POURQUOI LA STABILITÉ DES PRIX EST- ELLE IMPORTANTE POUR VOUS ?

De
Publié par

POURQUOI LA STABILITÉDES PRIX EST-ELLEIMPORTANTE POUR VOUS ?SOMMAIRE1 2 3 4 5Avant-propos 5La stabilité des prix : pourquoiest-elle importante pour vous ? 6Résumé 6Chapitre 22Une brève histoire de la monnaie 152.1 Les fonctions de la monnaie 162.2 Les formes de la monnaie 19Chapitre 11Introduction 11Chapitre 3ENCADRÉS 3L’importance de la stabilité des prix 233.1 La mesure de l’inflation – 3.1 Qu’est-ce que la stabilité des prix ? 24un exemple simple 263.2 La relation entre l’inflation anticipée 3.2 La mesure de l’inflation 25et les taux d’intérêt ou« l’effet de Fischer » 28 3.3 Les bienfaits de la stabilité des prix 293.3 L’hyperinflation 313.4 La demande d’espèces 322Chapitre 44Les déterminants de l’évolution des prix 35 ENCADRÉS4.1 Un aperçu de ce que la politique monétaire peut 4.1 Pourquoi les banques centralespeuvent-elles influencer (ex ante)faire et de ses limites 36 les taux d’intérêt réels ? Le rôledes prix « rigides » 394.2 La monnaie et les taux d’intérêt : comment la politiquemonétaire peut-elle influencer les taux d’intérêt ? 38 4.2 Comment les variations de la demandeglobale agissent-elles sur l’activité4.3 Comment les modifications des taux d’intérêt économique et l’évolution des prix ? 40influent-elles sur les décisions de dépenses des 4.3 La théorie quantitative de laconsommateurs et des entreprises ? 38 monnaie 474.4 Les facteurs à l’origine des évolutions des prix à court terme 444.5 Les facteurs à l’origine des ...
Publié le : lundi 19 septembre 2011
Lecture(s) : 77
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
P
D
I
O
E
M
U
S
P
R
Q
U
P R I
O
R
O
X
T A
I
N
L
E S
T
E
A
T-
P
S
E
T
L
O
A
L
U
B
E
R
I
L
I
V O
T
U
É
S
?
2
S O M M A I R E
1 2 3
Avant-propos La stabilité des prix : pourquoi est-elle impor tante pour vous? Résumé
1Chapitre 1 I n t ro d u c t i o n
5 6 6
11
E N C A D R É S 3.1 La mesure de l’inflation – un exemple simple 26 3.2 La relation entre l’inflation anticipée et les taux d’intérêt ou «l’effet de Fischer»28 3.3 L’hyperinflation 31 3.4 La demande d’espèces 32
4 5
2Chapitre 2 Une brève histoire de la monnaie 15 2.1 Les fonctions de la monnaie 16 2.2 Les formes de la monnaie 19
3Chapitre 3 L’importance de la stabilité des prix 23 3.1 Qu’est-ce que la stabilité des prix?24 3.2 La mesure de l’inflation 25 3.3 Les bienfaits de la stabilité des prix 29
4Chapitre 4 Les déterminants de l’évolution des prix 35E N C A D R É S 4.1 Un aperçu de ce que la politique monétaire peut4.1 Pourquoi les banques centrales faire et de ses limites 36peuvent-elles influencer (ex ante) les taux d’intérêt réels?Le rôle 4.2 La monnaie et les taux d’intérêt : comment la politique rigides »des prix « 39 monétaire peut-elle influencer les taux d’intérêt?384.2 Comment les variations de la demande 4.3 Comment les modifications des taux d’intérêttnessigaelabolge-llseuslratcviitééconomiqueetlovéitulednoirpsx?40 influent-elles sur les décisions de dépenses des4.3 La théorie consommateurs et des entreprises?38itatuqnaedalitevaie4monn7 4.4 Les facteurs à l’origine des évolutions des prix à court terme 44 4.5 Les facteurs à l’origine des évolutions des prix à plus long terme 46
E N C A D R É S 5.1 La marche vers la monnaie unique, l’euro 51 5.2 Les critères de convergence 54 5.3 L’élaboration et les caractéristiques de l’IPCH 60 5.4 Une marge de sécurité contre la déflation 61 5.5 L’orientation à moyen terme de la politique monétaire 5Chapitre 55.62es6LeldCEaBdsruéleidnietac46rimreoconeedteéllteurusecnciefina La politique monétaire de la BCE 48 5.1 Un bref aperçu historique 505.7 Les projections macroéconomiques de la zone euro 66 5.8 Les agrégats de monnaie 67 5.2 Le cadre institutionnel 53 5.9 La valeur de référence retenue par la BCE pour la 5.3 La stratégie de politique monétaire 68croissance de la masse monétaire de la BCE 57 5.4 Aperçu du cadre opérationnel de l’Eurosystème 71
G l o s s a i re B i bl i o g r a p h i e
74 76
3
4
R E M E R C I E M E N T S
Ce manuel a grandement bénéficié des nombreux commentaires et suggestions apportés par mes collègues de la BCE et je leur en suis très reconnaissant. Je tiens également à exprimer ma gratitude aux membres du Comité de la communication externe du Système européen de banques centrales (SEBC) et du Comité des experts, aux collègues de la division Ser vices linguistiques, de la division Presse et information et de la division Publications et bibliothèque de la BCE ainsi qu’à H. Ahnert, W. Bier, D. Blenck, J. Cuvr y, G. Deschamps, L. Dragomir, S. Ejerskov, G. Fagan, A. Ferrando, L. Ferrara, S. Keuning, H. J. Klöckers, D. Lindenlaub, A. Lojschova, K. Masuch, W. Moder y, P. Moutot, A. Page, H. Pill, C. Pronk, B. Roffia, C . Rogers, P. Sandars, D. Schackis, H. J. Schlösser, G. Vitale, C . Zilioli.
