Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger
IMAG IN ACTION PARIS
BENCHMARKER
VOTRE SYSTEME DINFORMATIONS
Le 25Septembre 2006
IMAG IN ACTION
1.
2.
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
Sommaire
INTRODUCTION........................................................................... 3
OBJECTIFS ET PERIMETRE.............................................................. 3
3.FONCTIONNEMENT DE LETUDE........................................................ 43.1.Financement ........................................................................................... 43.2.Fréquence de l’étude ................................................................................ 43.3.Assistance .............................................................................................. 4
4.METHODOLOGIE DE LETUDE........................................................... 54.1.Volumétrie et taille de l’échantillon ............................................................ 54.2.Les thèmes de l’étude .............................................................................. 74.3.Choix des données pertinentes .................................................................. 7
5.
6.
7.
8.
9.
RESULTATS DE LETUDE................................................................. 8
CONFIDENTIALITE........................................................................ 9
COMMUNICATION PRESSE.............................................................. 9
COMITE DE PILOTAGE.................................................................... 9
CALENDRIER............................................................................... 9
10.QUESTIONNAIRE DETAILLE........................................................... 10
11.EXEMPLES DE RESULTATS............................................................. 11
PAGE2
IMAG IN ACTION PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
1.
Introduction
Le benchmarking est utilisé pour les entreprises sur les sujets suivants : oPratiques commerciales (…) oRémunération des emplois (HEWITT), oPratiques R.H. (WATSON WYATT). oOrganisation, oEtc.. De telles enquêtes permettent aux entreprises, sur des questions précises, de s’évaluer par rapport au marché. En ce qui concerne les SI, les sociétés qui publient des études le font de façon très générale, ou sur des secteurs très pointus : oInternet (…) oNouvelles technologies (…), oEtc.. Il n’existe donc pas d’étude détaillée actuellement sur les SI dans leur globalité. Or à travers les missions de conseil et de formation que les membres d’IMAG in action ont réalisées, nous nous sommes aperçus que les responsables SI étaient intéressés par les pratiques SI dans les entreprises afin de pouvoir se comparer et mesurer des éventuelles avances et/ou retards dans le SI.
2.
Ob
ectifs et
érimètre
Cette étude porte sur les S.I. des entreprises en France, organisées en sociétés et/ou en groupe avec un minimum de 500 salariés pour l’entreprise. Les résultats, disponibles début 2007, vous permettront : oDe dresserun état des lieux précis de votre SIpar rapport aux autres entreprises, d’évaluer les points forts et les points faibles en terme d’organisation, oDe vous procurerla liste et le taux d’équipement des logiciels spécifiquesappliqués dans les métiers qui peuvent être difficilement couverts par les progiciels intégrés, oD’analyser la façon dont les entreprises couvrent les fonctions par unS.I. plus ou moins élaboré (intégré, spécifique, Excel, etc..)
PAGE3
IMAG IN ACTION
3.
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
Fonctionnement de l’étude
3.1. Financement Nous rappelons que les sociétés ont trois possibilités : Soit renseigner le questionnaire et disposer du rapport de synthèse en contrepartie Soit renseigner le questionnaire et disposer du rapport de synthèse et des résultats détaillés avec positionnement de l’entreprise moyennant une contribution de 900 Euros. (l’achat ultérieur des résultats détaillés avec positionnement de l’entreprise est de 1200 Euros) Soit acheter l’étude complète au prix de 1500 Euros sans renseigner le questionnaire.
3.2. Fréquence de l’étude L’étude sera reconduite tous les dixhuit mois.
3.3. Assistance Elle prendra deux formes : oLes participants qui le demandent pourront être assistés lors du remplissage du questionnaire, oIMAG in action prendra contact avec les clients pour approfondir les réponses à certaines questions si elles présentent un caractère de divergence important.
PAGE4
67 411
Bretagne
75
Alsace
25 596
33 574
22 467
54 278
4 493
7 692
4.1. Volumétrie et taille de l’échantillon Il existe à peu près 2000 entreprises de plus de 500 salariés en France, dont un bon tiers en région parisienne. Le nombre d'entreprises par taille et par région(source Insee)
18 664
64 600
ChampagneArdenne
20 916
LanguedocRoussillon
16 922
PAGE5
Auvergne
10 045
29 006
119 497
55 112
26 070
Méthodolo
4.
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
de
48 393
62
59 123
28
ie
l’étude
91
FrancheComté
Picardie
L’échantillon porte sur une quarantaine d’entreprises au minimum
283 106
60 276
77 680
121 573
62 035
43 201
127 570
Lorraine
NordPasdeCalais
20 297
56 211
37 365
148 418
26 884
26 721
117 675
52 189
27 169
HauteNormandie
55 836
32 368
28 251
ProvenceAlpesCôte d'Azur
ACTION
IN
59
112
59
29
68
19
36
4 974
4 221
7 105
7 879
13 061
6 556
6 612
IMAG
IMAG IN ACTION PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
PAGE6
IMAG IN ACTION PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
4.2. Les thèmes de l’étude
4.3. Choix des données pertinentes oL’expertise métier des membre d’Imag in action Paris a permis de bâtir le questionnaire sur les S.I. oUne réunion de validation sur le fonctionnement de l’étude et le questionnaire avec plusieurs responsables SI est prévue à la rentrée après le remplissage du questionnaire par quelques pilotes. oLa réponse au questionnaire devra refléter les aspects opérationnels des S.I., et non pas les projets à venir qui sont prévus pour les années suivantes.
PAGE7
IMAG IN ACTION
5.
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
Résultats de l’étude
Les résultats de l’étude seront communiqués de la façon suivante :
destinataires
Presse
Entreprises ayant répondu au questionnaire sans participation financière Entreprises ayant répondu au questionnaire avec participation financière
Les chiffres clés
Une dizaine d’indicateurs
Une dizaine d’indicateurs
Une dizaine d’indicateurs
Rapport de synthèse

