Journal de la Société de statistique de Paris

De
l'hyiÈ)^.M (l- u rCé JOURNAL DE LA SOCIÉTÉ DE STATISTIQUE DE PARIS Paraissant le 20 de chaque mois Sous la direction de M. Léonce de Lavergne (de l'Institut), président de la Société, par MM, T. Loua, secrétaire général, et E, Flechey, secrétaire adjoint. AVEC LE CONCOURS DE MM. Hippolyte Passy, E. Levasseur, E. Bertuand, Cl. Juglar, L. Lunier, Bertillon, Vacher, etc. DIX-SEPTIÈME ANNÉE (1876) BERGER-LEYRAULT ET G\ LIBRAIRES-ÉDITEURS PARIS NANCY RUE DES BEAUX-ARTS, 5 RUE JEAN-LAMOUR, il 1876 kl I su i.n BEKGEU-LEVKAULT 15T C"IMPRIMERIESANCr, TABLE DES MATIÈRES DU DIX-SEPTIÈME VOLUME (Année 1876.) dejanvier,— Procès-verbal la duiV° I. de séance 6 novembre 1875 . . . . . . . . . 1 II. Considérations inédites sur les mouvements de la population russe, par M. J. Jahnson... 5 III. La statistique l'Exposition internationaleà de géographie de 1875, par M. G. Renaud (P""article). 14 — — —IV. Variétés. Les jardins Frœbel en Autriche. Le goitre en Sibérie. La population étran- gère à Saint-Pétersboui g . . . 21 —V. Correspondance. La République de l'Equateur, par A. VaillantM. 26 —N' defévrier . I. Procès-verbal la séance décembrede du 4 1875 29 II. La diminution des naissances a-t-elle eu une action sur la diminution de la mortalité dans notre pays ? par Michel TschouriloffM. 30 Ilî. Statistique des grandes capitales (Berlin), par M. Marcel Lemercier . . 33 IV. La fortune nationale du Danemark, par M. Armand Liégeard 43 — — —V Variétés. Les vers à soie et les abeilles.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 15
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 350
Voir plus Voir moins

l'hyiÈ)^.M
(l-
urCé
JOURNAL
DE LA
SOCIÉTÉ DE STATISTIQUE DE PARIS
Paraissant le 20 de chaque mois
Sous la direction de M. Léonce de Lavergne (de l'Institut),
président de la Société,
par MM, T. Loua, secrétaire général, et E, Flechey, secrétaire adjoint.
AVEC LE CONCOURS DE
MM. Hippolyte Passy, E. Levasseur, E. Bertuand, Cl. Juglar, L. Lunier,
Bertillon, Vacher, etc.
DIX-SEPTIÈME ANNÉE
(1876)
BERGER-LEYRAULT ET G\ LIBRAIRES-ÉDITEURS
PARIS NANCY
RUE DES BEAUX-ARTS, 5 RUE JEAN-LAMOUR, il
1876
klI
su
i.n
BEKGEU-LEVKAULT 15T C"IMPRIMERIESANCr,TABLE DES MATIÈRES DU DIX-SEPTIÈME VOLUME
(Année 1876.)
dejanvier,— Procès-verbal la duiV° I. de séance 6 novembre 1875 . . . . . . . . . 1
II. Considérations inédites sur les mouvements de la population russe, par M. J. Jahnson... 5
III. La statistique l'Exposition internationaleà de géographie de 1875, par M. G. Renaud (P""article). 14
— — —IV. Variétés. Les jardins Frœbel en Autriche. Le goitre en Sibérie. La population étran-
gère à Saint-Pétersboui g . . . 21
—V. Correspondance. La République de l'Equateur, par A. VaillantM. 26
—N' defévrier . I. Procès-verbal la séance décembrede du 4 1875 29
II. La diminution des naissances a-t-elle eu une action sur la diminution de la mortalité dans
notre pays ? par Michel TschouriloffM. 30
Ilî. Statistique des grandes capitales (Berlin), par M. Marcel Lemercier . . 33
IV. La fortune nationale du Danemark, par M. Armand Liégeard 43
— — —V Variétés. Les vers à soie et les abeilles. Production et exportation de la cochenille.
Commerce — —de Tivoire. Le commerce des pelleteries. Le charbon aux États-Unis ... 48