Dieter Gerdesmeier Francfort-sur-le-Main, janvier 2011
AVANT-PROPOS
Plus de 330 millions d’habitants de dix-sept pays européens par tagent une monnaie unique , l’euro. Le C o n s e i l des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) est responsable de la politique monétaire unique de ces pays, dont le regroupement est connu sous le nom de « zone euro ». Le traité instituant la Communauté européenne assigne clairement à l’Eurosystème , qui comprend la BCE et les banques centrales nationales (BCN) des pays de la zone euro, un objectif principal, à savoir le maintien de la stabilité des prix au sein de la zone euro. Autrement dit, le Conseil des gouverneurs de la BCE est chargé de préser ver le pouvoir d’achat de l’euro. Ce mandat témoigne d’un large consensus social selon lequel la politique monétaire , en assurant la stabilité des prix, contribue de manière impor tante à une croissance durable , à la prospérité économique et à la création d’emplois. Pour mener sa mission, l’Eurosystème bénéficie de l’indépendance . En outre , pour conduire sa politique monétaire unique, le Conseil des gouverneurs a défini et rendu publique sa stratégie de politique monétaire , qui doit lui permettre d’assurer la stabilité des prix, et met en œuvre un cadre opérationnel efficace et performant. En bref, l’Eurosystème dispose de tous les instruments et compétences nécessaires à une conduite adéquate de la politique monétaire . Comme toute institution impor tante et indépendante dans une société moderne , l’Eurosystème se doit d’être proche du grand public et compris par les citoyens européens. Il convient donc que sa mission et sa politique soient expliquées au plus grand nombre . L’objectif de cet ouvrage est de présenter, d’une manière exhaustive mais accessible, les raisons pour lesquelles la stabilité des prix est si importante pour assurer une prospérité durable ainsi que l’orientation de la politique monétaire adoptée par la BCE pour mener à bien cette mission.
Jean-Claude Trichet Président de la Banque centrale européenne
Jean-Claude Trichet
5
6
L A S TA B I L I T É D E S P R I X : P O U R Q U O I
Les bienfaits de la stabilité des prix, de même que les coûts liés à l’inflation ou à la déflation, sont étroitement associés à la monnaie et ses fonctions. C’est la raison pour laquelle le chapitre 2 est c o n s a c r é a u x f o n c t i o n s e t à l ’ h i s t o i r e d e l a m o n n a i e . C e c h a p i t re e x p l i q u e q u e l e s c o û t s engendrés par l’échange de biens et ser vices, tels que ceux liés à l’information, à la recherche et au transpor t, seraient très élevés dans un système sans monnaie , c’est-à-dire dans une économie de troc . Il souligne également que la monnaie accroît l ’ e f f i c a c i t é d e s é c h a n g e s d e b i e n s e t a m é l i o re a i n s i l e b i e n - ê t r e d e t o u s l e s c i t o y e n s . C e s réflexions sont suivies d’une étude plus détaillée du rôle et nci R é s u m é de la palesdes trois fonctions pri monnaie , laquelle ser t de moyen d’échange , de Aux termes du traité instituant la Communauté r é s e r ve d e v a l e u r e t d ’ u n i t é d e c o m p t e . L e s européenne, l’Eurosystème, qui comprend la Banque formes mêmes de la monnaie en usage dans les centrale européenne (BCE) et les banques centrales différentes sociétés ont évolué dans le temps. nationales des États membres de l’Union européenne Citons notamment la monnaie marchandise , la ayant adopté l’euro, a pour mission principale de monnaie métallique , la monnaie fiduciaire et la maintenir la stabilité des prix. Cette mission est monnaie électronique . Les principales évolutions considérée comme l’objectif principal de l’Eurosystème s u r ve n u e s d a n s l ’ h i s t o i re d e l a m o n n a i e s o n t pour des raisons économiques évidentes. Reflet des brièvement évoquées et expliquées. enseignements tirés des expériences passées, ce choix est en outre étayé par la théorie économique et les t r av a u x e m p i r i q u e s s e l o n l e s q u e l s l a p o l i t i q u e monétaire, en assurant la stabilité des prix, est en mesure de contribuer de manière significative au bien-être général, et notamment à un niveau élevé d’activité économique et d’emploi. Les bénéfices de la stabilité des prix étant largement reconnus, il nous paraît essentiel d’expliquer, en particulier aux jeunes, pourquoi elle est importante, quels sont les meilleurs moyens d’y par venir et comment elle concourt à la réalisation des objectifs économiques généraux de l’Union européenne .
E S T- E L L E I M P O RTA N T E P O U R VO U S ?
Le chapitre 3 traite plus en détail de l’impor tance de la stabilité des prix. Il explique que l’inflation et l a d é f l a t i o n c o n s t i t u e n t d e s p h é n o m è n e s économiques qui peuvent avoir des répercussions négatives impor tantes sur l’économie . Le chapitre s’ouvre par une définition de ces concepts. En principe , l’inflation est définie comme une hausse générale des prix des biens et ser vices sur une période prolongée . Elle entraîne une baisse de la v a l e u r d e l a m o n n a i e e t , p a r c o n s é q u e n t , d u pouvoir d’achat. Quant à la déflation, il s’agit d’une baisse du niveau général des prix sur une longue période . A p r è s u n c o u r t p a s s a g e i l l u s t r a n t q u e l q u e s problèmes liés à la mesure de l’inflation, le chapitre décrit les bienfaits de la stabilité des prix. La stabilité des prix favorise l’élévation du niveau de vie en réduisant l’incer titude quant à l’évolution générale des prix, renforçant ainsi la transparence d u m é c a n i s m e d e f o r m a t i o n d e s p r i x . L e s consommateurs et les entreprises sont mieux à même d’identifier les variations de prix de certains biens en par ticulier (autrement dit « les variations des prix relatifs »). En outre , la stabilité des prix c o n t r i b u e a u b i e n - ê t r e g é n é r a l . D e f a i t , e l l e diminue les primes de risque liées à l’inflation contenues dans les taux d’intérêt, rend superflues les opérations de couverture et réduit les effets de distorsion engendrés par les systèmes fiscaux et de sécurité sociale . Enfin, le maintien de la stabilité des prix empêche la redistribution arbitraire de la r i c h e s s e e t d e s re ve n u s l i é e , p a r e xe m p l e , à l’érosion, due à l’inflation, de la valeur réelle des créances nominales (épargne sous la forme de d é p ô t s b a n c a i r e s , o b l i g a t i o n s d ’ É t a t , s a l a i r e s n o m i n a u x ) . D e s b a i s s e s s e n s i b l e s d u p o u vo i r d ’ a c h a t e t d e s re ve n u s r é s u l t a n t d ’ u n e f o r t e
inflation peuvent provoquer des troubles sociaux et l’instabilité politique . En résumé, à travers le m a i n t i e n d e l a s t a b i l i t é d e s p r i x , l e s b a n q u e s centrales contribuent à la réalisation d’objectifs économiques plus généraux et, par conséquent, à la stabilité politique en général. Le chapitre 4 traite des facteurs qui déterminent l’évolution des prix. Après un bref aperçu du rôle et des limites de la politique monétaire, il explique comment une banque centrale peut influencer l e s t a u x d ’ i n t é r ê t à c o u r t t e r m e . L a b a n q u e centrale a le monopole de l’émission des billets et de la monnaie centrale . Les banques ayant besoin de billets pour leurs clients et devant satisfaire à l’obligation de constituer des réser ves obligatoires ( d é p ô t s ) a u p r è s d e l ’ i n s t i t u t d ’ é m i s s i o n , e l l e s sollicitent généralement un crédit auprès de ce dernier. La banque centrale fixe le taux d’intérêt ap p l i q u é a u x p r ê t s o c t roy é s a u x b a n q u e s , q u i influence par la suite les autres taux d’intérêt du marché.
7
8
L A S TA B I L I T É D E S P R I X : P O U R Q U O I
Ce chapitre analyse plus en détail les facteurs à l’origine du processus inflationniste à court terme. Un modèle assez simple décrivant les concepts d ’ o f f re e t d e d e m a n d e g l o b a l e s m o n t re q u ’ u n cer tain nombre de facteurs économiques peuvent entraîner des variations de prix à cour t terme , notamment une hausse de la consommation et des inves tis sements , une augmentati on des défic its b u d g é t a i r e s a i n s i q u ’ u n e c r o i s s a n c e d e s expor tations nettes. En outre , une hausse des prix d e s i n t r a n t s o u d e s s a l a i r e s r é e l s q u i n e s’accompagne pas de gains de productivité peut engendrer des tensions inflationnistes. Dans ce contexte , l’accent est mis sur le fait que la politique monétaire n’est pas en mesure de Les modifications des taux d’intérêt de marché ont contrôler entièrement l’évolution des prix à cour t Dans le cadre de la . Toutefois, il est également expliqué dans ceune incidence sur les décisions de dépenses des terme stratégie de la BCE, , dans une perspective à plus longchapitre que les décisions de politique , en définitive ,ménages et des entreprises et donc monétaire sont fondées é ’ a c t i v i t é ls u r a r terme ’ i n f l a t i o n . P t l c o n o m i q u e e . Il , l’inflation est un phénomène monétaire sduersurinsequaensalypseesaanptpsruorfolandie une hausse des taux d’intérêt accroît leexemple , par conséquent indéniable que la politique est stabilité des prix.coût des investissements, ce qui tend à réduire les , monétaire en faisant face aux risques pesant sur dépenses d’investissement. Par ailleurs, l’épargne la stabilité des prix, peut contrôler l’inflation à devient alors plus intéressante , ce qui entraîne un moyen et long terme . r e c u l d e l a c o n s o m m a t i o n . A i n s i , d a n s d e s circonstances normales, il est probable qu’une hausse des taux d’intérêt engendrera une baisse de la consommation et des investissements, ce qui d e v r a i t , f i n a l e m e n t , r é d u i r e l e s t e n s i o n s inflationnistes. Si la politique monétaire est en mesure d’agir d’une cer taine manière sur l’activité réelle , les effets de son action sont seulement p a s s a g e r s e t n o n p e r m a n e n t s . E n rev a n c h e , l a politique monétaire a une incidence durable sur l ’ é v o l u t i o n d e s p r i x e t , p a r c o n s é q u e n t , s u r l’inflation.
E S T- E L L E I M P O RTA N T E P O U R VO U S ?
L e d e r n i e r c h a p i t r e p r é s e n t e b r i è v e m e n t l a D a n s l a s t r a t é g i e d e l a B C E , l e s d é c i s i o n s d e politique monétaire menée par la Banque centrale p o l i t i q u e m o n é t a i re re p o s e n t s u r u n e a n a ly s e européenne . Après une étude plus détaillée du approfondie des risques pesant sur la stabilité des processus qui a conduit à l’Union économique et prix. Une telle analyse est menée à par tir de monétaire , les sections suivantes traitent du cadre deux perspectives complémentaires per tinentes institutionnel de la politique monétaire unique , de pour déterminer l’évolution des prix. La première la stratégie de politique monétaire de la BCE et vise à évaluer les déterminants à cour t et moyen des instruments de politique monétaire utilisés par t e r m e d e l ’ é vo l u t i o n d e s p r i x , u n e a t t e n t i o n l ’ E u r o s y s t è m e . A f i n d e p r é c i s e r l ’ o b j e c t i f d e particulière étant portée sur l’activité économique l’Eurosystème , le Conseil des gouverneurs de la réelle et les conditions financières au sein de BCE en a donné en 1998 la définition quantifiée l’économie . Elle prend en compte le fait que , sur suivante: ces stabilité des prix est définie comme tement horizons, l’évolution des prix est for« La une progression sur un an de l’indice des prix à la influencée par l’interaction de l’offre et de la consommation harmonisé (IPCH) inférieure à 2 % demande sur les marchés des produits et des dans la zone euro. La stabilité des prix doit être facteurs de production (travail et capitaux). Il maintenue à moyen terme ». En outre, en mai 2003, s ’ a g i t d e l ’ « a n a ly s e é c o n o m i q u e » . L a s e c o n d e le Conseil des gouverneurs de la BCE a précisé perspective , désignée sous le terme d’« analyse que , dans le cadre de cette définition, son objectif monétaire », est centrée sur des horizons à plus est de maintenir les taux d’inflation à des niveaux long terme , et s’appuie sur le lien à long terme qui inférieurs mais « proches de 2 % à moyen terme ». existe entre la quantité de monnaie en circulation et les prix. L’analyse monétaire a essentiellement pour objet de recouper, dans une perspective de moyen et long terme , les indications à cour t et moyen terme fournies par l’analyse économique .
Sur la base de cette évaluation, le Conseil des gouverneurs de la BCE décide du niveau des taux d’intérêt à cour t terme permettant de neutraliser les pressions inflationnistes et déflationnistes et d’assurer le maintien de la stabilité des prix à moyen terme .
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.