France Digitale

De
Publié par

Quelle est la grande entreprise la plus dynamique de France ? "Avec France Digitale, nous voulons montrer l'importance de l'écosystème de l’innovation numérique en France, œuvrer pour son développement et le promouvoir activement." Marie Ekeland, co-Présidente (Elaia Partners, Investisseur) "Nous avons donc mobilisé pour ce lancement plus de 100 startups et capitaux-risqueurs français avec une représentation à parts égales." Marc Ménasé, co-Président (Meninvest, Entrepreneur) CONTACT PRESSE Gildas Piquet-Friboulet - gildas@buzzpress.fr - Tél. : +33 6 19 93 58 32 L'Association paritaire des start-ups et capitaux-risqueurs pour le développement de l’écosystème de l’innovation numérique Pour son lancement, France Digitale a réuni plus d’une centaine de membres, entrepreneurs et investisseurs. Cette composition paritaire est inhérente à l'ADN de l'association pour établir une véritable interface entre la communauté des entrepreneurs et celle des investisseurs. Grâce à cette cohésion, France Digitale aura les moyens et la légitimité de promouvoir activement l’innovation numérique auprès des pouvoirs publics.
Publié le : samedi 5 janvier 2013
Lecture(s) : 106
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins


Quelle est
la grande entreprise la plus dynamique

de France ?










"Avec France Digitale, nous voulons montrer l'importance de
l'écosystème de l’innovation numérique en France, œuvrer pour son
développement et le promouvoir activement."
Marie Ekeland, co-Présidente (Elaia Partners, Investisseur)


















"Nous avons donc mobilisé pour ce lancement plus de 100 startups et
capitaux-risqueurs français avec une représentation à parts égales."
Marc Ménasé, co-Président (Meninvest, Entrepreneur)












CONTACT PRESSE
Gildas Piquet-Friboulet - gildas@buzzpress.fr - Tél. : +33 6 19 93 58 32





L'Association paritaire des start-ups et capitaux-risqueurs
pour le développement de l’écosystème de l’innovation numérique



Pour son lancement, France Digitale a réuni plus d’une centaine de membres,
entrepreneurs et investisseurs.

Cette composition paritaire est inhérente à l'ADN de l'association pour établir une
véritable interface entre la communauté des entrepreneurs et celle des investisseurs.
Grâce à cette cohésion, France Digitale aura les moyens et la légitimité de
promouvoir activement l’innovation numérique auprès des pouvoirs publics.


Objectifs de France Digitale

• Le développement d’un environnement favorable à l’émergence
de champions issus de l’innovation numérique
• Des propositions concrètes en faveur de l’écosystème
• La réalisation annuelle d’un baromètre de performance
économique et sociale des start-ups du numérique
• La création d’une communauté regroupant les salariés des
entreprises adhérentes


"La révolution numérique est en marche. La France est un formidable bassin
d’innovation numérique. Créons ensemble les conditions pour qu’en France se
développent les futurs champions mondiaux du numérique." Eric Carreel, Vice-
Président (Withings, Entrepreneur).





Le site France Digitale
http://www.francedigitale.org
#1 / Des faits

L'innovation numérique représente aujourd'hui une réelle puissance
économique avec une activité en forte croissance et une dynamique de
recrutement inégalée.

L'économie numérique en 2 chiffres

CROISSANCE CROISSANCE
MOYENNE CAC40
ANNUELLE DE
VS +4% 33%

DU CA EN 2011 EN 2011


Un chômage négatif et l'embauche des jeunes
L’effectif de l’innovation numérique est constitué de 87% de CDI en moyenne, à
comparer avec la moyenne nationale de 76% et alors qu'un tiers des salariés des
entreprises du CAC40 sont en situation de précarité.

+24% de salariés en CDI chaque année

L'âge moyen des personnes recrutées est de 32 ans alors qu'il est de 37 ans dans les
PME et de 41 ans dans les grands groupes.
Avec la création de nouveaux métiers, ce secteur donne des perspectives d’avenir
pour les jeunes, avec le développement de compétences nouvelles et utiles à
l’ensemble des secteurs industriels et économiques.


Un enjeu international
Fortement exportatrices, les entreprises numériques innovantes sont parmi les plus
compétitives. En effet, 39% du chiffre d’affaires du secteur numérique est réalisé à
l’international (dont 28% hors d’Europe) alors que seulement 3% des entreprises
nationales exportent. La croissance du chiffre d’affaires est tirée par l’international.

Un secteur moteur
L'industrie numérique est en passe de devenir l'un des piliers de l’économie de
demain avec une contribution au PIB de plus en plus importante.
Avec une participation de 3,2% au PIB en 2011, McKinsey/Google prévoit une
augmentation de plus de deux points dans les deux trois prochaines années pour
arriver à 5,5% en 2015. Nos voisins européens ont pris de l’avance et ont, pour la
plupart, mis en place des politiques ciblées, à l’instar du Royaume-Uni.






Un nouveau modèle d'entreprise

Le secteur numérique a également donné naissance à un nouveau modèle
d’entreprise. Des sociétés dynamiques avec une vision long terme et des intérêts
alignés.
- Un écart salarial faible : L'écart moyen entre salaires est de x2,6.
- Des salariés actionnaires : 83% des entreprises numériques innovantes associent
leurs salariés au capital.
- De vrais actionnaires sur le long terme dont la détention moyenne est supérieure à
5 ans, sans versement de dividendes et avec quasiment pas de dettes financières.


Des entreprises responsables qui prônent une culture différente centrée sur l'insertion
des jeunes, et l'ascension sociale.

