTITURES AUX SCRUTINS LOCAUX TRÈS EN AMONT DES ÉLECTIONS. On ne peut envoyer des candidats quelques semaines avant un scrutin alors que nous serons confrontés à des sortants enracinés depuis plusieurs années.
 7
14 PROPOSITIONS POUR REFONDER L’UMP -NOVEMBRE 2012
12. DEMANDER AUX SD D’ÉLABORER UN PLAN D’ACTION DANS LEUR FÉDÉRATION, présentant leur stratégie en vue de 2014 pour toutes les communes de plus de 2.000 habitants (soit 5.000 communes en France).
13. ENCOURAGER LA CRÉATION DANS TOUS LES DÉPARTEMENTS DE FÉDÉRATIONS DES ÉLUS DVD, qui permettront à l’UMP de dialoguer plus fréquemment avec le tissu des élus qui nous sont proches.
14. PRÉPARER LES « PRIMAIRES OUVERTES » EN VUE DE 2017. Un comité de pilotage pourrait rapidement être mis en place pour consolider le principe même de ces primaires et (ii) permettre à l’UMP de disposer d’une feuille de route dès 2015.
 8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.