Le granulé passe à l’électricité

ÖkoFEN, spécialiste de la chaudière à granulés, travaille au développement de deux modèles à microcogénération, l’un à moteur Stirling, l’autre à moteur Rankine.

Publié le : mardi 3 avril 2012
Lecture(s) : 1
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le granulé passe à l’électricité

La chaudière à microcogénération fait ses premiers pas en France. Plusieurs modèles au gaz naturel ont été présentés lors du salon Interclima elec 2012. Mais ce combustible fossile n’est pas le seul à pouvoir alimenter un équipement domestique de production simultanée de chaleur et d’électricité. La société française Exoès commercialise ainsi depuis le début de l’année un modèle Bison à granulés de bois, produisant 1,6 kW électrique et 16 kW thermique. Le groupe ÖkoFEN relève lui aussi le défi et développe actuellement, conjointement avec l’entreprise britannique Microgen, une chaudière à microcogénération à granulés de bois. Ce modèle, baptisé « Pellematic Smart-e », affiche une puissance de 1 kW électrique et 14 kW thermique.


S’inspirer d’une chaudière pour BBC

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.