Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action

De
Publié par

Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel àl'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelleLA FONDATION DE RECHERCHESUR L'HYPERTENSIONARTERIELLE-- En savoir plus sur l'Hypertension Artérielle - Actualités sur l'Hypertension - Archives --Archives Des experts etreprésentants degrands organismes desanté internationauxlancent un appel àl'action pour stopper lapandémied'hypertensionartérielle, une maladiesilencieuse et mortelleElisabeth dimanche 1er mars 2009LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION ARTERIELLE Page 1/4Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel àl'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle5 février 2008 : Un Groupe de Travail formé de représentants de sept grands organismes de santé internationauxlance un appel pour améliorer l'atteinte des objectifs tensionnels chez les patients souffrantd'hypertension, principale cause directe de mortalité dans le monde. Pour y parvenir, ce Groupe deTravail a identifié 5 actions clés qui sont décrites dans le numéro de janvier 2008 du Journal ofHuman Hypertension(1) : Détection et prévention de l'hypertension artérielle ; Évaluation du risquecardiovasculaire global ; Établissement d'un partenariat actif avec le patient ; Traitement del'hypertension en vue d'atteindre les objectifs tensionnels ; ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 51
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle
LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION  En savoir pARTERIELLE lus sur l'Hypertension Artérielle Actualités sur l'Hypertension  Archives 
Archives
Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle
LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION ARTERIELLE
Elisabeth dimanche 1er mars 2009
Page 1/4
Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle
5 février 2008 :
Un Groupe de Travail formé de représentants de sept grands organismes de santé internationaux lance un appel pour améliorer l'atteinte des objectifs tensionnels chez les patients souffrant d'hypertension, principale cause directe de mortalité dans le monde. Pour y parvenir, ce Groupe de Travail a identifié 5 actions clés qui sont décrites dans le numéro de janvier 2008 du Journal of Human Hypertension(1) : Détection et prévention de l'hypertension artérielle ; Évaluation du risque cardiovasculaire global ; Établissement d'un partenariat actif avec le patient ; Traitement de l'hypertension en vue d'atteindre les objectifs tensionnels ; Développement du soutient de l'entourage. Selon George Bakris, directeur du Département de médecine du Centre des maladies hypertensives à la Faculté de médecine de l'Université de Chicago (EtatsUnis) et membre du comité de direction du Groupe de Travail à l'origine de cet appel : si partout dans le monde, les cliniciens et les structures de santé concernées observent rigoureusement ces mesures, nous devrions être en mesure de réduire l'écart qui existe entre les moyens thérapeutiques et la qualité effective des soins délivrés, et sauver ainsi plusieurs millions de vies. L'hypertension artérielle est un tueur silencieux qui touche toujours de nos jours plus d'un milliard de personnes dans le monde(2),(3). Ce chiffre devrait passer à 1,5 milliard d'ici à 2025(3) et être à l'origine de décès prématurés ou de séquelles irréversibles liés à des accidents vasculaires cérébraux, infarctus du myocarde, insuffisances cardiaques ou maladies rénales chez plusieurs millions de personnes, essentiellement parce que les patients ne sont pas traités pour atteindre leur objectif tensionnel. En effet, malgré des traitements efficaces, 75 % des patients hypertendus et jusqu'à 50 % des patients traités, n'atteignent pas l'objectif de 140/90 mm Hg ou moins(4),(5),(6). Le nonrespect du traitement prescrit est le principal enjeu de la prise en charge des maladies chroniques, quelles qu'elles soient. Ainsi aux ÉtatsUnis, seulement 50 % des patients suivent leur traitement de façon régulière et seulement 10 % modifient leur hygiène de vie(7). La compliance des patients face à leur tension est un enjeu majeur dans toutes les maladies chroniques. C'est pourquoi il est impératif de rappeler que même si les patients se sentent bien, il ne suffit pas