Histoire de la langue et de la littérature provençales, et de leur influence sur l'Espagne, ainsi que sur une partie de l'Italie, durant les XIe et XIIe siècles

De
o — HISTOIRE DE LA LANGUE ET DE LA LITTÉRATURE lîlB®ViaSl^A!L13. t^ôfor-N HISTOIRE DE LUCIE ET DE U LITTÉli1.1 \TI ÏÏK ET 11E LEUK INFLUENCE SUR L'ESPAGNE, AINSI QUE SUR UNE PARTIE DE L'ITALIE, e pDURANT LES XI ET Xll SIÈCLES, TAR -, S§iosstf,Ife CA>DIDAT EN PHILOSOPHIE ET LETTRES, ÉLÈVE DE I.'LMVERSITÉ DE LIEGE. SfcJIOlRE A OBTENU, AU CONCOURS UNIVERSITAIRE 1813-184J,QUI DE UNE MENTION FORT HONORABLE. BRUXELLES . s IMPRIMERIE DE TH. LESIGNE, Rue N.-D.-aux-Neiges, Jardins d'Idalie, 4. 1845 , Serrao quem à Romanis acceperunt, ideoque romancium vocatur. Marweo Siculo, De rébus hispan.( ) Le donne i cavalier, l'arme gli amori, , Le cortesie, l'audaci imprese... L. OrlandoAriosto, f'iirinso.)( particulièrement depuisA diversesépoques, et plus le commen- de ce siècle, beaucoup occupé des originescement on s'est de la lalangue et de poésie françaises. Plusieurs écrivains nationaux et même des savants étrangers ont répandu sur ce sujet les lumières dune vaste érudition et dune intelligence non moins nécessaire à quiconque essaie de reconstruire un passé encore incomplètement connu souvent signa-à divers égards et par diverses causes, trop Malgré unlées pour quil soit nécessaire de les rappeler ici.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 19
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 140
Voir plus Voir moins

o
—HISTOIRE
DE
LA LANGUE ET DE LA LITTÉRATURE
lîlB®ViaSl^A!L13.t^ôfor-N
HISTOIRE
DE
LUCIE ET DE U LITTÉli1.1 \TI ÏÏK
ET 11E
LEUK INFLUENCE
SUR L'ESPAGNE, AINSI QUE SUR UNE PARTIE DE L'ITALIE,
e pDURANT LES XI ET Xll SIÈCLES,
TAR
-, S§iosstf,Ife
CA>DIDAT EN PHILOSOPHIE ET LETTRES,
ÉLÈVE DE I.'LMVERSITÉ DE LIEGE.
SfcJIOlRE A OBTENU, AU CONCOURS UNIVERSITAIRE 1813-184J,QUI DE UNE MENTION FORT HONORABLE.
BRUXELLES .
s
IMPRIMERIE DE TH. LESIGNE,
Rue N.-D.-aux-Neiges, Jardins d'Idalie, 4.
1845,
Serrao quem à Romanis acceperunt, ideoque
romancium vocatur.
Marweo Siculo, De rébus hispan.(
)
Le donne i cavalier, l'arme gli amori,
,
Le cortesie, l'audaci imprese...
L. OrlandoAriosto, f'iirinso.)(
particulièrement depuisA diversesépoques, et plus le commen-
de ce siècle, beaucoup occupé des originescement on s'est de la
lalangue et de poésie françaises. Plusieurs écrivains nationaux et
même des savants étrangers ont répandu sur ce sujet les lumières
dune vaste érudition et dune intelligence non moins nécessaire à
quiconque essaie de reconstruire un passé encore incomplètement
connu souvent signa-à divers égards et par diverses causes, trop
Malgré unlées pour quil soit nécessaire de les rappeler ici.
nombre recueillis, habile-toujours croissant de faits patiemment
ment permettaitgroupés, classés avec méthode, et dont l'analogie— II
la base d'un système, il a fallu recourir desd'en faire à hypothèses
ingénieuses, mais plus ou moins vraisemblables,généralement
certaines parties d'unpour éclaircir tableau sur lequel s'était
la poussière d'un long de barbarie.amassée âge En tâchant de
la questionsatisfaire à philologique posée par le Département
l'Intérieur, nous n'avons point méconnude ces difficultés; bien
avons-nous eu la prétentionmoins encore d'exposer sous un nou-
jour ce grand fait de la formation d'un idiome, de sonveau
poétique et de son influenceexpression extérieure. C'est, au con-
traire, dans ces travaux si remarquables par la saine critique, le
savoir et la sagacité, que nous avons surtout cherché le moyen de
remplir notre tâche, vu l'impossibilité presque constante, où nous
mettaient les circonstances locales, de puiser aux sources primi-
Lorsque, dans une matière souvent vivementtives. et controversée,
des juges compétents ne se trouvaient d'accord, nouspas avons
émis notre opinion personnelle, et hasardé, rarement.quoique
les conjectures qui nous semblaient les plus probables; nous
attachant toutefois à ne rien avancer qui n'eut sa garantie dans
dis matériaux authentiques ou dans l'argumentation, concluante
à nos yeux, d'hommes dont le nom fait autorité en thèse.pareille
et qu'on verra souvent cités dans le cours de Mémoire.ce

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.