Déclaration universelle de l'Unesco sur la diversité culturelle (2001)

Publié par

ВСЕОБЩАЯ ДЕКЛАРАЦИЯ ЮНЕСКО О КУЛЬТУРНОМ РАЗНООБРАЗИИ © UNESCO 2002 Printed in France www.unesco.org/culture Conception graphique : Michel Bouvet et Odile Chambaut CLT-2002/WS/9 DECLARATION UNIVERSELLE DE L’UNESCO DECLARATION UNIVERSELLESUR LA DE L’UNESCO SUR LA DIVERSITEDIVERSITECULTURELLE eAdoptée par la 31 session de la Conférence Générale de l’UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE 2001CULTURELLE «La richesse culturelle du monde, c’est sa diversité en dialogue» La Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle a été adoptée à l’unanimité dans un contexte très particulier. C’était au lendemain des événements du 11 septembre 2001, et la Conférence générale de l’UNESCO, equi se réunissait alors pour sa 31 session, était la première réunion de niveau ministériel à se tenir après ces événements terribles. Ce fut l’occasion pour les États de réaffirmer leur conviction que le dialogue interculturel constitue le meilleur gage pour la paix, et de rejeter catégoriquement la thèse de conflits inéluctables de cultures et de civilisations. Un instrument d’une telle envergure constitue une première pour la communauté internationale.
Publié le : mercredi 19 février 2014
Lecture(s) : 100
Nombre de pages : 44
Voir plus Voir moins






































©
UNESCO 2002
Printed in France

www.unesco.org/culture



Conception graphique :
Michel Bouvet et Odile Chambaut


CLT2002/WS/9

DECLAR
UNIVER
DELDEÕCLAURATINO
SURDE LÕUN ESC
U N IVE RSE LLE
SU RLA DIVERS
DIVERdPAdAedeRoIllUSÕa,pNtE2ÈSNeCOVOpEaMrBlReaEnio130s1s2s0eI
C U LTUR E LLE
ConfÈrence GÈnÈrale
CULT R

´ Larichesse culturelle du monde,
cÕest sa diversitÈ en dialogueª

La DÈclaration universelle de lÕUNESCO sur la diversitÈ culturelle a ÈtÈ adoptÈe
‡ lÕunanimitÈ dans un contexte trËs particulier. CÕÈtait au lendemain
des ÈvÈnements du 11 septembre 2001, et la ConfÈrenceUNgEÈSnC,ÈOrale de lÕ
e
qui se rÈunissait alors poursaes3s1ion, Ètait la premiËre rÈunion de niveau
ministÈriel ‡ se tenir aprËs ces ÈvÈnements terribles. Ce fut lÕoccasion
pour les …tats de rÈaffirmer leur conviction que le dialogue interculturel constitue
le meilleur gage pour la paix, et de rejeter catÈgoriquement la thËse de conflits
inÈluctables de cultures et de civilisations.
Un instrument dÕune telle envergure constitue une premiËre pour la communautÈ
internationale. Il Èrige la diversitÈ culturelle au rang de ´patrimoine commun
de lÕhumanitÈ ª, ´aussi nÈcessaire pour le genre humain que la biodiversitÈ
dans lÕordre du vivantª, et fait de sa dÈfense un impÈratif Èthique,
insÈparable du respect de la dignitÈ de la personne humaine.
La DÈclaration vise ‡ la fois ‡ prÈserver comme un trÈsor vivant, et donc
renouvelable, une diversitÈ culturelle qui ne doit pas Ítre perÁue comme
un patrimoine figÈ, mais comme un processus garant de la survie de lÕhumanitÈ;
elle vise aussi ‡ Èviter des sÈgrÈgations et des fondamentalismes qui, au nom
des diffÈrences culturelles, sacraliseraient ces diffÈrences, allant ainsi ‡ lÕencontre
du message de la DÈclaration universelle des droits de lÕhomme.
La DÈclaration universelle insiste sur le fait que chaque individu doit reconnaÓtre
non seulement lÕaltÈritÈ sous toutes ses formes, mais aussi la pluralitÈ
de son identitÈ, au sein de sociÈtÈs elles-mÍmes plurielles. CÕest ainsi seulement
que peut Ítre prÈservÈe la diversitÈ culturelle comme processus Èvolutif
et capacitÈ dÕexpression, de crÈation et dÕinnovation. Le dÈbat entre les pays
qui souhaiteraient dÈfendre les biens et services culturels ´qui, parce quÕils sont
porteurs dÕidentitÈs, de valeurs et de sens, ne doivent pas Ítre considÈrÈs comme
des marchandises ou des biens de consommation comme les autresª, et ceux qui
espÈraient promouvoir les droits culturels a ÈtÈ ainsi dÈpassÈ, ces deux approches
se trouvant conjuguÈes par la DÈclaration qui a mis en Èvidence le lien causal
unissant deux dÈmarches complÈmentaires. LÕune ne peut exister sans lÕautre.
Cette DÈclaration, accompagnÈe des lignes essentielles dÕun Plan dÕaction, peut
Ítre un superbe outil de dÈveloppement, capable dÕhumaniser la mondialisation.
Elle ne formule Èvidemment pas de prescriptions, mais des orientations gÈnÈrales
qui devraient se traduire en politiques innovantes par les Etats membres, dans leurs
contextes spÈcifiques, en partenariat avec le secteur privÈ et la sociÈtÈ civile.
Cette DÈclaration, qui oppose aux enfermements fondamentalistes la perspective
dÕun monde plus ouvert, plus crÈatif et plus dÈmocratique, compte dÈsormais
parmi les textes fondateurs dÕune nouvelle Èthique promue par lÕUNESCO
e
au dÈbut du XXsiIËcle. Je souhaite quÕelle puisse revÍtir un jour la mÍme force
que la DÈclaration universelle des droits de lÕhomme.