d'être tout proche de l'objectif tensionnel mais au moins à cet objectif, voire en dessous souligne Ernesto Schiffrin, médecin en chef et directeur du Département de médecine de l'Hôpital général juif  Sir Mortimer B. Davis, rattaché à l'Université McGill à Montréal (Canada), et membre du Groupe de Travail. Les modifications de l'hygiène de vie sont importantes, non seulement en raison de l'impact positif qu'elles exercent sur la prise en charge de l'hypertension artérielle, mais aussi pour des raisons purement économiques, car leur respect durable et régulier permet de réaliser des économies considérables. Dans ce domaine, l'établissement d'une relation thérapeutique étroite entre les patients et les infirmières peut être essentiel. Le fait de nouer un partenariat avec les patients permet en effet de bien leur faire comprendre l'influence positive d'une activité physique et d'une alimentation équilibrée sur l'évolution de la maladie et de leur donner des conseils pratiques d'hygiène de vie qu'ils peuvent intégrer à leurs habitudes , souligne Amy Coenen, du Conseil International des Infirmières, École de la science infirmière de l'Université du Wisconsin, Milwaukee (Wisconsin, EtatsUnis) et coauteur de la publication. La première des actions que préconise le Groupe de Travail est la détection et la prise en charge d'un plus grand nombre de patients dont les valeurs tensionnelles sont à un niveau dangereux soit parce qu'ils qui ne sont pas traités soit parce qu'ils n'ont pas atteint leur objectif tensionnel cible
LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION ARTERIELLE
Page 2/4
Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle
(140/90 mm Hg ou 130/80 pour les patients qui présentent des facteurs de risque). Chaque élévation de 20/10 mm Hg des valeurs tensionnelles double en effet le risque de décès d'origine cardiovasculaire(8). Les patients les plus à risque de présenter un accident fatal sont les sujets d'âge moyen ou âgés, en surpoids ou diabétiques. Leurs facteurs de risque cardiovasculaire supplémentaires doivent donc être évalués rapidement et de manière exhaustive dans le cadre de la deuxième série de mesures proposées, pour éviter toute lésion ou insuffisance grave des organes vitaux, comme l'insuffisance rénale avancée ou terminale. Dans un troisième temps et parce qu'un trop grand nombre de patients n'atteignent pas leur objectif tensionnel, le Groupe de Travail propose la création d'un partenariat avec le patient. Son objectif est d'inciter le patient à jouer un rôle plus actif dans la prise en charge de sa maladie et de lui permettre de suivre ses propres progrès. La quatrième mesure concerne l'objectif thérapeutique luimême et elle est peutêtre à ce titre la plus difficile à mettre en oeuvre mais aussi la plus importante. Les médecins et professionnels de santé sont incités à expliquer l'importance d'adopter une hygiène de vie équilibrée à long terme. Si une bonne hygiène de vie ne suffit pas, il faut alors instaurer un traitement pharmacologique adéquat et rigoureux pour permettre aux sujets à risque élevé d'atteindre rapidement l'objectif tensionnel de 140/90 mm Hg ou moins. Pour les patients qui sont loin de l'objectif souhaité, des études récentes indiquent que les associations fixes doivent être envisagées. En plus d'une éducation adéquate sur le régime alimentaire et l'hygiène de vie, les médecins peuvent prescrire des traitements que les patients tolèrent bien, financièrement abordables et ne nécessitant qu'une prise par jour pour améliorer l'observance thérapeutique , souligne Trefor Morgan, directeur du Département de physiologie de l'Université de Melbourne, à Victoria (Australie), qui représente l'AsianPacific Society of Hypertension au sein du Groupe de Travail. La cinquième et dernière mesure préconisée par le Groupe vise la mise en place d'un environnement propice pour le patient, constitué d'organismes communautaires et d'établissements locaux chargés du déploiement des stratégies de prévention et des mesures de dépistage qui s'imposent. Il n'y a pas de solution unique et il est impossible d'obtenir de bons résultats sans le concours du patient , souligne Giuseppe Mancia, du Département de médecine clinique et de prévention de l'Université de MilanBicocca (Milan, Italie) et membre du comité directeur