Huit mois en Amérique : lettres et notes de voyage, 1864-1865

De
^H F.TIMP. PriUPART-PAVYL COMl',, RCE DU P. KC, HO. HUIT MOIS EN AMÉRIQUE NOTES DE VOYAGELETTRES ET 1864-1865 .DUVERGIER DE HAURANiNEERNEST TOME SECOND ^PARIS LIBRAIRIE INTERNATIONALE •BOULEVARD MONTMARTRE15, ÉDITEURSLACROIX, VERBOECKHOVEN & C%A. Leipzig et à Livourneà Bruxelles., à 1866 réservésTous droits d*^ traduction et de reproduction '/ 1 1 nOIT MOIS EN AMÉRIQUE PHEMIERCHAPITRE L i: LE C T 1 N I» K E S I U EM I E LLE !*Ieotings éiectovcauK. Une pluie d'imprimés: un gouverneur de l'IUi- le greenbacks.nois; un orateur universitaire. M. Cliase, père des — —Rixes et processions. Un complot éventé procédés électoraux ; — — L'élection unedes gens du Sud. Un convoi de Mormons. ; —promenade aux poils fraude et désordi-e contrôle et publicité. ; ; ^lajorité républicaine; tranquillité des vaincus bienfaits de l'orga- ; —nisation des partis. — camp Douglas souvenirs français.Le ; —l'ouest.Une grande ville future les populations agricoles de ; Columbus heure de : derniers résultats électoraux. La dernière l'esclavage. Nous sommes en pleine bataille électorale. Avant-hier une bande de musique passa sous mes fenêtres avec un «har tout plein de femmes vêtues d'oripeaux. Je la suivis jusqu'au Court-House, où trouvai sous le péristyleje quelques groupes clair-semés que haranguaient divers T. Il d 280949 2 'HUll*^ MOIS EN AMÉRIQUE 'é^îâ^OTVt'àfeqîiQ d^ux hommes postés aux fenêtres les inondaient d'une pluie de petits papiers imprimés.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 15
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 518
Voir plus Voir moins

^HF.TIMP. PriUPART-PAVYL COMl',, RCE DU P. KC, HO.HUIT MOIS
EN
AMÉRIQUE
NOTES DE VOYAGELETTRES ET
1864-1865
.DUVERGIER DE HAURANiNEERNEST
TOME SECOND
^PARIS
LIBRAIRIE INTERNATIONALE
•BOULEVARD MONTMARTRE15,
ÉDITEURSLACROIX, VERBOECKHOVEN & C%A.
Leipzig et à Livourneà Bruxelles., à
1866
réservésTous droits d*^ traduction et de reproduction'/
1 1nOIT MOIS
EN AMÉRIQUE
PHEMIERCHAPITRE
L i: LE C T 1 N I» K E S I U EM I E LLE
!*Ieotings éiectovcauK. Une pluie d'imprimés: un gouverneur de l'IUi-
le greenbacks.nois; un orateur universitaire. M. Cliase, père des
— —Rixes et processions. Un complot éventé procédés électoraux
;
— — L'élection unedes gens du Sud. Un convoi de Mormons. ;
—promenade aux poils fraude et désordi-e contrôle et publicité.
; ;
^lajorité républicaine; tranquillité des vaincus bienfaits de l'orga-
;
—nisation des partis. — camp Douglas souvenirs français.Le ;
—l'ouest.Une grande ville future les populations agricoles de
;
Columbus heure de
: derniers résultats électoraux. La dernière
l'esclavage.
Nous sommes en pleine bataille électorale. Avant-hier
une bande de musique passa sous mes fenêtres avec un
«har tout plein de femmes vêtues d'oripeaux. Je la suivis
jusqu'au Court-House, où trouvai sous le péristyleje
quelques groupes clair-semés que haranguaient divers
T. Il d
2809492 'HUll*^ MOIS EN AMÉRIQUE
'é^îâ^OTVt'àfeqîiQ d^ux hommes postés aux fenêtres
les inondaient d'une pluie de petits papiers imprimés.
On se ruait pour les ramasser, et j'eus quelque peine à
en saisir un. C'était un de ces étranges pamplilets élec-
toraux, moitié sermons, moitié affiches, en phrasés brèves
et rompues, à grand renfort de majuscules, d'exclama-
tions, de mots isolés et interlignés, que les Américains
excellent h fabriquer pour le gros public. Il portait ce
titre pompeux en grandes lettres : la Vérité! Suivait une
longue énumération des conséquences funestes de l'élec-
tion —de Mac-Clellan. « 20 millions d'hommes soumis
à maîtres —300,000 d'esclaves! Une confédération du
nord-ouest! Une insurrection démocratique (voir les me-
—naces du World et du Chicago-Times) ! Mac-Clellan
conventionà la tête de la révolte (voir les discours à la
—Chicago) ! La guerre portée d'Atlanta et de Ilich-de
mond h New-York, Philadelphie, Cincinnati et Chicago
(voir les journaux de Richmond, complices des copper-
Barricades, guerre civile,— nos rues pleinesheads)l—
— —nos campagnes dévastées, le crédit dede sang,
—l'État ruiné, l'or à 2,000, le prix des denrées en pro-
portion (voir VHistoire de la Révolution française et
» doutez-vous? Voicile règne delà terreur à Paris)! En
comparatif prix républicains, des prixle tableau des
démocratiques^ àesprix de Mac-Clellan^ « tels que les
c'est-à-dire la ga-ferait son compromis avec Jcff. Davis,
payement des frais de larantie de la dette rebelle et le
—sud, » des prix rebelles enfin,guerre aux États du
souleverles verra « si Belmont réussit àtels qu'on (1)
» thé, qui coûte maiu-insurrection démocratique. Leune
est un des chefs du parti démo-(l) M. Auguste Belmont
crate.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.