Dictionnaire provençal-français

De
l?lUSv \J. ii^'!" ^ ^T / / VOCABCLAIRE FRAIAIS-PROVEIAL. l ^b' r BFFU».DlO.Xli IMUIMSUI» OE , , OCABLLAIRE FRAIMS-PROÏENCAL PAR DlItTKl'H EN MÉorcIÎIR , At'lKI R Dt' DICTIONNAIRE rROVF.Nf.(LFRANr»«I9 DIGNE REPOS, IMPRIMHUR-LIBRATRE-ÉOITEL'R , Cours lie» Aii's , 5, 18i8. PRÉFACE. j'ai euenprincipalbut queLe Diction-vue , en composant le a éténaire Provençal-Français , personnes quide mettre les , élevées souscomme moi , ont été langue proven-l'influence de la de profiter de cetteçale en état, même pour arriver àlangue , Française car celle-ci a peula ; de mots qui ne puissent être ren- plusieurs ma-dus et souvent de, Mais il nenières, par la nôtre. aux ha-suffisait pas de faciliter moven de s'ex-bitantsdu Midi le français et de se faireprimer en entendre tout le royaumedans , il fallait encore leur aider à com- dansprendre celte langue la- généra-quelle les sciences sont uniquementlement et presque écrites et enseignées, en France; car il faut, dans le commerce de la fairevie , non-seulement se comprendre,mais lescomprendre autres parce que comme il est ,; dit 1. Cor. \i. W.: Si ergo% nesciero cuivirlutem vocis ero ei loquor barbarus , et qui locuilur mihi barbarus. J'ai pensé que le moyen le plus convenable pour y parvenir, était un Vocabulaire Français-Provençal qui ne con- , tint que l'échange afindes mots , de ne pas grossir inutilement le volume, la définition se trouvant sous le mot provençal auquel le mot français renvoie.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 73
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 1182
Voir plus Voir moins

l?lUSv
\J. ii^'!"
^
^T/
/
VOCABCLAIRE
FRAIAIS-PROVEIAL.
l
^b' rBFFU».DlO.Xli IMUIMSUI» OE
,,
OCABLLAIRE
FRAIMS-PROÏENCAL
PAR
DlItTKl'H EN MÉorcIÎIR
, At'lKI R Dt' DICTIONNAIRE
rROVF.Nf.(LFRANr»«I9
DIGNE
REPOS, IMPRIMHUR-LIBRATRE-ÉOITEL'R
,
Cours lie» Aii's
, 5,
18i8.PRÉFACE.
j'ai euenprincipalbut queLe
Diction-vue , en composant le
a éténaire Provençal-Français ,
personnes quide mettre les ,
élevées souscomme moi , ont été
langue proven-l'influence de la
de profiter de cetteçale en état,
même pour arriver àlangue ,
Française car celle-ci a peula ;
de mots qui ne puissent être ren-
plusieurs ma-dus et souvent de,
Mais il nenières, par la nôtre.
aux ha-suffisait pas de faciliter
moven de s'ex-bitantsdu Midi le
français et de se faireprimer en
entendre tout le royaumedans ,il fallait encore leur aider à com-
dansprendre celte langue la-
généra-quelle les sciences sont
uniquementlement et presque
écrites et enseignées, en France;
car il faut, dans le commerce de
la fairevie , non-seulement se
comprendre,mais lescomprendre
autres parce que comme il est
,;
dit 1. Cor. \i. W.: Si ergo%
nesciero cuivirlutem vocis ero ei
loquor barbarus , et qui locuilur
mihi barbarus. J'ai pensé que le
moyen le plus convenable pour y
parvenir, était un Vocabulaire
Français-Provençal qui ne con-
,
tint que l'échange afindes mots ,
de ne pas grossir inutilement le
volume, la définition se trouvant
sous le mot provençal auquel le
mot français renvoie.
Des hommes qui ne laissent

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.