du Groupe de Travail. Luis Miguel Ruilope, président de la Société espagnole d'hypertension et membre du Groupe de Travail rappelle pour sa part que en encourageant les professionnels de santé à considérer les 5 actions proposées avec l'aide des 5 doigts de la main, chaque doigt représentant une action clé pour lutter contre l'hypertension artérielle, nous pourrons avoir un impact significatif sur la vie de millions de personnes dans le monde et mieux prévenir les conséquences douloureuses de l'hypertension artérielle incontrôlée. Groupe de Travail Appel à l'action Cet appel à l'action a été signé par les experts suivants : G. Bakris, Société internationale de néphrologie, Département de médecine, Centre des maladies hypertensives, Université de Chicago, Faculté de médecine Pritzker, Chicago, Illinois, ÉtatsUnis ; M. Hill, Faculté des sciences infirmières de l'Université Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, ÉtatsUnis ; G. Mancia, Département de médecine clinique, de prévention et des biotechnologies appliquées, Université de Milan, Monza, Italie ; S. De Geest, Institut des sciences infirmières, Université de Bâle, Suisse ; L. Ruilope, Société espagnole d'hypertension, Département de médecine, Unité Hypertension, Hospital 12 de Octubre, Madrid, Espagne ; T. Morgan, AsianPacific Society of Hypertension, Département de physiologie, Université de Melbourne, Victoria, Australie ; S. Kjeldsen, Département de cardiologie, Hôpital
LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION ARTERIELLE
Page 3/4
Des experts et représentants de grands organismes de santé internationaux lancent un appel à l'action pour stopper la pandémie d'hypertension artérielle, une maladie silencieuse et mortelle
universitaire Ullevaal, Oslo, Norvège ; E.L. Schiffrin, Société interaméricaine d'hypertension, Département de médecine, Institut de recherche clinique de Montréal, Université de Montréal, Québec, Canada ; P. Mulrow, Département de médecine, Centre de santé Ruppert, Faculté de médecine de l'Ohio, Toledo, Ohio, ÉtatsUnis ; A. Loh, WONCA, Département de médecine familiale, Faculté de médecine, Singapour, Singapour. Les autres membres du Groupe de Travail sont les suivants K. Steyn, Unité des maladies chroniques liées aux habitudes de vie, Conseil de recherches médicales, Le Cap, Afrique du Sud ; H.R. Black, Département de néphrologie, Faculté de médecine de l'Université de New York, New York, New York, ÉtatsUnis ; T. Pickering, Programme comportemental  Hypertension et santé cardiovasculaire, Centre médical presbytérien de Columbia, New York, New York, ÉtatsUnis ; T.D. Giles, American Society of Hypertension, Département de médecine, Division de cardiologie, Faculté de médecine de l'Université Tulane, NouvelleOrléans, Louisiane, ÉtatsUnis ; A. Coenen, International Council of Nurses, Collège des sciences infirmières de l'Université du Wisconsin, Milwaukee, Wisconsin, ÉtatsUnis ; G. Mensah, Fondation mondiale du coeur, Division des maladies cardiovasculaires, National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion, Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, Géorgie, ÉtatsUnis. Références : (1) Bakris G et al. Achieving blood pressure goals globally : five core actions for healthcare professionals. A worldwide call to action. J Human Hypertens, 2008 ; 22 : 6370 (2) Hajjar I et al. Hypertension : trends in prevalence, incidence, and control. Annu Rev Public Health 2006 ; 27 : 46590 (3) Kearney PM et al. Global burden of hypertension : analysis of worldwide data. Lancet 2005 ; 365 : 21723 (4) Pavlik VN, Hyman DJ. How well are we managing and monitoring high blood pressure ? Curr Opin Nephrol Hypertens 2003 ; 12 : 299304 (5) Waeber B et al. Compliance with antihypertensive therapy. Clin Exp Hypertens 1999 ; 21 : 97385 (6) Berlowitz DR et al. Inadequate management of blood pressure in a hypertensive population. N Engl J Med 1998 ; 339 : 195763 (7) Haynes RB et al. Helping patients follow prescribed treatment : clinical applications. JAMA 2002 ; 288 : 28803(8) Lewington S, et al. Agespecific relevance of usual blood pressure to vascular mortality. Lancet 2002 ; 360 : 190313 Source(s) : Call to Action Working Group
LA FONDATION DE RECHERCHE SUR L'HYPERTENSION ARTERIELLE
Page 4/4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.