La source chaude se cache sous les toits


Tandis que les chauffe-eau électriques cèdent la place aux chauffe-eau thermodyna-miques, ces derniers sont en quête de la sourche chaude idéale pour optimiser leurs performances.
Publié le : vendredi 3 février 2012
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La source chaude se cache sous les toits

C'est au colloque du Pôle Cristal à Dinan (Côtes-d’Armor), qu’Assaad Zoughaib, responsable de projets en énergétique à l’École des Mines ParisTech, a présenté les conclusions de ses recherches sur la production d’ECS. Reprenant une étude réalisée par le fabricant Chaffoteaux, le chercheur estime que d’ici à 2020, les ventes de chauffe-eau électriques vont diminuer de moitié par rapport à 2009. Jusqu’ici négligeable, le marché des chauffe-eau thermodynamiques, des Cesi (chauffe-eau solaires individuels) et des PAC mixtes va pour sa part exploser. Et Assaad Zoughaib de préciser : « Dans le futur, le concept de Cesi atteindra ses limites et ce sont les systèmes thermodynamiques qui auront la faveur du marché mais il faut dès maintenant trouver une source de chaleur pour alimenter les PAC. »


Sous les tuiles, la plage

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.