RAPPORT D’ORIENTATIONS

De
Publié par

RAPPORT D’ORIENTATIONS 2015-2017 Le sens du rapportd’orientations 2015-2017 Tous les deux ans, à l’occasion de son assembléegénérale, le CRAJEP réinterroge ses orientations pour se projeter dans son environnement. Ce cycle habituel de travail est cette année fortement influencé par la réforme territoriale qui va redessiner les contours de notre région. Les orientations qui vous sont présentées sont issues d’unséminaire qui a réuni le 5 mars dernierdes représentants de chacune des organisations ainsi qu’une délégation du CRAJEP Auvergne. Dans le contexte de crise sociale, politique et économique, les participants ont fortement réaffirmé la place des associations de jeunesse et d’éducation populaire dans la formation du citoyen et la transformation de la société.Il nous faut redoubler d’efforts pour agir auprès des jeunes générations et combattre les surenchères, les amalgames, les stéréotypes mais aussi toutes les formes de discriminations. Nous devons plus que jamaisagir par l’Éducation et l’Éducationpopulaire contre toutes les formes d’obscurantisme. Parallèlement, sur un plan structurel les associations sont confrontées à une baisse récurrente des financements publics et à la mise en concurrence permanente de leurs activités mettant en péril leur fonctionnement.
Publié le : lundi 6 juillet 2015
Lecture(s) : 150
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
RAPPORT D’ORIENTATIONS2015-2017
Le sens du rapportd’orientations 2015-2017 Tous les deux ans, à l’occasion de son assembléegénérale, le CRAJEP réinterroge ses orientations pour se projeter dans son environnement. Ce cycle habituel de travail est cette année fortement influencé par la réforme territoriale qui va redessiner les contours de notre région. Les orientations qui vous sont présentées sont issues d’unséminaire qui a réuni le 5 mars dernierdes représentants de chacune des organisations ainsi qu’une délégation du CRAJEP Auvergne.
Dans le contexte de crise sociale, politique et économique, les participants ont fortement réaffirmé la place des associations de jeunesse et d’éducation populaire dans la formation du citoyen et la transformation de la société.Il nous faut redoubler d’efforts pour agir auprès des jeunes générations et combattre les surenchères, les amalgames, les stéréotypes mais aussi toutes les formes de discriminations. Nous devons plus que jamaisagir par l’Éducation et l’Éducationpopulaire contre toutes les formes d’obscurantisme. Parallèlement, sur un plan structurel les associations sont confrontées à une baisse récurrente des financements publics et à la mise en concurrence permanente de leurs activités mettant en péril leur fonctionnement. C’est en tenant compte des réalités des AJEP et pour renforcer l’engagement individuel de chaque organisation que ces orientations 2015-2017 ont été définies,
1- Renforcer la dynamique de réseau par la connaissance mutuelle. Accroitre notre capacité à être le vecteur d’une parolecollective.
L’éducation populaire est une réponse adaptée pour remédier à l’ensemble des transformations en cours et auxquelles nous faisons face. Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire ont en commun leur capacité à mobiliser, mettre en mouvement et fédérer une pluralité de publics dans une dynamique d’appropriationterritoriale et de transformation politique.
Travailler sur la connaissance mutuelle est une nécessité pour renforcer laconstruction d’une parole politique commune en lien avec les réalités territoriales.
S’approprier et décliner régionalement les positionnements du CNAJEP
Participation aux travaux du CNAJEP du CNAJEP en CADébat sur les propositions Relais des réflexions et positionnements du CNAJEP au sein des AJEP
Animer et Renforcer les liens inter-réseaux
Favoriser la connaissance des activités de chaque association membre et de leur fonctionnement territorial par une animation de réseau Contribuer aux partages de savoirs politiques et stratégiques par la création de temps d’échanges thématisés. Renforcer les espaces de débat politique en organisant des séminaires de travail regroupant l’ensemble des associations adhérentesFaciliter l’outillage politique des membres lors desCA par des contributions co-construites en lien avec l’actualitéEtre un espace d’échanges, d’analyseet de propositions quant aux enjeux économiques et politiques de nos AJEP Etre un espace de veille et de régulation concernant des difficultés rencontrées par les AJEP au niveau régional.
2- Porter la parole collective des AJEP dans le débat public Le CRAJEPles intérêts de l’ensemble dea pour but de défendre et de porter s AJEP auprès des institutions publiques. Il constitue un espace de valorisation et de promotion des activités des associations de jeunesse et d’éducation populaire par l’échange et le dialogue constant entre les différents réseaux.
