Le couple ammoniac/eau souffle le chaud et le froid

La start-up Helioclim commercialisera prochainement des climatiseurs solaires réversibles basés sur une machine à absorption à ammoniac/eau. Ils seront d’abord destinés au tertiaire.

Publié le : lundi 5 novembre 2012
Lecture(s) : 42
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le couple ammoniac/eau souffle le chaud et le froid

Fournir en même temps climatisation, froid industriel, chauffage et ECS, en ayant recours uniquement à des énergies renouvelables, c’est ce que propose le climatiseur solaire réversible (CSR) conçu par Helioclim. Créée l’an dernier, la société, déjà primée aux Trophées des EnR de l’Essec en 2011 pour son système innovant, vient de remporter le Prix de la création d’entreprise construction durable du concours national « Domolandes ». «Les clims solaires existent, explique Yannick Godillot, le P-DG d’Helioclim. Mais elles sont exclusivement destinées à la production de froid et n’ont pas de réalité industrielle. » Et pour cause : sous nos latitudes où les besoins en air frais se limitent à quelques mois dans l’année, elles ne sont pas rentables. Pourtant, Helioclim est parvenue à développer un produit à haute efficacité énergétique qui satisfasse, été comme hiver, l’ensemble des fonctions thermiques d’un bâtiment grâce à une machine à absorption solaire originale.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.