Le TRI, pourquoi et comment

De
Publié par

---Réduire nos déchets, pourquoi et comment ?Composition moyenne d'une po ubelle vosgienneVerre 12% Divers 7%Eléments fins 8%Métaux 8%Plastiques 10%Papiers - cartons (journaux, emballages …) 25%Déchets fermentescibles (épluchures, etc. ) 30%hachures = totalem ent rec yclable quadrillage = partiel lement rec yclableDestination des déche ts mé nagers vosgiens Compostés 8 %Enfouis 24%Triés et valorisés 17 %Incinérés 51%hachures = rec yclage quadrillage = traitem ents nuisibles à l'environemen tEtrange déséquilibre entre ce qui pourai t être recyclé (pl us de 75 % ) et ce q ui l'est réellem ent ( 25%) !Il faut que ça change on ne peut plus admettre cela !Trois moyens pour rédui re puis supprimer les procédés nocifs pou r l'environne ment que sont l'enfouisse ment et l'incinération :La réduction à la sourceLe compostageLe tri maximum en vue du recyclage----LA REDU CTION A LA SOURCELe meilleur déchet est celui que l 'on ne produit pas !Pour cela quelques pistes :Mettre un autocollant STOP PUB sur s a boîte aux lettresC'est déjà plus de 40 kilos par an de papier en mo ins.Pour ne plus recevoir les publicités adressées non sollicité es des entreprises de vente par correspondance adhérentes à la FEV AD, envo yez votre de mande à : Liste Robinson-Stop Publicité, UFMD, 60 rue la Boétie, 75008 Paris Donner ou revendre plutôt que jeter ce qui peut encore se rvirCe qui est inutile ou demodé pour ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 58
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

-
-
-
Réduire nos déchets, pourquoi et comment ?
Composition moyenne d'une po ubelle vosgienne
Verre 12% Divers 7%
Eléments fins 8%
Métaux 8%
Plastiques 10%
Papiers - cartons (journaux, emballages …) 25%
Déchets fermentescibles (épluchures, etc. ) 30%
hachures = totalem ent rec yclable quadrillage = partiel lement rec yclable
Destination des déche ts mé nagers vosgiens