En plus d’être un lieu de réflexion et de débat, le CRAJEP RA se veut être un comité d’élaboration collective, de représentation et de contribution, auprès des pouvoirs publics sur lesquestions concernant la Jeunesse et l’Éducation Populaire. Il a pour ambition d’apporter notre expertise, de valoriser nos réflexions, et de faire entendre nos exigences concernant les politiques de jeunesses et de démocratie participative.
Représenter activement les AJEP au sein des instances régionales
Organiser entre membres des temps de travail préparatoires pour construire une parole collective au service des AJEP Communiquer en interne sur les positionnements proposés et leurs impacts au sein des institutions
Confirmer le CRAJEP comme coordination représentative sur les questions de jeunesses et d’éducation populaire
Rester vigilant à l’actualité et développer un plaidoyer politique sur nos champs d’expertisesConstruire des propositions précises pour faire évoluer les politiques publiques en faveur de lajeunesse et de l’Éducation Populaire.Organiser le débat, la diffusion et la promotion de ces propositions
3- Penser une modalité de gouvernance permettant un investissement adapté des têtes de réseaux
Pour répondre à ces ambitions et en vuede la mise en œuvre de la réforme territoriale, le CRAJEP Rhône-Alpes, devra faire évoluer sa gouvernance
Co-construire avec le CRAJEP Auvergne de nouvelles modalités de gouvernance Se donner les moyens d’une représentation territorialeS’interroger sur le périmètre de notre coordination et sur la place de chacun Faire évoluer les statuts et le règlement intérieur en conséquence
Présentation de la coordination Regroupement des réseaux d’associations de jeunesse et d’éducationpopulaire de Rhône Alpes, le CRAJEP est composé...
D’associations ...Elles sontun espace démocratiquedans lequel l’expression de chacun prend toute sa place pourdécider et s’organiser ensemble autour d’un même projet, le faire vivre, le gérer et l’animer. Elles sontouvertes à touset participent à la vie de la cité. Leurs projetss’adaptent aux lieux et aux publics. Elles peuvent avoir pour mission l’accueil, lamobilité, l’accompagnement, le bien-être physique et moral, les loisirs, la culture, les vacances, la formation,l’accompagnement à la parentalité, la co-éducation,l’insertion sociale et professionnelle, le logement, le développement des personnes et desprojets …Ellessont à but non lucratif, acteurs de l’économie sociale et solidaire. A ce titre, les réseaux sontpartie prenante du développement local, viviers d’initiatives et d’emploisElles mettent à dispositiondes compétences et des outils tout en associant les bénéficiaires à la conduite des actions.
De jeunesse ...
Actrice du changement social, inscrite dans des dynamiques intergénérationnelles,la jeunesse est un temps d’apprentissage et d’exercice citoyen.La situation préoccupante des jeunes, si elle est liée à la dégradation du contexte social et économique, procède également des politiques publiques ciblées et morcelées qui ont été conduites en France depuis près de 35 ans et qui ont échoué à répondre aux défis rencontrés par les jeunes dans leur parcours vers l’autonomie. Les associations de jeunesse et d’éducation populaire mobilisent et concernent dans la région des milliers de jeunes. Elles agissent avec et pour eux dans une grande diversité de domaines d’intervention (éducation, formation, insertion, logement, santé, accompagnement social, culture, loisirs, citoyenneté,mobilité, etc.) avec l’objectif deconstruire des synergies entre tous les acteurs au sein des territoires.
et d’éducation populaire.
Le champ de l’éducation populaire renvoie à un ensemble d’activités et de pratiques éducatives et sociales.Acteurs du temps libre, des loisirs, de la culture, de l’éducation et de la formation, promoteurs de la démocratie participative,les associations de jeunesse et d’éducation populaire ouvertes à tous offrentdes possibilités d’engagement : s’organiser ensemble, se prendre en charge, accompagner l’autre…Permettre au plus grand nombre l’accès aux savoirs, à la culture, aux loisirs est une condition indispensabledans le développement d’une société plus tolérante, plus solidaire, plus responsable. Au début du 20° siècle l'éducation populaire a permis de faire avancer les notions de promotion sociale, d'éducation permanente et a impulsé une approche plus subversive de la culture et de la citoyenneté. Aujourd'hui le contexte qui a provoqué la naissance de l'Education Populaire a évolué. Promouvoir l'individu, permettre à chacun de progresser dans son histoire, sa capacité de créer et de "prendre part", nous place plus que jamais devant la nécessité de privilégier l'action collective et l'apprentissage.
Les associations membres du CRAJEP Rhône Alpes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi