MANUEL DE PRELEVEMENTen cours V4 comp

De
Publié par

5-FICHE TECHNIQUE POUR LA REALISATION DES PRELEVEMENTS 1 - Règles générales lors de la réalisation du prélèvement biologique Définition : Acte de soins qui consiste à prélever un échantillon biologique en vue d’analyse Mots clés : prélèvement/acte de soins Personnes autorisées : Infirmières diplômées d’état : article R 4311.7 décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V du Code de la Santé Publique et modifiant certaines parties de ce code Techniciens de laboratoire: (prélèvement sanguin) article R 1222-21 Manipulateurs en électroradiologie : article R 4351-2 décret n° 2005- 840 du 20 juillet 2005 Sages-femmes Médecins (Obligatoire pour les prélèvements d’ACP) Pharmaciens biologistes Décret N° 91-834 du 30 Août 1991 modifié fixant les catégories de personnes habilitées à effectuer certains actes de prélèvement en vue d’analyse de biologie médicale (JO 13 mars 2006) Objectifs : - Réaliser un prélèvement de qualité dans des conditions d’hygiène et de sécurité pour le patient et le personnel Indications : - Prescription médicale Préalables : - Vérifier la prescription médicale, - Informer le malade du soin, - S’informer des dispositions particulières relatives aux examens à effectuer (catalogue des actes de biologie du CHU de Toulouse, manuel de prélèvement) disponibles sur Intranet et Internet, - Choisir le matériel adapté au type de prélèvement (tubes, aiguilles, dispositifs de ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 154
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
5-FICHE TECHNIQUE POUR LA REALISATION DES PRELEVEMENTS1 -Règles générales lors de la réalisation du prélèvement biologique Définition :Acte de soins qui consiste à prélever unéchantillonbiologique en vue d’analyse Mots clés:prélèvement/acte de soinsPersonnes autorisées :Infirmières diplômées d’état :article R 4311.7 décret n°2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V du Code de la Santé Publique et modifiant certaines parties de ce code Techniciens de laboratoire:(prélèvement sanguin) article R 1222-21 Manipulateurs en électroradiologie :article R 4351-2 décret n°2005- 840 du 20 juillet 2005 Sages-femmes Médecins (Obligatoire pour les prélèvements d’ACP) Pharmaciens biologistes Décret N°91-834 du 30 Août 1991 modifié fixant les catégories de personnes habilitées à effectuer certains actes de prélèvement en vue d’analyse de biologie médicale (JO 13 mars 2006) Objectifs :-un prélèvement de qualité dans des conditions d’hygiène et de sécurité pour Réaliser le patient et le personnel Indications : -médicale Prescription Préalables : - Vérifier la prescription médicale, -le malade du soin, Informer -des dispositions particulières relatives aux examens à effectuer (catalogue S’informer des actes de biologie du CHU de Toulouse, manuel de prélèvement)disponibles sur Intranet et Internet, - Choisir le matériel adapté au type de prélèvement (tubes, aiguilles, dispositifs de prélèvement) et au malade, - Vérifier ladate de péremptiondu matériel, -le matériel nécessaire au soin. Préparer
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 14/63
FICHE TECHNIQUE POUR LA REALISATION DES PRELEVEMENTS
2 - Consignes générales pour tous types de prélèvements
 Déroulement de l’acte : Matériel de transport:- Réaliser un lavage simple des mains ou une désinfection Chariot de soin ou plateau par friction avec un produit hydro alcoolique (note du CLIN  rubrique ‘’techniques de soins et isolement’’: Préparation Matériel de protectioncutanée pré- opératoire) Gants non stériles- Installer la personne confortablement, Masque selon le type de-son identité (nom, prénom, nom de jeune fille, Vérifier prélèvement sexe, date de naissance), - Enfiler des gants non stériles (à usage unique), Matériel d’hygiène et- Réaliser l’antisepsie en respectant le temps de contact, d’asepsie :-Réaliser le prélèvement,Produit hydro-alcoolique-l’ensemble du matériel de prélèvement dans les Eliminer Savon doux collecteurs adaptésau plus prés du geste, Savon antiseptique si nécessaire-Oter les gants et les jeter,Antiseptique de la même gamme-Réaliser l’étiquetage au chevet du malade. que le savon si nécessaire- Réaliser un lavage simple des mains ou une désinfection Compresses non stériles par friction avec un produit hydro alcooliqueEchantillon :Matériel spécifique-doit