—Communication. La Société patronagede des libérés 55
ti" de mars. — I. Procès-verbal de la séance du 8 janvier 1876 57
II. Quelques aperçus sur les variations du commerce de la France avec l'étranger, par 59M. T. Loua.
III. Statistique générale de la France (année par M. T. Loua 651872),
N° d'avril. — I. Procès-verbal de la séance du 5 février 1876 85
II. Précis sur la théorie de la statistique, par Donnant ...M. 86
III. La justice civile et criminelle en par M. V. Dupré 901873,
IV. Histoire d'un domaine agricole du diocèse de Sens, par MauguinM. 98
V. L'Irlande depuis le commencement du siècle, par M. Flechey 100
VI. Variétés.— Quelques —données sur la dépréciation des assignats. Le département des im-
primés à la Bibliothèque nationale 108
Errata 112
Supplément au procès-verbal 112
—N° de mai. I. Procès-verbal de la séance du 4 mars 1876 113
II. L'instruction primaire à Paris en 1875, par M. ï. Loua 115
III. Du rôle de la monnaie Juglaret des lingots, par M. Cl. 119
IV. Le blé en France depuis le commencement du siècle, par M. 0. Noël 129
V. La Savoie parindustrielle, d'après l'ouvrage de M. Barbier, M. Lemercier 133
VI. Influence de la priniogéniture sur la sexualité, par M. Bertillon 137
VII. — —Variétés. Dénombrement de la population d'Alsace-Lorraine. Le redoublement des
lettres dans diverses langues 138
—iV" dejuin. I. Paris d après le Bulletin municipal par(1872, 1873, 1874), M. T. Loua... 141
II. i\ote sur la criminalité en Belgique, par M. X. Heuschling 159
III. La population du Wurtemberg, d'après un rapport consulaire 162
IV. L'enseignement technique supérieur à l'École polytechnique de Zurich, parM. Marcel Lemercier. 164
de —A" JMïY^e^. I. Procès-verbal de la séance du 1" avril 1876 169
II. Procès-verbal de la séance du 5 mai 1876 170
III. Consommation des boissons alcooliques en France, par LunierM. 172
IV. Variétés. — — —Statistique du grand-duché de Bade. Morts accidentelles en Belgique, La
population du royaume des Pays-Bas au décembre 1874.—31 Population des possessions
hollandaises — —dans l'archipel indien. Culture et consommation du houblon. Culture et
commerce du safran.— L'impôt sur le tabac 184
—N** d'août. l. Procès-verbal de la séance du 3 juin 1876 197
'II. Les grands nombres en statistique, par M. Bienaymé (de l'Institut) . . . . 199
III. De la mortalité des enfants dans ses rapports avec limpaludisme et avec le développement de
l'industrie D'f(1" article), par M. le Vacher 204
IV. Le Portugal et ses colonies, par M, A. Chervin 212
—V. Variétés. La mortalité des esclaves à Rome, du temps d'Auguste
, . 224
Nécrologie. — M. Wolowski 224
N" de septembre. — — —I, Wolowski. Discours de M. Levasseur. Discours de M. Bersot. Discours
—de M. Péligot. Discours de BarraiM. 225Mouvement de la population du royaume d'Italie, pendant ces trois dernières années (1871-II.
par M. T. Loua1872-1873), 235
—Statistique des capitales. Situation sociale et économique de Glascow 241III.
et ses colonies (suite et fin)IV. Le Portugal 246
—V. Correspondance. La statistique en France et à l'étranger 248
— I. Le raUntissement de la population en France.— LettreN° d'octobre. de M. Léonce de La-
— — —vergnc. Opinion de M. Joseph Garnier. Article de M. Antony Roulliet. Article de
—Loua. Note de M. le D^ de SéréM. Toussaint 253
II. La théorie des moyennes en statistique, par M. Bertillon
: 265
production viticole en Hongrie, par M. E. FlecheyIII. La 271
— —IV. Variétés. Production alimentaire de la France. Statistique de la propriété du sol en
— des mines de la Grande-Bretagne —Ecosse. La production en 1873. L'apiculture aux
États-Unis 276
No —de novembre. I. Recherches sur la fécondité des mariages en France et à l'étranger, par le
VacherD"" 281
II. La théorie des moyennes (su/te c/jfîn), par le D"" Bertillon 286
sociétaires.Avis aux
— Procès-verbal séanceN^ de décembre. I. de la du l'"' juillet 1876 309
II. Le prochain dénombrement de la population 310
qui produite FranceIII. De la diminution s'est en dans quelques cas d'exemption du service
militaire, par M. Michel Tschouriloff . 312
IV. Les caisses d'épargne en Europe et aux États-Unis, par M. T. Loua 815
V. La population de l'Egypte en 1872 319
VI. Le commerce et la consommation du guano en Europe, par M. E. Morel 323
— — —VII. Variétés. Production houillère de l'Allemagne de 1853 à 1872. Les vins portugais.
—Constructions navales et situation de la marine marchande aux États-Unis. Les chemins de
— Hauteur comparée des principaux monuments 327fer du globe. du monde
Académie des sciences morales et politiques 333
Table alphabétique des matières contenues dans le XVIP volume (année 1876) 335JOURNAL
DE LA
SOCIÉTÉ DE STATISTIQUE DE PARIS
iM iMi'ii^ 'tlyi ,111 liiijiii!
i f. J".
No —1. JANVIER 1876.
I.
PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 6 NOVEMBRE 1875.