« Les start-ups du numérique n’ont pas leur pareil pour créer les emplois de demain.
Avec une telle croissance annuelle des effectifs, elles apportent un élément de
réponse au chômage des jeunes. Rares sont les entreprises qui peuvent se prévaloir
d’une telle promotion interne." Emanuele Levi, Vice-Président (360 Capital,
Investisseur).


#2/ Desactes

« Au sein de France Digitale, les forces vives vont s’unir au sein de commissions de
travail précises afin d’agir sur des thématiques clés de l’innovation numérique
comme les mesures d’incitation au développement, les formations aux métiers du
numérique, les saines pratiques entre grands groupes et start-ups, la bourse
européenne numérique ou plus généralement l’actionnariat long terme. », Marc
Ménasé, co-Président (Meninvest, Entrepreneur).

France Digitale s'articule autour de 9 commissions avec missions et objectifs précis :

1. Développer les incitations à la croissance des PME
numériques
Commission présidée par Nicolas Von Bulow (Clipperton Finance)


2. Créer l’écosystème gagnant en Europe
Commission présidée par Gaël Duval (JeChange.fr)


3. Renforcer le financement de la filière numérique
Commission présidée par Philippe Collombel (Partech International)


4. Améliorer et sécuriser le cadre réglementaire
Commission présidée par Giuseppe Demartino (Dailymotion)


5. Mesurer la performance économique et sociale de
l’innovation numérique
Commission présidée par Xavier Lorphelin (Serena Capital)


6. Diffuser la culture de l’entrepreneuriat, rapprocher
chercheurs et entrepreneurs
Commission présidée par Jean Bourcereau (Ventech)


7. Fédérer la communauté
Commission présidée par Emmanuel Jayr (Goom Radio)


8. Promouvoir les métiers et les modèles du numérique
Commission présidée par Stéphanie Delestre (Qapa)


9. Pacifier les relations start-ups / grands groupes
Commission présidée par Marc Rougier (Scoop.it)
#3/LeBaromètre



Les résultats du 1er baromètre Ernst & Young / France Digitale :
La performance économique et sociale des startups numériques

« Nous sommes très heureux de collaborer étroitement avec France Digitale depuis ses
débuts, et fiers de présenter les fruits de ce partenariat. Les résultats de notre baromètre
permettent de prendre conscience des enjeux auxquels font face les entreprises innovantes
du secteur numérique et des défis à relever pour qu’elles deviennent les ETI de demain »,
introduit Franck Sebag, Associé Ernst & Young.
Les résultats du baromètre Ernst & Young / France Digitale auprès des start-up numériques
financées par le capital risque font apparaître trois tendances majeures :

Les start-up numériques, en bonne santé,…
Dans un contexte incertain, où rares sont les sociétés qui enregistrent une croissance à deux
chiffres, les sociétés du baromètre affichent une hypercroissance, avec un chiffre d’affaires
total en hausse de 33%. Une croissance portée par un fort développement à l’international,
pour ces start-up « born global » qui ont fait du monde leur terrain de jeu et réalisent 39% de
leur chiffre d’affaires en dehors de France.

… sont au cœur de l’économie réelle…
Créatrices d’emplois durables (87% de CDI) auprès des jeunes (32 ans en moyenne), les
start-up numériques se distinguent par un meilleur partage de la valeur. 83% d’entre elles
déclarent en effet avoir recours à des instruments de capital, et en particulier aux BSPCE
(Bons de Parts de Créateur d'Entreprise). L’écart réduit entre le salaire de leurs dirigeants et le
salaire moyen de leurs salariés - qui s’établit en moyenne à 2,6 - fait également figure
d’exemplarité.

… et doivent leur croissance à un écosystème qu’il convient de préserver

Stéphane Méhat, Senior Manager Ernst & Young, souligne d’autre part, que « si les dirigeants
des start-up du numérique ont en moyenne 42 ans, ce sont de nouveaux entrepreneurs pour
plus de 62 % d’entre eux. »
A l’origine de ces start-up, il y a avant tout des entrepreneurs de talent, qui jouent un rôle
vital dans l’économie réelle en créant des emplois, stimulant l’activité économique et
favorisant l’innovation. Si ces nouveaux champions bénéficient d’aides à l’innovation,
comme le statut de Jeune Entreprise Innovante, le Crédit Impôt Recherche et le soutien
d’Oséo, il apparaît plus que jamais primordial de pérenniser et d’élargir ces aides. Enfin, les
capitaux-risqueurs sont l’un des maillons indispensables pour faire émerger et grandir les
leaders de demain.

#4/ DigitalActifs

Composition du Board

Marie Ekeland (Elaia Partners)
Marc Ménasé (Meninvest)
Eric Carreel (Withings)
Emanuele Levi (360 Capital)
Jean Bourcereau (Ventech)
Jean-David Chamboredon (ISAI)
Philippe Collombel (Partech International)
Stéphanie Delestre (Qapa)
Giuseppe Demartino (Dailymotion)
Gaël Duval (JeChange.fr)
Benoist Grossman (Idinvest)
Emmanuel Jayr (Goom Radio)
Marie-Christine Levet (Jaïna Capital)
Xavier Lorphelin (Serena Capital)
Frédéric Mazzella (Covoiturage.fr)
Pierre-Yves Meerschman (Orkos Capital)
Marc Rougier (Scoop.it)
Jean-Baptiste Rudelle (Criteo)



Composition du bureau

Présidents
Marie Ekeland (Elaia Partners)
Marc Ménasé (Meninvest)

Vice-Présidents
Eric Carreel (Withings)
Emanuele Levi (360 Capital)

Secrétaire Général
Delphine Villuendas (Partech International)

Trésorier
Romain Mazeries(Leetchi)





CONTACT PRESSE
Gildas Piquet-Friboulet - gildas@buzzpress.fr - Tél. : +33 6 19 93 58 32

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.