KoÔchiro Matsuura,
Directeur gÈnÈral

LACONF…RENCREAGLE…,N…

Attach‡Èleapleine rÈalisation des droits de lÕhomm
proclamÈs dans la DÈclaration universelle des
et dans dÕautres instruments juridiques univer
tels que les deux Pactes internationaux de 196
et politiques et lÕautre aux droits Èconomiques

Rappelaqnute le PrÈambule de lÕActe constUiNtEuStiCfOafed
´ (...)que la dignitÈ de lÕhomme exigeant la diff
de tous en vue de la justice, de la libertÈ et de l
les nations, des devoirs sacrÈs ‡ remplir dans un

RappelaÈngtalement son Article premier qui assign
de recommander ´les accords internationaux q
pour faciliter la libre circulation des idÈes par l

Se rÈfÈraanutxdispositions ayant trait ‡ la diversit
des droits culturels figurant dans les instrumen
1
par lUÕNESCO,

RÈaffirmaqnute la culture doit Ítre considÈrÈe co
distinctifs spirituels et matÈriels, intellectuels e
une sociÈtÈ ou un groupe social et quÕelle engl
les modes de vie, les faÁons de vivre ensemble
2
lestraditionsetlescro,yances

Constataqnute la culture se trouve au cÏur des dÈba
la cohÈsion sociale et le dÈveloppement dÕune È

Affirmanqtue le respect de la diversitÈ des culture
et la coopÈration, dans un climat de confiance et
sont un des meilleurs gages de la paix et de la s

Aspiran‡tune plus grande solidaritÈ fondÈe sur la
culturelle, sur la prise de conscience de lÕunitÈ
et sur le dÈveloppement des Èchanges intercul

ConsidÈraqnute le processus de mondialisation, faci
des nouvelles technologies de lÕinformation et d
constituant un dÈfi pour la diversitÈ culturelle, cr
renouvelÈ entre les cultures et les civilisations,

Consciedntuemandat spÈcifique qui a ÈtÈUcNoEnSfCiO,Èa‡ul
des Nations Unies, dÕassurer la prÈservation et l
diversitÈ des cultures,

