Des dynamiques contrastées


Dans un marché encore tourmenté mais prometteur, Interclima Elec, porté par la nécessité de l’efficacité énergétique, fait le plein d’exposants, tandis qu’Idéobain semble vivoter, à l’image d’un secteur qui est loin d’avoir retrouvé les couleurs d’avant la crise de 2008.
Publié le : vendredi 3 février 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Des dynamiques contrastées

Ensemble, mais pas à l’unisson : mardi 7 février, les salons Interclima Elec et Idéobain vont ouvrir leurs portes conjointement à Paris, mais sous des auspices différents. À l’heure de l’efficacité énergétique, le premier s’impose comme un rendez-vous nécessaire, tandis que l’autre peine à émerger sur un marché encore plombé par la crise de 2008, où les industriels le sont de moins en moins en France.


Interclima, sous le signe de l’efficacité énergétique

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.