au minimum mentionner:Apposer l’étiquette qui Tubes ou flacons ou récipients nom, prénom, nom de jeune fille, date de naissance. Dispositifs à prélèvement-Mentionner la nature de l’échantillon. Feuille de demande d’examen : -Coller les étiquettes mentionnant l’identité du patient et Matériel d’élimination :de l’unité de soins, l’identification Poubelle ou haricot-Mentionner l’identité du prescripteur, Collecteur à aiguilles-Mentionner l’identité et qualité du préleveur, date et  heure du prélèvement, la localisation du prélèvement si  besoin, -Cocher les éléments de prescription et vérifier si les renseignements cliniques sont précisés, - Préciser si la demande est urgente. Conditions d’acheminement : -la bonne étanchéité du récipient, Vérifier -les échantillons dans les poches plastiques doubles Mettre et y joindre la feuille de demande adéquate, - Acheminer le prélèvement dans les conditions requises (cf. catalogue des actes de biologie du CHU, manuel des prélèvements) - Ranger le matériel et nettoyer le plan de travail, -la tra  Réaliser abilité de l’acte dans le dossier de soins. Remarques :Préciser la date et l’heure sur l’échantillon dans les cas suivants : hémocultures, dosages de médicaments, tests d’explorations dynamiques, Appliquer la procédure en cas d’accidents par exposition au sang et aux liquides biologiques Protection du personnel note du CLIN rubrique ’’Protection du personnel’’ Références bibliographiques :Arrêté du 26 novembre 1999et 26 avril 2002relatifà la bonne exécution des analyses de biologie médicale Guide de bonne exécution des analyses de biologie médicale (GBEA) Norme EN ISO 15189- 2007 Manuel de certification des établissements de santé HAS version 2007
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 15/63
PRELEVEMENT
SANG veineux
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
Tout type sauf hémoculture
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
-Poser le garrot afin de favoriser une vasodilatation veineuse -Mettre des gants à usage unique -Ponctionner la veine avec l’aiguille de façon tangentielle -Respecter le volume de remplissage du tube - Réaliser le prélèvement en respectant l’ordre des tubes (cf. manuel page 22) -Enfoncer le tube au fond du corps porte tube dès que l’aiguille est en place de façon à percer le bouchon et maintenir le tube ( ponction veineuse sous vide) -Oter le garrot dès que le sang s’écoule dans le tube, (sa pose ne doit pas dépasser 5 minutes) -Attendre l’arrêt de l’écoulement du sang dans le tube pour changer de tube. Pendant que le 2° tube se remplit, homogénéiser le 1° tube par retournements lents -Enlever l’aiguille à la fin du prélèvement en appliquant une compresse sèche sur le point de ponction -Maintenir une pression ferme pendant 1 minute ou plus suivant le cas puis mettre un pansement sec sur le point de ponction . 1 2 3
4
7
5
6
Si prélèvement avec microtainer utiliser un prolongateur et coller l’étiquette patient dans le sens de la longueur à cheval sur le tube et le prolongateur
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 16/63
DOCUMENTS ASSOCIES
Note du CLIN rubrique ’’Produits et matériels’’ Les antiseptiques chez l’adulte
PRELEVEMENT
SANG veineux
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
Hémocultures
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
Prélever avant les autres prélèvements sanguins
Flacon Aérobie uis Anaérobie
Transmettre rapidement les flacons au laboratoire < 2h ou placer les flacons dans étuves ( 23°C).Pour les consignes particulières voir plaquette N°2 : flacons à hémocultures
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 17/63
DOCUMENTS ASSOCIES Note CLIN rubrique ’’Techniques de soins et d’isolement’’ Recommandations d’hygiène concernant la réalisation d’une hémoculture
PRELEVEMENT
SANG Artériel
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
Gazométrie artérielle
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
Précautions :Se renseigner et signaler toute prise de médicament pouvant fluidifier le sang et entraîner un risque hémorragiqueavant la réalisation du prélèvementExamen :effectué en ambulatoire par un médecin ou une infirmière qualifiée sous surveillance du médecin. L’exemple donné est la ponction de l’artère radiale. Ponction de l'artère radiale au poignet, après désinfection soigneuse onction sur serin ue héparinée ou sur tube capillaire), sans prise d'air
