Atlas de photomicrographie des plantes médicinales

De
w//,Wmmmmmw^^Wm StJISBRAMER & ae ICfO des MédicinalesPlantes « a -m » ^miigfavtifePlaûches en76 \ iiimrn \iMiMMUMmuM I ARÎS 7///j//////////J///////////////J//j/j wm/m /////m/M/m ^pEWrORKBOmiCALGABP| Atlas de Photomicrographie des Plantes Médicinales PUDLICATIONS DES MKMKS AUTEURS D' L BRJEMER Documents pour l'histoire géologique des Pyrénées, iraduiis do rallomaiid 'Jin//. Sac. llisl. .\(i/.. Toiiloiiso. iSS:'), iSSd, iSS; . L'Origine et le développement des tissus animaux. d'iij)rès Ha-ckol. 18S7. La fonction chlorophyllienne {A/m. lnsf. a^/oud/h.. Lyon, iSSu). L'Origine des hydrates (lin//. s„c. //i.s/. .v«/.i. Tiuilousi'.de carbone dans les plantes iSS;. L'Œuvre de Boussingault [Un//. Soc. Ilia/. Na/.,. 'ronloiisc,en physiologie végétale iSSS. TcmliMise, iSS;.Du rôle physiologique des tannins. Un nouveau réactif histochimique des tannins. Toulouse, 1889. lu \". iSo |)a^i's. Toulouse Lyon, 1S90-1891.Les Tannoides. el (avec 1 i)lanclu'). Besançon. 1S9J.Réactions histochimiques de l'hespéridine Sur la localisation des principes actifs des Cucurbitacées. ln-8", Go jjag'es el plarielii's, Toulouse, iSç)!. 7 L'Enseignement Suisse, Autriche-Hongriei^harmaceutique en Allemagne, en en (lin//. Sac. I'Ikuiii. .'.'.L'Œuvre de Fliickiger. iS.)'). l'oulouse,Introduction historique et bibliographique à la matière médicale, 1888. Caractères microscopiques Toulouse (avecdes poudres officinales de feuilles. ->. iS.p,.1.1.;. Les méthodes lin//, .s,,,-. Plmmi. s.-O.).
Publié le : samedi 29 septembre 2012
Lecture(s) : 61
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 248
Voir plus Voir moins

w//,Wmmmmmw^^Wm
StJISBRAMER &
ae
ICfO
des
MédicinalesPlantes
« a -m »
^miigfavtifePlaûches en76
\ iiimrn
\iMiMMUMmuM I
ARÎS
7///j//////////J///////////////J//j/j
wm/m /////m/M/m^pEWrORKBOmiCALGABP|Atlas
de
Photomicrographie
des
Plantes MédicinalesPUDLICATIONS DES MKMKS AUTEURS
D' L BRJEMER
Documents pour l'histoire géologique des Pyrénées, iraduiis do rallomaiid 'Jin//.
Sac. llisl. .\(i/.. Toiiloiiso. iSS:'), iSSd, iSS; .
L'Origine et le développement des tissus animaux. d'iij)rès Ha-ckol. 18S7.
La fonction chlorophyllienne {A/m. lnsf. a^/oud/h.. Lyon, iSSu).
L'Origine des hydrates (lin//. s„c. //i.s/. .v«/.i. Tiuilousi'.de carbone dans les plantes
iSS;.
L'Œuvre de Boussingault [Un//. Soc. Ilia/. Na/.,. 'ronloiisc,en physiologie végétale
iSSS.
TcmliMise, iSS;.Du rôle physiologique des tannins.
Un nouveau réactif histochimique des tannins. Toulouse, 1889.
lu \". iSo |)a^i's. Toulouse Lyon, 1S90-1891.Les Tannoides. el
(avec 1 i)lanclu'). Besançon. 1S9J.Réactions histochimiques de l'hespéridine
Sur la localisation des principes actifs des Cucurbitacées.
ln-8", Go jjag'es el plarielii's, Toulouse, iSç)!.
7
L'Enseignement Suisse, Autriche-Hongriei^harmaceutique en Allemagne, en en
(lin//. Sac. I'Ikuiii. .'<.-<).. 18.S7. iSSS. iS()o).
L'Histoire de l'enseignement de '/îrmc cii/ii/nc. iSi)i;.la médecine
Toiilon>.'.L'Œuvre de Fliickiger. iS.)').
l'oulouse,Introduction historique et bibliographique à la matière médicale, 1888.
Caractères microscopiques Toulouse (avecdes poudres officinales de feuilles.
->. iS.p,.1.1.;.
Les méthodes lin//, .s,,,-. Plmmi. s.-O.). Toulouse,pharmacographiques 189;.
Les drogues simples du Codex et des pharmacopées étrangères. Toulouse, i8(,'|
Les plantes médicinales de l'Afrique [lin//. Sur. l'/ia/w. s.-o.,. Toulouse, i8()'>.
