Les métiers du marketing dans le secteur de l'assurance et chez Generali

De
Publié par

LES MÉTIERS DU MARKETING Le marketing a pour objectif de contribuer à l’accroissement du chiffre d’affaires et de la rentabilité de l’entreprise en développant et en assurant la promotion des produits et services auprès des clients et des intermédiaires. Il regroupe l'ensemble des travaux de veille concurrentielle, d’études produits, d’actions commerciales et promotionnelles, via différents moyens (outils d’aide à la vente, communication, internent…). Le marketing dans le secteur assurance Le marketing dans l’assurance est spécifique en ce sens où il doit correspondre à un " marketing du possible ". C'est-à-dire qu’il doit prendre en compte à la fois la création de valeur pour le client, la création de valeur pour l’entreprise, mais aussi un cadre réglementaire contraignant en pleine évolution. Les mutations du secteur de l’assurance placent le client au cœur des stratégies. Les marketeurs sont véritablement intégrés dans les organisations et agissent en tant que facteur, influant et pesant sur l’évolution des métiers plus classiques du secteur. Dans un environnement concurrentiel exacerbé et sur unmarché de plus en plus tendu, le marketing joue un rôle essentiel face à la diversification des acteurs du marché de l’assurance et à des clients avertis, dont l’exigence en matière de rapport qualité/prix et de rapidité/ qualité de réponse à leurs attentes est croissante.
Publié le : jeudi 23 janvier 2014
Lecture(s) : 255
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
LES MÉTIERS DU MARKETING
Le marketing a pour objectif de contribuer à l’accroissement du chiffre d’affaires et de la rentabilité de l’entreprise en développant et en assurant la promotion des produits et services auprès des clients et des intermédiaires. Il regroupe l'ensemble des travaux de veille concurrentielle, d’études produits, d’actions commerciales et promotionnelles, via différents moyens (outils d’aide à la vente, communication, internent…).
Lemarketing dans le secteur assurance
Le marketing dans l’assurance est spécifique en ce sens où il doit correspondre à un " marketing du possible ". C'est-à-dire qu’il doit prendre en compte à la fois la création de valeur pour le client, la création de valeur pour l’entreprise, mais aussi un cadre réglementaire contraignant en pleine évolution.
Les mutations du secteur de l’assurance placent le client au cœur des stratégies. Les marketeurs sont véritablement intégrés dans les organisations et agissent en tant que facteur, influant et pesant sur l’évolution des métiers plus classiques du secteur.
Dans un environnement concurrentiel exacerbé et sur unmarché de plus en plus tendu, le marketing joue un rôle essentiel face à la diversification des acteurs du marché de l’assurance et à des clients avertis, dont l’exigence en matière de rapport qualité/prix et de rapidité/ qualité de réponse à leurs attentes est croissante.
Objectifs majeurs du Marketing dans le secteur de l’assurance
Eclairer le pilotage et les acteurs de l’entreprise (stratégie et veille) • Fournir les moyens nécessaires à l’évolution des produits et des services • Assister les réseaux de distribution (intermédiaires, partenaires…) • Informer et communiquer : marque, relation clients, communication externe
Par l’étendue de leur domaine d’action, les marketeurs se trouvent à la frontière des autres métiers de l’entreprise. Par conséquent, Le marketing est amené à travailler en lien étroit avec de nombreux acteurs de l’Entreprise en interne, mais la fonction garde aussi de nombreuses activités en liaison avec l’extérieur : Direction Générale Fonctions Produits et Juridique
Fonctions Gestion
Concurrence nationale Marché international Marché connexe des services
MARKETING
Fonctions Commerciales
Fonctions Informatiques
Fonctions Contrôle de Gestion
Tendances
Évolution du métier : Les ambitions de Generali et la concurrence amènent le marketing stratégique à se renforcer et le pilotage de l’activité commerciale à se structurer. Le marketing joue un rôle de plus en plus influent dans la cohérence des actions dans le cadre de l’analyse prospective du contexte d’activité et le suivi des performances. Les évolutions du métier sont en effet guidées par la nécessité d’avoir une organisation recentrée sur le service clients et les distributeurs dont le marketing vise à faciliter et à professionnaliser le développement.
Évolution des compétences : L’impact des nouvelles technologies nécessite le développement de compétences complémen-taires, tant au niveau des études gérées (CRM, bases de données, outils d’analyse statistique) que dans les moyens de faire savoir et mettre à disposition les savoir-faire (Internet, outils d’aide à la vente traditionnels ou multimédia) : Assimiler la complexité croissante et évolutive des contraintes du secteur : fiscalité, réglementation, spécificités des acteurs et réseaux… Maîtriser des techniques d’analyse quantitatives et qualitatives de plus en plus pointues, ainsi que les nouveaux modes d’action (l’approche client et ses outils).
Par ailleurs, la nécessité de développer et de structurer le pilotage stratégique et opérationnel marketing implique : D’acquérir des compétences en organisation et en gestion de projet et de conseil auprès des autres acteurs etDévelopper des capacités d’animation transversale des intermédiaires.
Lemarketing au sein de Generali
Dans le cadre de leur activité et en fonction des années d’expérience, les marketeurs :
1. Assurent la définition et la conduite des études, depuis la veille jusqu’à l’organisation des informations collectées (produit, client, marché, réseaux, concurrence …) : Organisation de la collecte et de l’analyse des informations quantitatives et qualitatives. Présentation des résultats et argumentation des préconisations associées. des prestataires dans la conduite d’études, suivi de la réalisation deRecherche et sélection ces études et du budget correspondant. Identification et conception des démarches et modèles de traitement de données : " data mining ", modèles statistiques, recherche de " valeur client ".
2. Contribuent à la création et à l’évolution de l’offre d’assurance (produits et services) en collaborant avec les cellules " techniques " : A partir de l’observation du marché, des évolutions technologiques et des remontées des utilisateurs, proposition et définition d’évolution des produits/services aux commerciaux, partenaires et intermédiaires. Participation à l’élaboration finale de l’offre avec les services techniques, juridiques, actuariat, informatiques…
3. Assurent la conception et la mise en œuvre des moyens et actions de promotion de l’offre d’assurance, par la coordination de l’ensemble des intervenants : Proposition d’actions à intégrer dans le plan de développement commercial. Lancement d’un produit dans les délais et le cadre budgétaire impartis : création, suivi, mise à jour et mise à disposition des actions commerciales et outils de promotion nécessaires. Sélection, briefing et suivi des réalisations d’intervenants externes. Conduite du bilan quantitatif & qualitatif, de l’analyse et de la restitution des résultats des actions menées. Emission des préconisations et des améliorations visant à optimiser le résultat commercial.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.