Maladie de Hodgkin

Publié par

Maladie de HodgkinIntensification parAutogreffe ou AllogreffeD.E.S. Hématologie – Paris 11/2006IntroductionLe pourcentage actuel de patients avec un lymphome de Hodgkininitialement réfractaire ou en rechute après obtention d’une rémission complète est très faible.ÎIntroductionTrès peu de « Hodgkin limités »sont réfractaires ou rechutentdeTraitements de 2 ligne « Hodgkin avancés »Intensification avec autogreffe de CSPÎIndications d’intensification’Intensification + Autogreffe =Toxicité + Coût Traitement réservé à peu de patients.„„„„„Indication d’intensification #1Rechutes après première ligne bien conduite. Probabilité de survie sans maladie prolongée < 20%L’intensification avec autogreffe en première rechute n’est pas toujours indiquéeSi rechute non bulky + stade A et :TARDIVE : > 1 an après la fin d’une première ligneou LOCALISEE (radiothérapie): uniquement dans une aire ganglionnaire initialement atteinte, mais non-irradiée.„„„„΄„„„„GHSG + EBMT trialN=161 Hodgkin en rechute. Update ASCO 2005 à 7 ans Dexa-BEAM dose standard X 4 ® BEAM-HSCTSur les 117 patients avec rechute chimiosensible: FFTF à 3 ans: 55% vs 34%, P= 0.019 FFTF à 7 ans: 49% vs 32%, P =0.02Bénéfice si première rechute précoce: Intervalle libre < 1 an: 41% vs 12% P =0.007 ou tardive:Intervalle libre > 1 an: 75% vs 44%, P = 0.02Survie globale pas différente. „ÎÎ΄Quel timing pour l’autogreffe ?’Multiples rattrapages toxicités C&L ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 265
Nombre de pages : 49
Voir plus Voir moins
Maladie de HodgkinIntensification parAutogreffe ou AllogreffeD.E.S. Hématologie –Paris 11/2006
IntroductionLe pourcentage actuel de patients avec un lymphome de Hodgkininitialement réfractaire ou en rechute après obtention d’une rémission complète est très faible.
IntroductionTrès peu de «Hodgkin limités»sont réfractaires ou rechutent2deligne ΫHodgkin avancésarT2 ed stnemeti»
Intensification avec autogreffe de CSP
ÎIndications d’intensificationIntensification + Autogreffe =Toxicité+ Coût Traitement réservéàpeu de patients.
„Indication dintensification #1Rechutes après première ligne bien conduite. „Probabilitéde survie sans maladie prolongée < 20%„L’intensification avec autogreffe en première rechute n’est pas toujours indiquéeSi rechute non bulky+ stade A et :„TARDIVE :  uo>1  an après la fin duunnei qpureemmeiènrt e dlaignns eune „LOCALISEE (radiothérapie): aire ganglionnaire initialement atteinte, mais non-irradiée.
„„„„„GHSG + EBMT trialN=161 Hodgkin en rechute. Update ASCO 2005 à7 ans ÎDexa-BEAM dose standard X 4 ®EBMAH-Sur les 117 patients avec rechute chimiosensible: „FFTF à3 ans: 55% vs 34%, P= 0.019 „FFTF à7 ans: 49% vs 32%, P =0.02Bénéfice si première rechute précoce: „Intervalle libre < 1 an: 41% vs 12% P =0.007 ou tardive:„Intervalle libre > 1 an: 75% vs 44%, P = 0.02Survie globale pas différente. CST
„„Quel timing pour l’autogreffe ?Multiples rattrapages Îtoxicités C&L termesMultiples rechutes ÎanxiétéÎIntensification àla première rechute mortalité& morbiditéacceptables
„Indication d’intensification #2Maladie progressant durant la première ligne ou absence de rémission complète 1.ÎMaladie réfractaire ou résistante=peu de chances de guérison avec les traitements standards
sultats des autogreffesMise en évidence d’un plateau sur les courbes de survie dans les 2 groupes…ÎGuérisons possibles dans les 2 situations
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.