TMB étude FNADE ADEME fiches cinq pays [Mode de compatibilité]

De
Publié par

Les centres de traitement Mécano-Biologiques (TMB) : des outils flexibles en réponse aux contraintes localesPrésentation par paysFNADE et ADEME 14/04/2009© BIPE 2009SommairePérimètre de l’étude et nombre d’entretiensRDV réalisés par paysPays étudiés Allemagne Angleterre Belgique Catalogne France© BIPE 2009 -2Périmètre de l’étude et nombre d’entretiensPays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne et FranceDéfinition d’un TMB : tri mécanique et traitement biologique des déchets résiduels (OMR et assimilées)Nombre de TMB : 65 en 2007 Allemagne : 45 Angleterre : 10 Belgique : 2 Catalogne : 3 France : 5 (hors installations de tri-compostage sur OMR)Nombre d’entretiens réalisés : 19© BIPE 2009 -3Allemagne© BIPE 2009Schéma global des flux des OMA en 2006 AllemagneGisement de déchets : 46 000 kt (87% OM et 13 % DIND)DéchetsRefus de traitementRecyclage matière (emballages...)Recyclage organique (retour au sol)Collectee eenn mélange : 188 000000 kt (39%) Collleeccttee sélective : 2288 00000 kt (41%)DéchèterieTraitement TMB* Centre de tri **biologique sur Traitements 4 444 kt 9 400 ktFFOM 9 000 ktthermiques 18 000 kt (39%)ÉÉppaandageCSR Reccyyccllage matière 1155 Retour au sol6 600 kt (14%) 500 kt (34%)((88%)Décharge 2 300 kt (5%)*MBA et MBS ; **dont MA et MPS Source : d’après Statistisches Bundesamt 2008 et Prognos 2009 (chiffres arrondis)© BIPE 2009 -5Le parc de TMBAllemagneNombre de TMB 78Hors ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 64
Nombre de pages : 67
Voir plus Voir moins
Les centres de traitement Mécano- Biologiques (TMB) : des outils flexibles en réponse aux contraintes locales Présentation par pays FNADE et ADEME 14/04/2009 © BIPE 2009 Sommaire Périmètre de l’étude et nombre d’entretiens RDV réalisés par pays Pays étudiés  Allemagne  Angleterre  Belgique  Catalogne  France © BIPE 2009 - 2 Périmètre de l’étude et nombre d’entretiens Pays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne et France Définition d’un TMB : tri mécanique et traitement biologique des déchets résiduels (OMR et assimilées) Nombre de TMB : 65 en 2007  Allemagne : 45  Angleterre : 10  Belgique : 2  Catalogne : 3  France : 5 (hors installations de tri-compostage sur OMR) Nombre d’entretiens réalisés : 19 © BIPE 2009 - 3 Allemagne © BIPE 2009 Schéma global des flux des OMA en 2006 Allemagne Gisement de déchets : 46 000 kt (87% OM et 13 % DIND) Déchets Refus de traitement Recyclage matière (emballages...) Recyclage organique (retour au sol) Collectee eenn mélange : 188 000000 kt (39%) Collleeccttee sélective : 2288 00000 kt (41%) Déchèterie Traitement TMB* Centre de tri ** biologique sur Traitements 4 444 kt 9 400 kt FFOM 9 000 kt thermiques 18 000 kt (39%) ÉÉppaandage CSR Reccyyccllage matière 1155 Retour au sol 6 600 kt (14%) 500 kt (34%) ((88%) Décharge 2 300 kt (5%) *MBA et MBS ; **dont MA et MPS Source : d’après Statistisches Bundesamt 2008 et Prognos 2009 (chiffres arrondis) © BIPE 2009 - 5 Le parc de TMB Allemagne Nombre de TMB 78 Hors champ* NNoombre de MMBA NNoombre de MMBBS NNoommbre de MMPPS NNoombre de MMAA Typoolloogie 33 12 3 30 Centre de TMB, qui associe deux étapes : ère • 1 étape : séparation mécanique des matériaux de récupération et des fractions Séparation des matériaux de Traitement mécanique seul, c’est-à- légères par rapport aux fractions Séchage de l’ensemble des déchets à récupération et inertes, séchage des dire centre de tri sur DIND plus lourdes (matières l’entrée du centre (sécheur recyclant déchets dans sécheur au gaz naturel, •La fraction non fermentescible organiques). Puis, sur une le gaz issu du procédé biologique) puis traitement mécanique en vue de est envoyée en incinération. majorité de centres, production de avant le traitement mécanique la production de CSR. Pas de Parfois la fraction fermentescible CSR à l’issue d’une succession (production de CSR). Le traitement traitement biologique, ce procédé est Définitions est envoyée sur un autre MBA d’étape de traitement mécanique biologique produit des refus stabilisés appliqué majoritairement aux déchets •La fraction fermentescible est ème •2 étape : traitement biologique (mais quantités moindres qu’en MBA) industriels non dangereux (assimilés envoyée dans un MBA de la fraction organique par aux OM) compostage ou par méthanisation-compostage en vue de la stabilisation. Les résidus compostés sont mis en décharge * Car uniquement traitement mécanique et généralement du DIND Source : d’après ASA, UBA et enquêtes BIPE 2009 © BIPE 2009 - 6 Réglementations et normalisation Allemagne Énergie (incitation à la TMB Type Fonctionnement* des Qualité du revente Refus de prétraitement Qualité du CSR produit de déchets acceptés en TMB installations TMB compost d’énergie, permis verts, etc.) Réglementations Normes proposées par le 30 Budes- BGS Sans objet : Abfallablagerungsverordnung Immissonsschutzgesetz Abfallablagerungsverordnung (pas de valeur les TMB en (AbfAblV – 2001) : Ordonnance (« 30 BImSchV » - 2001) : (AbfAblV – 2001) : Ordonnance réglementaire) : Textes Allemagne ème sur la compatibilité 30 ordonnance fédérale sur la compatibilité RAL RG 504 (procédures réglementaires ou n’ont pas Aucune environnementale du stockage sur le contrôle des environnementale du stockage d’analyse) normes vocation à des déchets des activités émissions) des déchets des activités RAL GZ 727 (partie prodduuiirree du humaines Abwasseerrvveerroordnung (9 humaineess biogéniqquuee ddees CSR) compost février 1999) : Ordonnance RAL – GZ 724 (SRF haut sur sur les eaux usées PCI) Limites sur le TOC (éluats < 250 mg/l)) 30 BImSchV : limites de Limites de dégradabilité rejets en N2O, SO2, COV, Déchets résiduels des activités biologique des refus secs (< dioxines/furanes, poussières humaines avec composants 5mg/g3) Valeurs limites maxi en et odeurs Prescriptions biologiquement dégradables Valeur thermique maximal - chlore et en métaux lourds - Abwasserverordnung : (déchets municipaux et des refus (
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.