Les poivres de Guinée [lin//. Snc. p/nuin. .s.-o.) Toulouse, i8()"i.
189";.Les plantes utiles du Congo lin//. .s«c. I'Ikuiu. .s'.-O.). Toulouse,
flore [lin//, .s'oc. l'Iiarm. s.-o.). Toulouse, i8()(;.La et les produits végétaux du Congo
Les plantes médicinales des colonies [lin//, .s'oc l'Iiann. .s'.-o). Toulouse,françaises
I S(,{;.
Les produits coloniaux (.\i>tc prc/iniinnlrc). (Ilu//. Sac. l'Iinnii. .S'.-O.) Toulouse. 1898.
D^ A. SUIS
Cours de splanchnologie. par .\<\. (Iharjiy. Leçons recueillies par .\. Suis.
vol. .>.7o jiages, avec Montaul)au, i88().Les centres iidS'CU.v (1 (ifj^ures.
vol. '!',',Organes génito-urinnircs fi ])ag-es, avec (î^^ures. Tmilouse, 1890).
Contribution vol. ',8 avec' figures.à l'étude du foie des poissons (\ in-',", iKijjes,
Toulouse, ,S()i
I ,.
lic/xIouKulairc, ]u\\\e{ 189'i).De la pucciniose chez les animaux domestiques {Cazt//e
Cours de zoologie médicale (rédig-i- d après les leçons de M. L. Roule.
1 vol. in-8', (i',o jjagcis, — y."" «''diliou, i89:")).avec figures. Toulouse. 1889.
Analyse (avec ligures. Toulouse,microscopique des urines 189JJ.Atlas
de
Ph tomicrographie
des
Plantes Médicinales
par
D^ L. BRyElVlER .^ D"^ A. SUIS
Professeur 1 Chargé do Cours,
do Matière médicale Chef des travaux de
| Micrographie
la Faculté deà Médecine et de Pharmacie de l'Université de Toulouse.
TG plartciies erx simillgravi-ire
YOWK _TteW
hotanical
ttAltU6£<
PARIS
VIGOT FRERES, EDITEURS
Vl3, PLACE DE LÉCOLE-DE-MÉDECIXE
1900
Tous droits réservés.>-> 16 GioAvant-propos
élèves auxans que nous suivons lesDepuis quinze
frappésde micrographie, nous sommestravaux pratiques
coupes qu'ilsqu'ils éprouvent à identifier, lesde la difficulté
qui sont destinésau microscope avec les dessinsexaminent
didactiques consacrésces coupes dans les ouvragesà figurer
s'explique parce faitaux plantes médicinales. Cette difficulté
n'est et ne peut êtrele dessin, même le plus exact,que
de la réalité.qu'une représentation jdus ou moins approchée
une image abso-photographie, au contraire, fournitLa
la micro-lument semblable à l'objet. Cet art appliqué à
une impressiongraphie, donne des coupes microscopiques
jxirfaits.vraie, ])lus fidèle (jue les dessins les plus|dus
médicinales constitueL'étude anatomique des plantes
l'identité des droguesune méthode précieuse pour établir
simples d'origine végétale.
nous avons décrit etPour faciliter la détermination,
médicinale entière, ou au moins lesreproduit, la plante
avons figuré et expliqué les coupesorganes dont nous
microscopiques.
reproduites à un grossissement, variantCelles-ci sont
looet 230 diamètres.selon les besoins, entre
qui les accompagne a été volontairement réduitLe texte
de la plante et à une descriptionà une histoire succincte
microphotographies.rapide desAVANT-PnOPOS
Les j)lant('s dôcritcs v\ figurées ont été groupées en eiiuj
séries |)ar organes similaires.
1. —SÉRir. Amidons.
-Série II. Racines. Rhizomes et Tubercules.
—Skrik III. Tiges, Écorces et Bois.
—Série IV. Feuilles.
Skriiî — Graines.V. Fruits et
obstaclesDans la photomicrograp/iie, on se heurte à des
grâce ànombreux dont la plupart |)euvent être surmontés,
connaissances techniques quiun outillage approprié et des
longue pratique.ne s'acquièrent que ])ar une
nous a-t-il coûté j)lusieurs années deAussi cet Atlas
travail.
Editeurs n'ont pas hésité à s'imposer deDe leur coté, nos
donner aux reproductions de nos clichéslourds sacrihces pour
cachet artistique sans en altérer la vérité scientifique.un
exprimer ici notreheureux de leur enXous sommes
gratitude.
auxImix et uous a\()ns fait de notre mieux pour donner
étudiants en médecine et en pharmacie, aux aspirants aux
Certificats de botani(]ue et des sciences physiques et naturelles
(P. C. N.) un guide utile et praticjue.
Toulouse, le Ji juillcl 1899.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.