Les paramètres liés à la pO2sont biaisés
Lors de prélèvements sur cathéters artériels le risque de dilution de l’échantillon avec la solution de rinçage est présent. Dilution également si héparine liquide dans la seringue. Après la ponction effectuer une compression manuelle ou par pansement à enleveraubout de 10mn
Les prélèvements sanguins coagulent s’ils ne sont pas correctement homogénéisés avec de l’héparine. Un prélèvement présentant un caillot donne des résultats non fiables. Avant tout transport vérifier que la seringue est bien bouchéeTransport immédiat du prélèvement au laboratoire sinon résultat erroné Si durée de transport › 10mn gazométrie à conserver dans de la glace Préciser sur le bon si malade sous oxygène ou respirateur
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 18/63
DOCUMENTS ASSOCIES
PRELEVEMENT
URINES
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
Examen cytobactériologique des urines (ECBU) + Mycologie Virologie
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
-Réaliser une toilette génito-urinaire er -jet d’urines dans les toilettesJeter le 1 ème -jetRecueillir le milieu du 2
ETAPE 1: Oter le bouchon et recueillir l’urine dans le pot. Refermer le pot :la canule intégrée au couvercle plonge dans l’urine
ETAPE 2: Homogénéiser le pot. Soulever l’opercule autocollant protecteur sans l’enlever.Percuter le ou les tubes au niveau de l’orifice.Attendre le remplissage complet du tube avant de le retirer,
ETAPE 3: Retirer le tube rempli. Agiter le tube par retournements successifs après le prélèvement. Recoller l’étiquette de protection et éliminer le pot de recueil. Attention 2 types de tube : bouchon vert kaki bactériologie , bouchon beige autres analyses. ·Toujours prélever le beige en 1°
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 19/63
DOCUMENTS ASSOCIES
Note CLIN rubrique ’’Techniques de soins et d’isolement’’ Recommandations d’hygiène concernant l’examen cytobactériologique urinaire chez un patient
PRELEVEMENT
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
Parasitologie URINES Recueillir la totalité des urines d’une seule miction en fin de matinée après lever du patient Biochimie CytologieRecueil selon les analyses demandéesCoproculture SELLES Examen Virologique Prélever un échantillon dans un pot stérile ou écouvillonnage  rectal Examen Parasitologique Prélever dans un pot à selles : 3 selles à 3 jours d’intervalle  Scotch test ( recherche d’oxyures ,voir catalogue des actes ) Autres spécialités Recueil selon les analyses demandées Examens Les ponctions sont réalisées par le personnel médical LIQUIDES Bactériologiques , Cytologiques Dosages Marqueurs tumoraux Mycologiques et Virologiques ExamensONGLES(recherche Mycologique ): CUTANE Bactériologiques et Couper l'ongle avec une pince ou ciseaux et mettre les Mycologiques morceaux dans une boîte ou pot stérile PEAU(recherche Mycologique ): Gratter la peau avec une lame de bistouri et collecter les squames dans une boîte ou pot stérile PLAIE ou SUPPURATION:Utiliser un écouvillon avec milieu de transport Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 20/63
DOCUMENTS ASSOCIES
PRELEVEMENT
EXPECTORATIONS
ORO- PHARINGES
GENITAUX
CONSIGNES spécifiques par type de prélèvements
TYPE d’ANALYSE
Examens Bactériologiques , Mycologiques et Virologiques
Examens Bactériologiques , Mycologiques et Virologiques
Examens Bactériologiques , Mycologiques et Virologiques
SPECIFICITES de PRELEVEMENT
- L'expectoration du lever est conseillée. - Faire expectorer le patient dans un pot à visser classique après rinçage de la bouche à l'eau courante et éventuellement brossage des dents. L'expectoration peut être facilitée par une séance de kinésithérapie respiratoire ou un aérosol de liquide physiologique. La conservation pendant 1 jour à 4°C est possible ( mais déconseillée). GORGE:un écouvillon sec ou avec milieu de transport (voir catalogue des analyses )OREILLE :externe (écouvillon avec milieu de transport ) , interne ( recueil du pus dans un pot stérile ) VULVAIRE: écouvillonnage sans mise de spéculum VAGINAL ou ENDOCOL:écouvillonnage après mise d’un spéculum URETRAL : après toilette du méat urinaireécouvillonna e
Manuel des prélèvements – Version 4- Septembre 2010 21/63
DOCUMENTS ASSOCIES
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.