Cours

De
Publié par

Formation de personnels à la santé OBJECTIFS - mieux maîtriser les relations patient-malade, malade-maladie ou encore individu-prévention, - optimiser la communication, - concevoir et optimiser les produits, les actions ou les campagnes de prévention, - apprendre aux malades à gérer leur maladie. Présentation Les médecins, et d’une manière générale le milieu médical ou paramédical, ont toujours eu conscience de la place de l’individu dans la prévention ou la gestion de la maladie. Certes l’importance du patient est connue et reconnue depuis l’Antiquité, cependant des études effectuées auprès des médecins sur la relation patient-thérapeute, des évaluations d’action de prévention ou encore la simple analyse de notices pharmaceutiques montrent que la communication reste frontale, linéaire, unidirectionnelle et le plus souvent inefficace. En matière d’éducation du patient, ces séminaires se proposent de fournir un certain nombre d’outils pour dépister comment un patient interfère avec sa maladie, notamment en matière de maladie chronique (diabète, parkinson, mal au dos, asthme, etc.). Par exemple, il s’agit de voir comment ses questions, ses catégories, ses façons de pensée, ses valeurs interviennent sur la compréhension du problème ou sur la thérapie. Des ressources pour changer la relation médecin-malade et malade-maladie sont également identifiées, validées et surtout “capitalisées”. En l’état, les mécanismes de ces interactions restent très ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 100
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Formation de personnels à la santé
O
BJECTIFS
- mieux maîtriser les relations patient-malade, malade-maladie ou encore individu-prévention,
- optimiser la communication,
- concevoir et optimiser les produits, les actions ou les campagnes de prévention,
- apprendre aux malades à gérer leur maladie.
Présentation
Les médecins, et d’une manière générale le milieu médical ou paramédical, ont toujours eu
conscience de la place de l’individu dans la prévention ou la gestion de la maladie. Certes
l’importance du patient est connue et reconnue depuis l’Antiquité, cependant des études
effectuées auprès des médecins sur la relation patient-thérapeute, des évaluations d’action de
prévention ou encore la simple analyse de notices pharmaceutiques montrent que la
communication reste frontale, linéaire, unidirectionnelle et le plus souvent inefficace.
En matière d’éducation du patient, ces séminaires se proposent de fournir un certain nombre
d’outils pour dépister comment un patient interfère avec sa maladie, notamment en matière de
maladie chronique (diabète, parkinson, mal au dos, asthme, etc.). Par exemple, il s’agit de voir
comment ses questions, ses catégories, ses façons de pensée, ses valeurs interviennent sur la
compréhension du problème ou sur la thérapie.
Des ressources pour changer la relation médecin-malade et malade-maladie sont également
identifiées, validées et surtout “capitalisées”. En l’état, les mécanismes de ces interactions restent
très subtils car complexes et encore mal identifiés.
En matière d’éducation à la santé, ces séminaires se proposent d’évaluer des actions de
prévention (affiches, expositions, films, multimédias) à l’aide de grilles d’analyse, type
diagnostic didactique
. Dysfonctionnements et potentialités sont mis à jour sur les plans
attractivité, gratification, lisibilité, compréhension ou encore modification du comportement.
Dans le même temps, ces séminaires présentent une approche :
- pour clarifier les finalités et les objectifs opérationnels d’une action ou d’une campagne,
- pour mieux connaître les conceptions des individus cibles (questions, cadres de référence,
raisonnements, etc.),
- pour prendre en compte les diverses contraintes et les enjeux.
Des stratégies de conception plus adéquates sont mises en avant ; elles prenne appui sur l’usage
d’un instrument : le diagnostic-pronostic didactique.
Caractéristiques
- public concerné :
ces séminaires s’adressent à tous les professionnels de la santé (médecins
hospitaliers, médecins de ville ou de campagne, infirmiers, diététiciens, sages-femmes, éducateurs à la
santé, concepteurs, etc.) et plus particulièrement à ceux qui traitent des maladies chroniques, font de la
formation, conçoivent ou gèrent des actions de prévention.
- Organisation :
ces séminaires comportent deux niveaux successifs d’approfondissement répartis sur
deux ans :
* niveau initiation : maximum 40 participants,
durée 32 heures (2 séminaires de 2 jours)
* niveau spécialisation : maximum 20 participants,
durée 32 heures (2 séminaires de 2 jours)
Deux séminaires différents sont spécialisés l’un sur l’Education du Patient, l’autre sur l’Education à la
Santé.
- Animation :
Professeur André Giordan, physiologiste et epistémologue, directeur du Laboratoire de
Didactique et d’Epistémologie des Sciences, université de Genève, consultant en communication auprès
des organisations internationales avec le concours des divers collaborateurs du LDES.
- Techniques pédagogiques :
*
exposés illustrés,
* analyses sur documents avec ou sans grille,
* travaux de groupe,
* étude de cas,
* remue-méninge,
* exercices de conception avec diagnostic-pronostic didactique,
* exercices de communication.
Entre les séminaires les stagiaires seront sollicités pour réaliser de petits travaux d’évaluation, de
conception de produits ou d’action de prévention ou encore des décryptages de communication avec
des malades.
Programmes
Séminaires initiation
ouverts à tous les professionnels de la santé (médecins hospitaliers, médecins de ville ou de
campagne, infirmiers, diététiciens, sages-femmes, éducateurs à la santé, concepteurs, etc.)
Premier séminaire
Jour 1. :
- Evaluation d’actions de prévention : impacts, dysfonctionnements, possibilités,
- approche des conceptions et des mécanismes de pensée des individus (questions, cadre de référence,
raisonnements, valeurs, etc.).
Jour 2. :
- Approche des relations malade-maladie et médecin-malade (ou soignant-malade),
- rôle du malade dans la gestion de sa maladie (état de la question, méthodologie de recherche,..).
Deuxième séminaire
Jour 1. :
- Nouvelles idées sur l’apprendre, la mobilisation des savoirs,
- Initiation au diagnostic-pronostic didactique et conception d’action de prévention : apports de techniques
d’évaluation ou de conception.
- Maîtrise des innovations.
Jour 2. :
- Analyse de relations médecin-malade proposées par les stagiaires (études de cas),
- Mise en commun de ressources favorisant la relation patient-médecin
Séminaires Spécialisation
Séminaire Spécialisation Santé :
- réservé aux
professionnels de la santé
ayant un projet de prévention ou menant des activités de
prévention,
- 2 séminaires de 2 jours.
Le séminaire prend appui sur les projets des participants. Il propose des outils et des ressources pour
mettre au point des produits ou des actions de prévention (tabac, drogue, SIDA, stress, asthme, maladies
cardio-vasculaires, etc.) :
- clarification des objectifs,
- prise en compte des publics et des contraintes,
- choix des aides didactiques,
- conceptions et évaluation des panneaux, fiches, images ou textes.
Des travaux de documentation, d’évaluation, d’élaboration et de conception sont demandés entre les deux
séminaires.
Séminaire Spécialisation Patient :
- réservé aux médecins souhaitant mettre en place des investigations sur les relations malade-maladie et
médecin-malade,
- 2 séminaires de 2 jours.
Le séminaire est conçu comme un séminaire de recherche. Il met en place des investigations pour préciser
les relations ci-dessus et leur importance dans une thérapeutique.
Dans un premier temps, l’accent est mis sur les maladies chroniques. Des ressources seront produites pour
faciliter la gestion de la maladie par les malades.
Un travail d’investigation sur le terrain auprès de malades est demandé entre les deux séminaires.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.