Etude en immunofluorescence indirecte de 200 cas de trypanosomiase à Trypanosoma gambiense

De
Publié par

,I y-z E.2 i' \- BTUDE EN IMMUNOFLUORESCENCE INDIRECTE DE 200 CAS DE TRYPANOSOMIASE A TRYPANOSOMA GAMBIENSE Depuis 1973, l'irnmunofluuresceiice indirecte est iitilistk en République Populaire du Congo pour la lutte contre la Trypanosomiase hurnaine. NOUS avons déjh montré (FREZIL et LI]., 1974, 1975, 1976) que cette technique est extrcmenient précieuse dans le dCpis tage de niasse et iiidividuel. La prbsente note analyse les rkultats des estimem des sCrums et LCR de tous les rnalades que nolis avons pu suivre h Brazzaville. Les ktuiles sérologiques, eil irnmnnotluuresce~ice indirecte, de la Trypano- soiniaw liuniaine africaine sont peu nonihreuses. Elles se rapportent, pour la plupart, i des expériirientations de lalioratairc e8ectuées SUI' un noiiibre limité d'Schaiitillons (Couivois et BIDEAII, 1966 : B~ILEY et al., 1967 : LUCASSE, 1970). Un reniaryiiable progrès en ce doniaine R cependant Cté apporté par WERY et (il. (1973), qui ont travaillé sur 403 sérums de trypanosomés, testés c'n IF1 a~ec T. 6. hritcei coniine antigène. fitant dunriC lu rareté des travaux siir ce sujet, il nous semble intéressant de coniparer nos résultats avec' c'eus de nos prédécesseurs. 11. I. - dIate'ric.1 et Irrérhotles. La technique (le préparaf ion des tests, dont les détails figurent dans une not? prkcédente (FKEZIL et d., 19741, est adaptée de celle de WERY ef al., 1970. Les srules modifications coric~rne~it : - I'aiiiigh : nous utilisons une wiiclie congolaise de ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 68
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins