Fiche technique géothermie n°7 Équipements Les échangeurs géothermiques

Fiche technique géothermie n°7 Équipements Les échangeurs ggééootthheerrmmiiqquueess Dans le domaine de la maison individuelle, trois formes principales d’échangeurs avec le sol existent. Il s’agit des sondes verticales, des capteurs horizontaux ou d’autres types de capteurs combinant les deux approches (corbeilles). Pour la mise en œuvre des échangeurs géothermiques concernant les sondes verticales, la norme NF X10-970 s’applique. Les échangeurs géothermiques contiennent de l’eau ou de l’eau glycolée qui permet l’échange de chaleur entre la PAC et le sol. Des échangeurs internes à la PAC permettent de transférer l’énergie échangée avec le sol entre le fluide caloporteur dans les échangeurs et le fluide frigorigène du cycle de la PAC. 1 Les différents types d’échangeurs géothermiques Sondes verticales Une sonde verticale va puiser ou rejeter l’énergie dans le sous-sol de la terre. Un ou plusieurs forages sont effectués dans lesquels est placé un capteur permettant de faire circuler un fluide caloporteur. La profondeur du forage peut atteindre des profondeurs au-delà de 200 m, mais se limite dans la quasi-totalité des cas à 100 m. Au-delà de cette valeur, une autorisation est nécessaire. En dessous, une déclaration de forage est suffisante. À 10 m de profondeur, la température du sol est pratiquement constante toute l’année et est voisine de 13 °C. Les sondes verticales ont des coûts beaucoup plus élevés que les capteurs horizontaux, surplus essentiellement lié au forage.
Publié le : lundi 5 mars 2012
Lecture(s) : 30
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Fiche technique géothermie n°7 Équipements Les échangeurs géothermiques

Dans le domaine de la maison individuelle, trois formes principales d’échangeurs avec le sol existent. Il s’agit des sondes verticales, des capteurs horizontaux ou d’autres types de capteurs combinant les deux approches (corbeilles). Pour la mise en œuvre des échangeurs géothermiques concernant les sondes verticales, la norme NF X10-970 s’applique.

Les échangeurs géothermiques contiennent de l’eau ou de l’eau glycolée qui permet l’échange de chaleur entre la PAC et le sol. Des échangeurs internes à la PAC permettent de transférer l’énergie échangée avec le sol entre le fluide caloporteur dans les échangeurs et le fluide frigorigène du cycle de la PAC.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.