Novo fiche MALADIE Exé3

Publié par

Comprendre le diabète Vous venez d’apprendre que vous êtes diabétique et votre médecin vous a remis cette fi che qui a pour but de résumer les informations clés concernant votre maladie et sa prise en charge.Le diabète : défi nition• Le diabète est caractérisé par une concentration trop élevée de sucre dans le sang (> 1,26 g/l à jeun ou ≥ 2g/l 2 heures après (1) charge de 75 g de glucose) (ANAES) , sur 2 mesures successives.• Le glucose est une source d’énergie essentielle à l’organisme.Il est fourni par l’alimentation : - sous forme de sucres dits « rapides » : pommes de terre, pain, semoule (index glycémique fort) ;- sous forme de sucres dits « lents » : pâtes, lentilles, haricots blancs, etc. (index glycémique faible) ;- et à partir de certaines protéines.• Produite par le pancréas, l’insuline est la seule hormone per-mettant au glucose d’être utilisé par les cellules du corps humain. Les cellules disposent de toute l’énergie dont elles ont besoin pour fonctionner.• Chez la personne diabétique, l’insuline ne remplit pas son rôle pour des raisons génétiques et/ou un défaut d’action ou de produc-tion. Le glucose ne peut alors pas servir de carburant aux cellules.Il s’accumule dans le sang et une partie est ensuite déversée dans l’urine (glycosurie).• À la longue, la présence excessive de glucose dans le sang (hyperglycémie) peut provoquer des complications, notamment au niveau des yeux, des reins, des nerfs, du cœur et des vaisseaux ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 128
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Comprendre lediabète  
Vousvenezdapprendrequevousêtesdiabétique  etvotremédecinvousaremiscettechequiapourbut  derésumerlesinformationsclésconcernant  votremaladieapriseencharg.etes  Le diabète : définition Le diabètectércarapariséoccnnuetaoinertéoptrndeevéletse sucredanslesang(>2,6/gl1uàjeunopassèrh2erue2g/l (1) chargede75gdeglucose)(ANAES),sur2mesuressuccessives. Le glucosenédigreseetnessteneuousercms.eielleàlorgani Ilestfourniparlalimentation:  -se,edrretop:semmfsuo«artiss»ipeddeormeesdsucr pain,semoule(indexglycémiquefort); -sou»tsenl«tsdisercusedemrofstsricohales,tnli,eltâse:p  blancs,etc.(indexglycémiquefaible); -etàpartirdecertainesprotéines. crans,éaPorudtieaprelpl’insuline-preomenhrotsesalelue mettantauglucosedêtreutiliséparlescellulesducorpshumain.  Lescellulesdisposentdetoutelénergiedontellesontbesoin  pourfonctionner. eidosnnqieubatéCheperzla,rôlepmertilsapnoslsuinnelien pourdesraisonsgénétiqueset/ouundéfautdactionoudeproduc-tion.Leglucosenepeutalorspasservirdecarburantauxcellules. Ilsaccumuledanslesangetunepartieestensuitedéverséedans  lurine(glycosurie). ongulalÀecesénearp,elucgledvesiesxcgnaselsnadeso  (hyperglycémie)peutprovoquersedpmocacilnoitns,amotntme  auniveaudesyeux,desreins,desnerfs,ducœuretdesvaisseaux  sanguins. (1)AealontiédcrAcdanecnegionluatointitaEavted  enSanté(ANAES).Principesdedépistagedudiabète  det003.2reirvéF.2epy NovotiraonolcbolaPratiqulasiéneesetér aveclePrMichelMarre(GroupeHospitalier  Bichat-ClaudeBernard)etleDrMartine  Letanoux(endocrinologue)
(2) Qu’est-ce que l’index glycémique ?
ApartirdesétudesdeBrandMiller
Lindexglycémiquedunalimentpermetdequantifiersacapacitéàélever laglycémieparrapportàunglucidederéférence:elucgle.os Cesrésultatspeuventvarierdunindividuet/oudunrepasàlautre.