Les indicateurs significatifs
Les indicateurs significatifs
Résultats détaillés


Tous les indicateurs avec positionnement
PAGE8
IMAG IN ACTION
6.
Confidentialité
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
Les données individuelles des sociétés n’apparaîtront pas dans l’étude, et IMAG in action s’engage à ne pas fournir à des tiers les réponses nominatives. La liste des entreprises ayant répondu à l’étude sera donnée en première page (si une société souhaite ne pas figurer sur cette liste, il faudra qu’elle en fasse la demande pour être retirée de la liste) L’étude ne pourra être exploitée par l’entreprise qu’à des fins internes à l’entreprise. Si certaines données sont trop sensibles, la société pourra toutefois participer au questionnaire en ne renseignant pas ces données
7.
Communication
resse
Un communiqué sera diffusé dans 01 / LMI / etc. afin de promouvoir l’étude, vers septembre. Une synthèse succincte des résultats sera diffusée dans 01 / LMI / etc.. en février 2007.
8.
Comité de
ilota
e
Un comité de pilotage constitués d’experts en S.I. fera une analyse qualitative du rapport de synthèse (en fin d’année).
9.
Calendrier



Réunion de validation finale après les pilotes en septembre 2006
Renseignement questionnaire octobre à décembre 2006
Diffusion des résultats en février 2007
PAGE9
IMAG IN ACTION PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
10.
uestionnaire détaillé
Voir pièce jointe
PAGE10
IMAG
11.
IN
Exem
ACTION
PARIS BENCHMARKER VOTRESYSTÈME DINFORMATIONS
les de résultats
Les secteurs d’activité La représentativité des secteurs d’activité est bonne. Par exemple, 10 entreprises proviennent du secteur industriel ce qui représente 25% des entreprises. Ce taux est identique au pourcentage des entreprises en France des secteurs industriels.
Agriculture, alimentaire Assurance Automobile, aéronautique, ferroviaire, naval et armement Banque Communication Distribution Energie et environnement Luxe, habillement, sports et loisirs Matériel électrique Métallurgie Pharmacie, Cosmétique Services Transports, logistique
1
1 1 1
1
2
3
3
3
3
5
6 6
Les effectifs Les entreprises participantes ont en moyenne un effectif de 6.000 personnes, le groupe ayant 5 sociétés et 40 établissements. L’infogérance 60% des entreprises infogèrent leur système, les fonctions infogérées étant dans l’ordre les serveurs, l’administration technique et le support bureautique. Le graphique cidessous illustre en pourcentage les fonctions hébergées.
Serveur
A dministratio n technique
Dévelo ppement des lo giciels
Suppo rt bureautique
Suppo rt technique
Suppo rt des lo giciels métiers
25
Oui
56 50 42 44
42
Non
36
8 11 22 17
19
Non renseigné
36 39 36 39 39 39
PAGE11