M, Juglar.La séance est ouverte à quatre heures, sous la présidence de CL
Président déclare leAprès la lecture et l'adoption du procès-verbal, M. le que
formation du bureau pour l'année et ilmoment est venu de procéder à la 1876,
de la bureau endonne la liste des candidats proposés au choix Société par le
exercice :
M. Léonce de Lavergne, membre de l'Instilut et de l'Assemblée nationale, prési-
dent, en remplacement de M. CI. Juglar.
en rem-M. le D' LuNiER, inspecteur général du service des aliénés, vice-président,
placement de de Lavergne.M.
M. T. Loua, chef de bureau de la Statistique de France, secrétaire général, rééli-
gible pour trois ans.
M. Jules RoBYNS, agent de la Froger deSociété, trésorier, en remplacement de M.
Mauny, dont la démission est acceptée.
Sont désignés enfin comme membres du Conseil:
MM. Georges Renaud, lauréat de l'Institut.
le D"' BouRDiN, officier de l'Instruction publique.
le D' Vacher, rédacteur en chef de VAnnuaire de Paris.
Arthur Chervin, professeur à l'institution des bègues.
M, le Président règlement, les membres derappelle qu'en vertu de l'article 4 du
la Société ont le droit modifier partie cette liste de candidats, à lade en tout ou
condition que la au bureaudemande soit revêtue de cinq signatures et adressée
avant le 4 décembre, date de la prochaine réunion.
Il informe en de secrétaire desmême temps la Société que pour les fonctions
maintenues àséances, dont la les anomination appartient au bureau, le bureau
M. Flechey, lequel des archives.sera, en outre, chargé de la conservation
—K» 1. !»• 8KRIK, 16* TOL.—— 2
M. le Président présente, avec lettres à J'apoui,J'apjmi, les caicandidatures en qualité, de
membres titulaires, de 1/ / Hfï(M
MM. Lefort, publiciste.
Roulliet, lauréat de l'Institut.Antony
A. Tesson, chef de bureau de la Stalislique à la préfecture de la Seine.
!»*Çes -candidatures, appuyées par MM. Levasseur et Lunier, sont mises aux voixj
et, 'à l'unanimité, MM. Lefort, Roulliet et Tesson sont élus membres titulaires.
La Société accepte ensuite la démission de M. Georges Ville, professeur au
Muséum, qui s'excuse, sur ses nombreuses occupations, de ne plus pouvoir parti-
ciper à travaux.ses
M. de SiENiTZKY, conservateur dedu Musée Varsovie, membre de la Société des
antiquaires de d'un grand nombreFrance et de Sociétés savantes, offre à la
Société de statistique un ouvrage illustré lessur elzévirs de la bibliothèque de
Varsovie. Désireux de s'associer aux travaux la Sociétéde de statistique, il de-
mande le titre de membre correspondant.
l'unanimité l'honorableCe titre est accordé à à M. de Sienilzky.
M. Loua informe la Société que M. Jaiinson, l'Universitéprofesseur à de Saint-
Pétersbourg et délégué du gouvernement russe Congrès de géographie, lui aau
témoigné le désir d'être nommé membre associé, titre étranger. Pour justifierau
sa candidature, ce savant lui a adressé un travail inédit le mouvement lasur de
population russe (1).
"Après avoir obtenu l'adhésion de l'assemblée, M. Loua lit le mémoire de
M. Jahnson et fait ressortit*, ett terminant, les passages les plus importants de ce
''
travail dont il démande et obtient l'impression.
A la suite de cette lecture, M. Passy prend la parole pour présenter quelques
observations.
La précocité des mariages russes que M. Jahnson a fait ressortir, ainsi que la
ditmortahté considérable des enfants de ce pays, proviennent, comme l'a si bien
ce savant, de causes naturelles, telles que les influences climatériques, et de causes
sociales, comme le degré de civilisation. On s'explique très-bien que les chaleurs
froidsintolérables qui succèdent immédiatement dans les provinces orientales aux
Quant la pré-les plus excessifs, ont une action mortelle sur les jeunes enfants. à
les chaleurscocité des mariages, la température élevée des poêles, aussi bien que
la femme. Il fautde l'été, amènent nécessairement le développement prématuré de
si d'une civilisationjoindre la promiscuité des sexes commune chez les peuplesy
les statisticiens reconnaissent être une cause d'unionspeu avancée, et que tous
précoces et de natahté exagérée. Il rappelle à cet égard les observations deMoheau
et Schnitzler, d'où l'on pourrait inférer qu'au siècle dernier les enfants mouraient
en France dans une proportion presque égale à celle qu'on constate actuellement
en Russie. La mortalité enfantine n'enraye d'ailleurs que faiblement l'accroissement
rapide de la population de ce dernier pays.
fiancer leursM. Levasseur parle de l'habitude où sont les parents russes de
enfants unions pré-dès l'âge de dix à douze ans; là serait peut-être la cause des
maturées toutefois que cesqui se côiitractenl dans ce pays. Il faut reconnaître
Voir le travdn Ue U. lahnMJi, & de te nuniéro.i^^«

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.