Deux principaux types de diabète
Lediabèteinsulino-dépendant1)eyptdeu(o Ilapparaîtleplussouventchezlenfantouladolescentetonlappelait  autrefoisdiabète«juvénile»ou«maigre».Lediabètedetype1est  dûàunmauvaisfonctionnementdupancréasquinesécrèteplus  dinsuline.Danscecas,seulesdesinjectionsrégulièresdinsuline permettentderétablirlebonfonctionnementdelorganisme.
Lediabètenoninsulino-dépendantuo(tedepy)2  Iltouchegénéralementlespersonnesaprèslâgede40anseton  lappelaitautrefoisdiabète«dâgemûr»ou«gras».Lediabètede  type2estdûàuneinsulineinefcaceet/ouàladiminutionprogres-sivedescapacitésdupancréasàfabriquerlinsuline.Leplussouvent lepatientestensurpoidsetletraitementreposesurunrégimeamai-grissant,delactivitéphysiqueetlaprisedecomprimés.
Diabète&hérédité
Lediabètenestpasunemaladiehéréditaireausensoùilnypasdetrans-missionsystématiquedelamaladie.Onparledavantagedeprédisposition  familiale,cest-à-direquelediabèteapparaîtsidescirconstancesextérieures (certainesencoreméconnues)sajoutentàcetétatinné.Cestdanslecadre  dundiabètedetype2quelesfacteursenvironnementauxsontlesplusévi-dents:excèsdepoidsetsédentarité.  
(2)BrandMillerJ.Lindexglycémiquedesaliments.CatNut.Diet.,32,1,1997;42-47.
Diabète, alimentation et traitement Lalimentationjoueunrôletrèsimportantdansletraitementdevotre  diabète.Ilnyapasdalimentsinterditsmaisunéquilibrealimentaireà  adopterauquotidien.Eneffet,lesbesoinsensucredépendentde  lactivitéphysique.  Pourcela,sleègreasbdeseuqleuq:pérostnésseocin -apprendreàadaptersonapportcaloriqueenfonctiondesonactivité  physiquequotidienne; -bienévaluerlessucres,graissesetprotéinesdelalimentation.  Cestunehabitudequevousprendreztrèsrapidementensuivantles  conseilsdevotremédecin; r-épartirsesapportsnutritionnelsdanslajournée,idéalementsur troisrepasprincipauxetéventuellementdeuxcollations; -essayerdeprendresesrepasauxmêmesheureschaquejour. ouPleriadpendantèbetisnluni-oéd(type 1)nsioctjeinsle,  dinsulinesontgénéralementcaléessurlesrepascommelemontre  leschémaci-dessous.Lenombredinjectionsdinsulineparjourest  déterminéavecvotremédecin.
Lunedemiel...
Chezlesdiabétiquesdetype1,lamiseenroutedutraitementparinsulineasouvent  commeeffetdepermettreàlapetitepartiedupancréasquifonctionneencore,  deproduireunepetitequantitédinsuline,inmemaissufsante,pourdiminuer  voirearrêterlesinjectionspendantuneduréevariabledundiabétiqueàlautre  (maistoujoursinférieureàdeuxans).Cettepériodedereprisedeproduction dinsulineestappelée«lunedemiel».  
eidruloPsulininenoabèttnadnepéd-onyt()2pesàurcoreel, linsulineestparfoisnécessairetemporairementoudénitivement.  Pourcertainspatientsensurpoids,lepremiertraitementreposesur  lapertedepoidsetunealimentationmoinsricheetmoinsabon-dante.Pourdautres,ilsufradajusterlaqualitédesaliments.Dans  touslescas,lactivitéphysiqueesttrèsrecommandée.Ilexistedeux  typesdetraitementmédicamenteuxquipeuventêtreassociés:  -ceuxquistimulentlasécrétiondinsulineparlepancréas; -crlaisésnctaàeuqxérisiudtneeu,rcoipauentnséqusillnituqene  larendentplusefcace.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.