Compostés
8 %
Enfouis 24%
Triés et valorisés
17 %
Incinérés 51%
hachures = rec yclage quadrillage = traitem ents nuisibles à l'environemen t
Etrange déséquilibre entre ce qui pourai t être recyclé (pl us de 75 % ) et ce q ui
l'est réellem ent ( 25%) !
Il faut que ça change on ne peut plus admettre cela !
Trois moyens pour rédui re puis supprimer les procédés nocifs pou r l'environne ment
que sont l'enfouisse ment et l'incinération :
La réduction à la source
Le compostage
Le tri maximum en vue du recyclage-
-
-
-
LA REDU CTION A LA SOURCE
Le meilleur déchet est celui que l 'on ne produit pas !
Pour cela quelques pistes :
Mettre un autocollant STOP PUB sur s a boîte aux lettres
C'est déjà plus de 40 kilos par an de papier en mo ins.
Pour ne plus recevoir les publicités adressées non sollicité es des entreprises de vente par
correspondance adhérentes à la FEV AD, envo yez votre de mande à :
Liste Robinson-Stop Publicité, UFMD, 60 rue la Boétie, 75008 Paris
Donner ou revendre plutôt que jeter ce qui peut encore se rvir
Ce qui est inutile ou demodé pour l 'un peut être très utile au voisin.
Réutiliser à d'autres fins
Les vêtemen ts hors d 'usage sont des chiffons parfaits pour ne plus utiliser d'essuie- tout.
Acheter en co mmun ou louer ce qui sert peu souvent
Matériel de jardin, de bricolage...
Remplacer le jetable par le durable
lingettes de toutes sortes, couches, mouchoirs, essuie- tout, vaisselle, cabas plutôt que sachets.
Choisir des prod uits non su r-em ballés
Emb allages individuels, lots as semblés par un carton ou pire un plastique et pas toujours moins
chers.
Privilégier les em ballages recyclabl es
Verre plutôt que plastique, papier plutôt que plastique
Par vos achats éco-cito yens, vous ferez pression sur les industriels pour qu'il prennent la
problématique des déchets en comp te et utilisent l'éco-conception.
LE COMPOST AGE
Les déchets ferm entescibles représentent 30% du poids de no s poubelles, ils sont respon sables de la
fermentation, donc des gaz et élévations de te mpératures dans les décharges.
Ce sont les épluchures de légumes, les déchets de repas et les déchets organiques en général.
Sans compt er les déchets de jardins (taille de haies, herbe de tonte...) que certains mett ent dans leur
poubelle.
Ces déchets peuvent être compostés c'est à dire transformés en un excellent terreau naturel,
économique et écologique.
Suivant la place dont vous dispo sez, cela peut-être fait :
en tas au fond du jardin;
dans un compost eur individuel en bois ou en plastique si on a peu de place;
dans un lombr ic- composteur sur le balcon ou dans la cour;
sur des plate- formes collec tives pour les habitats collectifs.
Certaines com munes organisent le ramassage de ces déchets ou les déchetteries les recueillen t.LE TRI
Dans les Vo sges, 25 % des déchets sont rec yclés (compostag e compr is). C'est mieux que la
moyenne française, 20% environ mais beaucoup moins bien que nos voisins européens ou que
certaines comm unes dans les départem ents voisins. Nous pouvon s faire beaucoup mieux.
A mettre dans les conteneurs d'apport volontaires ou les sacs ou poubelles jaunes
pour les villes ayant u n ramassage sélectif :
Le verre
Chauffé à plus de 1 500°, l’e mballage en verre prend toutes les form es qu’on lui dem ande et
redevient ainsi un emb allage. C’est un matér iau indéfini ment et à 100% rec yclable.
Le verre rec yclé, appelé Calcin, est la principale mati ère prem ière de l’industrie du verre.
Attention, il ne faut pas mél anger avec : faïence, porcelaine, vaisselle, cristal, verres plats (miroirs,
fenêtres..) et ampoules électr iques. Ces mat ériaux vont en déchett erie.
Les bouteilles en plastique
Toutes les bouteilles en plastique sont rec yclables avec leur bo uchon, du cubitain er de vin au
flacon de gel douche en pas sant par les bouteill es d'eau, d'huile ali mentaire et les bidons de lessive.
Seuls les récipients plastiques ay ant contenu des produits dangereux doivent être am enés en
déchetterie (regarder l’étique tte).
Chaque tonne de plastique recy clé perme t d’écono miser 700 kg de pétrole brut. Les PVC
deviennent des tubes, tuy aux, gouttières…L es PET servent à la confection de fil ms d’emba llage et
différents textiles sy nthétiques. Les bouteilles en PEHD redeviennent de s bouteil les pour les
produits d’entretien.
Les papiers et cartons 25% du poids de notre poubelle (voir page précédente pour diminuer ce
poids)
Ils servent à la fabrication de carton ou de papier. Les cartons d’emb allage, non souillés, servent à la
fabrication de carton ondulé ou de mat ériel d’isolation.
Les briques alim entaires
Toutes les briques ali mentaires se recy clent. Chaque tonne de briques alim entaires rec yclées per met
d’écono miser 2 tonnes de bois. Les tétrapacks deviennent, après extraction du film alum inium, de
l’agglo méré pour meubl es ou de l’essuie- tout ou papier toilet te.
L’alu minium et l’acier (les canettes, les boites de conserve, les aérosols…)
A l'heure actuel le, 30% de l’alum inium que nous utilisons chaque jour et 100% de celui que nou s
trions sont recy clés. En recy clant l’alum inium, on économ ise des res sources naturelles et 95% de
l’énergie nécessaire pour fabriquer l’alu minium de premi ère fusion. L’alu minium recy clé sert ainsi
à fabriquer des pièces d'automobi le ou à reformer de s boîtes.
L’acier est facilem ent récupéré du fait de son magné tisme. Chaque tonne d’acier rec yclé fait
économiser une tonne de m inerai de fer.
Malheureuse ment, la collec te des briques et boîtes méta lliques n'est pas encore prévue dans toutes
les comm unes vosgiennes. Parlez-en à vos élus!A apporter chez les revendeurs ou en déchetterie :
Les DEEE
Chaque année un Français jette 13 à 15kg d’équipem ents électriqu es ou électroniques. Des
associations peuvent se charger de les reme ttre à neuf (Em maüs, Le Renouveau…). Depuis cette
année, le démant èlement de s DEEE et leur rec yclage est obligatoire, il faut ram ener tous ces
appareils chez le vendeur du produit ou en déchetter ie. (Clé U sb, Hifi, Vidéo, TV, mach ine à laver,
ordinateur…)
Les con sommables informat iques
Les cartouches d’impri mantes, les CD et DVD peuvent être recy clés, certains vendeurs les
collectent.
Les médica ments :
Même si la structure Cyclamed n'existe plus, les pharm acies doivent reprendre les médica ments
inutilisés (pa s les embal lages carton qui vont au rec yclage papier) pour les faire élim iner dans des
filières appropriées avec les déchets des hôpitaux.
Les batteries et piles :
Quelle que soit leur taill e, elles doivent être rapportées aux revendeurs ou en déchett erie pour y être
acheminées dans une filière spécialisée. Les ma iries collectent égalem ent les piles.
A apporter en déchetterie :
Les produits dangereux
Les re stes de peinture, d’huile de vidange…doiven t être impér ativement amenés en déchetteri e. Ces
produits en fin de vie représentent un danger de pollution très importan t. Même si vou s n’êtes plus
sûr de la nature du produit contenu : il est impéra tif de le déposer en déchetterie pour qu’il soit traité
dans les m eilleures conditions.
Les vêtemen ts
Pensez aux organisations caritatives, elles peuvent leur offrir une seconde jeunesse. Sinon, ils
peuvent être transformés en matér iau isolant pour le bâtim ent.
Les gravats inertes
Ils doivent être apportés en déchetteri e, ils seront ensuite stockés dans de s centres spécialisés.
Certaines com munes disposent de tels lieux de stockage accessibles, se renseigner en mair ie.
Les encombrants
Les meubles, ma telas, chaises …doivent être préalable ment démontés pour assurer un rec yclage de
qualité. Ex : pour une chaise en bois et acier, il faut séparer ces ma tériaux avant de les déposer en
déchetterie. Les encombran ts sont égalem ent collectés ponctuellem ent au porte à porte (voir votre
mairie).
Collectif Rural Anti Décharges
88260 Escles Réalisé par nos s oins
www.assocrad.com Merci de recy cler ce docum ent
03.29.08.12.82 Ne pas j eter sur la voie publique

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.