Légère amélioration des perspectives d'emploi aux etats unis pour

De
Publié par

Légère amélioration des perspectives d'emploi aux Etats-Unis pour le deuxième trimestre 2002, selon l'enquête trimestrielle menée par Manpower Inc. L’embauche aux Etats-Unis va légèrement s’améliorer au cours du deuxième trimestre 2002 selon les résultats de l’Enquête sur les Perspectives d’Emploi (Employment Outlook Survey), menée tous les trois mois par Manpower Inc. Parmi les quelques 16 000 firmes interviewées, 21 % prévoient une embauche croissante au deuxième trimestre comparés aux 16 % du premier trimestre et 10 % seulement prévoient des réductions de personnel au deuxième trimestre, par rapport aux 16 % du premier trimestre. 63 % des sociétés interviewées n’envisagent aucune modification et 6 % ne savent pas. Une fois gommé l’impact saisonnier, le deuxième trimestre ne présente plus qu’une légère augmentation de 1 %. Au cours du deuxième trimestre de l’année dernière, 28 % prévoyaient des augmentations de personnel ; 8 %, des réductions ; 59 %, aucun changement et 5 % ne se prononçaient pas. « Les données désaisonnalisées du deuxième trimestre suggèrent une amélioration des intentions d’embauche pour la première fois depuis un an ; néanmoins, c’est encore insuffisant pour clairement indiquer une reprise imminente de la création d’emplois », déclare Jeffrey A. Joerres, Président-directeur général de Manpower.
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 148
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Légè
r
e
a
mélioration des perspectives d'emploi aux Etats-Unis pour le deuxiè
m
e
t
r
i
m
e
s
t
r
e
2002, selon l'enquê
t
e
t
r
i
m
e
s
t
r
i
e
l
l
e
m
e
née par Manpower Inc.
L
’embauche aux Etats
-Unis va l
é
g
èrement s
am
éliorer au cours du deuxi
ème trimestre 2002 selon les r
ésultats de l
’Enqu
ête
sur les Perspectives d
’Emploi (Employment Outlook Survey), men
ée tous les trois mois par Manpower Inc.
Parmi les quelques 16 000 firmes interview
ées, 21 % pr
évoient une embauche croissante au deuxi
ème trimestre compar
és aux
16 % du premier trimestre et 10 % seulement pr
évoient des r
éductions de personnel au deuxi
ème trimestre, par rapport aux 16
% du premier trimestre. 63 % des soci
ét
és interview
ées n
’envisagent aucune modification et 6 % ne savent pas. Une fois
gomm
é
l
’impact saisonnier, le deuxi
ème trimestre ne pr
ésente plus qu
’une l
é
g
ère augmentation de 1 %.
Au cours du deuxi
ème trimestre de l
a
n
n
ée derni
ère, 28 % pr
évoyaient des augmentations de personnel ; 8 %, des r
éductions ;
59 %, aucun changement et 5 % ne se prononçaient pas.
«
Les donn
ées d
ésaisonnalis
ées du deuxi
ème trimestre sugg
è
r
e
n
t
une am
élioration des intentions d
’embauche pour la premi
ère fois depuis un an ; n
éanmoins, c
’est encore insuffisant pour
clairement indiquer une reprise imminente de la cr
éation d
’emplois
»,
d
éclare Jeffrey A. Joerres, Pr
ésident
-directeur g
é
n
éral de
Manpower.
«
Le secteur fabrication, en biens durables et non durables, a montr
é
les meilleures am
éliorations du trimestre,
avec des niveaux d
’embauche progressant modestement par rapport au d
éclin des trimestres pr
éc
édents. Dans l
’ensemble, 6
secteurs industriels sur 10 indiquent une activit
é
d
’embauche stable ou en l
é
g
ère augmentation par rapport
à
il y a trois mois.
»
D
a
p
r
ès M. Joerres, la perspective est uniforme dans tout le pays. La r
égion nord
-ouest doit maintenir la tendance du premier
trimestre ; mais toutes les autres r
égions montrent une am
élioration g
é
n
érale de l
’embauche pour le deuxi
ème trimestre.
Les d
étails par secteur :
EXPLOITATION MINIERE : La perspective s
’assombrit pour ce secteur, avec 16 % des firmes poursuivant leur embauche et 11
% proc
édant
à
des r
éductions.
CONSTRUCTION : Le retour du beau temps va
également apporter la premi
ère am
élioration pour ce secteur depuis le d
ébut
de 2001. 30 % des employeurs interview
és anticipent une croissance, tandis que 9 % se pr
é
p
a
r
e
n
t
à
des r
éductions de
personnel.
FABRICATION
- BIENS DURABLES : Ce secteur revient
à
une embauche positive sur une base d
ésaisonnalis
ée, mais les
niveaux restent toujours dans la plage de la r
écession de 1981
-1982. 20 % des employeurs pr
évoient une am
élioration, tandis
que 14 % vont r
éduire leur personnel dans les mois
à
venir.
FABRICATION
-
BIENS NON DURABLES : Le deuxi
ème trimestre marque un retour aux tendances positives qui ont suivi les
conjonctures de r
écession du pass
é, avec 19 % des firmes anticipant une am
élioration et 9 % proc
édant
à
des r
éductions
d
’emplois.
TRANSPORTS ET SERVICES PUBLICS : Un faible niveau d
’embauche pour les entreprises de transports et les services
publics, avec encore un nouveau d
éclin pr
évu pour le deuxi
ème trimestre. 16 % des firmes envisagent une embauche positive
et 9 % une baisse.
COMMERCES DE GROS ET DE DETAIL : Le niveau est stationnaire, une fois les donn
ées d
ésaisonnalis
ées. Les besoins en
personnel suppl
émentaire sont imminents pour 23 % des employeurs, mais 10 % envisageaient des r
éductions.
FINANCES, ASSURANCES ET IMMOBILIER : Les perspectives sont stationnaires ; la reprise
économique normalement
anticip
ée semble devoir
être absente dans les mois
à
venir. Une am
élioration est probable pour 18 % des firmes de ce
secteur ; pendant que 8 % se pr
é
p
a
r
e
n
t
à
u
n
e
r
éduction.
EDUCATION
-
PUBLIQUE ET PRIVEE : L
’embauche au sein des
établissements scolaires va chuter encore de quelques crans
au deuxi
ème trimestre, avec 12 % des soci
ét
és anticipant des augmentations et 9 % proc
édant
à
des r
éductions.
SERVICES : On pr
évoit une l
é
g
ère croissance dans le secteur des services, avec 22 % augmentant leur personnel et 8 % le
null
r
éduisant.
ADMINISTRATION PUBLIQUE : Les perspectives continuent de baisser dans le secteur public, avec un net d
éclin de 5 % apr
ès
corrections des variations saisonni
ères, 19 % envisagent de recruter et 8 % anticipent des r
éductions.
Manpower Inc. dirige l'Enqu
ête sur les Perspectives d'Emploi tous les trimestres. C'est une faç
o
n
d
'
évaluer les intentions des
employeurs sur le plan de l'augmentation ou de la r
éduction de l'effectif permanent et, depuis ses 26 ans d'existence, constitue
un indicateur significatif des tendances de l'emploi. L'enqu
ête repose sur les entrevues t
é
l
éphoniques avec pr
ès de 16 000
employeurs publics et priv
és dans 478 villes am
éricaines.
Pour plus d
’informations, contacter :
Mary Stewart
Public Relations Department, Manpower Inc.
T
él. : 00+1 (414) 906
-
6
3
1
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.