Proclamlees principes suivants et adopte la prÈsen

t un i
dignit
men
Ès fo
nes a
auto
e pou
is par

rante
disso
Õune
droits
27
omm
relati
. Tout
er et
t en
erson
qual
relle ;
ultur
s cul
es dr

idÈes
toutes
aÓtre
s, le
s artis
mpris

forme numÈrique -
tures, dÕÍtre prÈsen
de diffusion, sont le

DIVERSITE
ET CREATI

7
ARTICLELe patrim
aux sources de la c
Chaque crÈation
culturelles, mais sÕ
pourquoi le patrim
Ítre prÈservÈ, mis e
futures en tant que
aspirations humain
toute sa diversitÈ e
entre les cultures.

8
ARTICLELes biens
des marchandises
Face aux mutati
actuelles, qui ouvre
tion et lÕinnovation,
accordÈe ‡ la divers
en compte des droit
la spÈcificitÈ des bi
quÕils sont porteurs
doivent pas Ítre con
des biens de conso

9
ARTICLELes politiq
catalyseur de la crÈ
Tout en assurant
Ïuvres, les politiq
conditions propices
biens et services cu
tries culturelles dis
lÕÈchelle locale et
dans le respect de
dÈfinir sa politique
par les moyens d'a
quÕil sÕagisse de s
rÈglementaires app

DIVE
ET S
ARTICL1E
et de diff
Face
ment les
lÕÈchelle
la solidar
tous les
ment et
des indu
les plans
1
ARTICLE
secteur
Les se
prÈserva
gage dÕ
cette per
mordial
le secteu
ARTICL1E
LÕUNESC
responsa
apro
-
ÈnoncÈs
gies de d
instance
bservi
-
entre les
non gouv
le et le s
concepts
diversitÈ
cpour
-
action d
capacitÈ
DÈclarati
dfacil
-
dont les l
DÈclarati

ropri
SCO
n effe
ants :

uisme


diversi
formula
ion

tant q
radition
hodes
unicati

e ª
echnolo
, qui do
isciplin
Èdago
servic

lÕespa
sel, ‡ tr
ations

troite
entes
isant lÕ
s techn
es
circula

numÈrique des produits culturels
et lÕaccËscdees pays aux ressources
dÕordre Èducatif, culturel et scient
disponibles ‡ lÕÈchelle mondiale;

12Ñstimuler la production, la sauvegar
decontenusdiversifiÈsdansleslmeÈs
mondiaux d'information et, ‡ cette fi
le rÙle des services publics de radi
et de tÈlÈvision dans le dÈveloppem
audiovisuellesdequaliptÈa,rteicnulieren
la mise en place de mÈcanismes c
susceptibles d'en faciliter la diffusi

13ÑÈlaborer des politiques et des stra
de prÈservation et de mise en vale
culturel et naturel, notamment du
culturel oral et immatÈriel, et com
illicite de biens et de services cult

14Ñrespecter et protÈger les savoirs t
notamment ceux des peuples autoc
reconnaÓtre lÕapport des connaissa
particuliËrement en matiËre de pr
de lÕenvironnement et de gestion d
naturelles et favoriser des synergie
moderne et les savoirs locaux;

15Ñsoutenir la mobilitÈ des crÈateurs,
des chercheurs, des scientifiques et
et le dÈveloppement de programme
internationaux de recherche, tout
de prÈserver et dÕaccroÓtre la ca
des pays en dÈveloppement et en

16Ña
e
d
e
t

d

17a
Ñ
c
e
d
s
e
a
i

18Ñd
d

d
a
i

19Ña
d
p
l

20Ñr
q
d
l
p

Les …tats membres recom
les objectifs ÈnoncÈs dans
des programmesUdNeESlCÕOet de
du systËme des Nations Un
et non gouvernementales c
en faveur de la diversitÈ c

UNESCO
UNIVER
DECLAR
UNESCO
ONON CULTURA
UNIVERSAL DECL
DIVERSITY
CULT
Adopted by the 31st Session
of the General Conference
of UNESCO
PARIS, 2 NOVEMBER2001
DIVERSI

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.