Annales de biologie lacustre

De
LACUSTREDE BIOLOGIEANNALES AN NALES DE BIOLOGIE LACUSTRE PUBLIÉES SOUS LA DIRECTION DU D Ernest ROUSSEAU iUJ RARYj TOME IX 1918 0- BRUXELLES LIBRAIRIE DE L'OFFICE DE PUBLICITÉ RUE NEUVE,36, 36 1919 DE L'ACADÉMIE ROYALE T)E BELGigUEHAYEZ, IMPRIMEUR RUE DE LOUVAIN, 112, BRUXELLES DE CULTUREESSAIS CELLULAIRESALGUES MONO SAUMATRESDES EAUX PAR H KUFFERATH Docteur en sciences naturelles agricoleIngénieur Chef laboratoire à l'Institut Pasteur de Bruxellesde culture futLe matériel marin qui servit à nos essais de comp-en juin Westende et à Nieuport. Nousprélevé 1914 à dans cette voie, mais la guerretions pousser nos recherches par la difficulté à se pro-est venue interrompre ces travaux donnons le résultat de noscurer le matériel nécessaire. Nous en espérantexpériences, bien qu'elles soient incomplètes, reprendre la question dès que cela nous sera possible. r les eauxle Prof Chodat écrivait : « Sans douteM. (1) égale-si riches en formes macroscopiques, doiventsalées, que l'oncontenir toute une flore microscopique. Cement fait sup-Diatomacées et des Péridiniacées marinessait des L'obser-Euchlorophycées n'y manquent pas ».poser que les nombremontré qu'il a un certainvation des eaux marines a y donneronsvertes; nous end'Algues monocellulaires marines Suisse. Pleurococcoïdes-Chroolé-(1) R. Chodat, Algues vertes de la suisse. Berne, 1902.)poïdes. {Matériaux pour la Flore cryplogamique chercher élucider leplus loin la liste.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 314
Voir plus Voir moins

LACUSTREDE BIOLOGIEANNALESAN NALES
DE
BIOLOGIE LACUSTRE
PUBLIÉES SOUS LA DIRECTION DU
D Ernest ROUSSEAU
iUJ RARYj
TOME IX
1918
0-
BRUXELLES
LIBRAIRIE DE L'OFFICE DE PUBLICITÉ
RUE NEUVE,36, 36
1919DE L'ACADÉMIE ROYALE T)E BELGigUEHAYEZ, IMPRIMEUR
RUE DE LOUVAIN, 112, BRUXELLESDE CULTUREESSAIS
CELLULAIRESALGUES MONO
SAUMATRESDES EAUX
PAR
H KUFFERATH
Docteur en sciences naturelles
agricoleIngénieur
Chef laboratoire à l'Institut Pasteur de Bruxellesde
culture futLe matériel marin qui servit à nos essais de
comp-en juin Westende et à Nieuport. Nousprélevé 1914 à
dans cette voie, mais la guerretions pousser nos recherches
par la difficulté à se pro-est venue interrompre ces travaux
donnons le résultat de noscurer le matériel nécessaire. Nous
en espérantexpériences, bien qu'elles soient incomplètes,
reprendre la question dès que cela nous sera possible.
r les eauxle Prof Chodat écrivait : « Sans douteM. (1)
égale-si riches en formes macroscopiques, doiventsalées,
que l'oncontenir toute une flore microscopique. Cement
fait sup-Diatomacées et des Péridiniacées marinessait des
L'obser-Euchlorophycées n'y manquent pas ».poser que les
nombremontré qu'il a un certainvation des eaux marines a y
donneronsvertes; nous end'Algues monocellulaires marines
Suisse. Pleurococcoïdes-Chroolé-(1) R. Chodat, Algues vertes de la
suisse. Berne, 1902.)poïdes. {Matériaux pour la Flore cryplogamiquechercher élucider leplus loin la liste. Au lieu de à problème
par l'observation directe, nous avons pensé qu'il serait peut-
mettre en évidence lesêtre avantageux, pour Algues vertes
cultiver et tâcher de les isolermarines, de les sur milieux
à la gélose. L'analyse par cultures de la flore algologique est
une méthode encore peu utilisée par les chercheurs, elle
mérite, au moins autant que l'observation directe, de faire
partie des méthodes à mettre en œuvre pour découvrir et
décrire les Algues. Les résultats obtenus, d'après cette mé-
(i), sont des plus encourageantsthode, par M. Chodat et
avenirpermettent d'entrevoir un grand pour l'étude des
Algues.
Nous sommes, croyons-nous, un des premiers qui ait tenté
des cultures d'Algues d'eaux saumâtres et marines, mono-
cellulaires milieu solide. Van Heurck, dans son Traitésur
quelques méthodes de culture desdes Diatomées, a exposé
aux espèces marines et d'eau douce. applicables
connaissance, deDepuis lors on n'a plus fait, à notre recher-
ches sur les Algues marines obtenues en culture.
Nous composions notre milieu comme suit : l'eau de mer
fraîchement prélevée est filtrée sur filtre Chardin épais, le
"filtrat est additionné de gélose à 2 „ purifiée suivant les
indications de notre thèse 10 grammes de gélose traitée(2),
l'acide et lavée pendant trois jours dans un courant con-par
tinu absorbent environ 100 grammes d'eau. On ajouted'eau
aqueuse centimètres cubes d'eau de merà cette gélose 400
"ci-dessus. La gélose ainsifiltrée, comme il a été dit à 2 „
en tubesobtenue est fondue puis répartie de culture et est
120" demi-heure.stérilisée à C. pendant une Cette gélose se
présente comme une gelée claire et transparente, se prêtant
aisément à l'examen microscopique des colonies. La gélose
stérile est coulée en plaques de Pétri on doit veiller à avoir;
cmplaque une couche de o de gélose au moins,dans chaque 5
dessiccation trop rapide. On ensemence lespour éviter une
Chodat, Monographies d'Algues en culture pure. {Matériaux1) R.
pour la Flore cryptogamique suisse. Berne, 191 3.)
ProtococcacéeContribution à la physiologie d'uneH. Kufferath,(2)
var. lutescens. {Recueil de l'Inst.nouvelle Chlorella luleo-viridis Chodat
Bot. Léo Errera, t. IX, 113.)1913, p.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.