L'art français sur le Rhin au 18e siècle

De
-J Français sur leL'Art Rhin XVIIP SIÈCLEAU Ouvrages du même Auteur —Cologne (Les Villes d'art célèbres). Paris, 1908. Peter Vischer et la sculpture franconienne (Les Maîtres de 1909.VArt). Paris, —Primitifs allemands (Les Grands Artistes). Paris, 1910.Les —Mathias Grûnewald et le retable de Colmar. - Nancy-Stras- bourg, 1920. —Saint-Pétersbourg (^les Villes d'art célèbres). Paris, 1913. —L'Art russe. 2 volumes. Paris, 1921-1922. —Correspondance de Falconet avec Catherine II. Paris, 1921.Champion, Falconet.—Etienne-Maurice 2 volumes. Paris, 1922. Louis REAU Docteur es lettres Ancien Directeur de l'Institut Français de Tétersbourg L'Art Français sur le Rhin AU XVIir SIÈCLE Ouvrage illustré de 12 similigravures PARIS CHAMPIONLIBRAIRIE ANCIENNE HONORÉ EDOUARD CHAMPION QUAI MALAQUAI8 (VI*).5, 1922 Tous droits réservés TABLE DES MATIÈRES —I. L'art français sur le Rhin Prédominance de l'art français en Rhénanie au moyen âge et au xvm» siècle» — Principaux centres d'art français classés dans un ordre topogra- phique : Strasbourg, Mannheim, Mayence, Coblence et Bonn, —I. Alsace. Résidences des cardinaux de Rohan : le château de Saveme et le palais épiscopal de Strasbourg construits sur les plans de l'architecte Robert de —Cotte, décorés par le sculpteur Robert Le Lorrain, Les hôtels de la rue Brûlée.— Plan d'embellissement de Strasbourg par Jacques-François Blondel. Expansion de l'architecture française en : l'églisedehors de Strasbourg Notre-Dame de Guebwiller. II.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 39
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 222
Voir plus Voir moins

-J
Français sur leL'Art Rhin
XVIIP SIÈCLEAUOuvrages du même Auteur
—Cologne (Les Villes d'art célèbres). Paris, 1908.
Peter Vischer et la sculpture franconienne (Les Maîtres de
1909.VArt). Paris,
—Primitifs allemands (Les Grands Artistes). Paris, 1910.Les
—Mathias Grûnewald et le retable de Colmar. - Nancy-Stras-
bourg, 1920.
—Saint-Pétersbourg (^les Villes d'art célèbres). Paris, 1913.
—L'Art russe. 2 volumes. Paris, 1921-1922.
—Correspondance de Falconet avec Catherine II. Paris,
1921.Champion,
Falconet.—Etienne-Maurice 2 volumes. Paris, 1922.Louis REAU
Docteur es lettres
Ancien Directeur de l'Institut Français de Tétersbourg
L'Art Français
sur le Rhin
AU XVIir SIÈCLE
Ouvrage illustré de 12 similigravures
PARIS
CHAMPIONLIBRAIRIE ANCIENNE HONORÉ
EDOUARD CHAMPION
QUAI MALAQUAI8 (VI*).5,
1922
Tous droits réservésTABLE DES MATIÈRES
—I. L'art français sur le Rhin
Prédominance de l'art français en Rhénanie au moyen âge et au xvm»
siècle» — Principaux centres d'art français classés dans un ordre topogra-
phique : Strasbourg, Mannheim, Mayence, Coblence et Bonn,
—I. Alsace.
Résidences des cardinaux de Rohan : le château de Saveme et le palais
épiscopal de Strasbourg construits sur les plans de l'architecte Robert de
—Cotte, décorés par le sculpteur Robert Le Lorrain, Les hôtels de la rue
Brûlée.— Plan d'embellissement de Strasbourg par Jacques-François Blondel.
Expansion de l'architecture française en : l'églisedehors de Strasbourg
Notre-Dame de Guebwiller.
II. Électorat Palatin.
Salomon de Caus dessine au pied du d'Heidelberg l'Hortus Pala-château
—tinus (1613-1620). Nicolas de Pigage achève la construction du nouveau
palais électoral Mannheim,de trace les jardins de Schwetzingen, construit
près de Dusseldorf le petit château de Benrath.
Même prédilection pour l'art français chez les ducs de Deux-Ponts et les
princes de Salm. — Pierre Patte Deux-est premier architecte du duc de
Ponts Jacques-Denis Antoine trace pour le prince de Salm-Kirbourg les plans
;
du château de Kirn.
III, — Électorat Mayknce.de
Boffrand dessine les pavillons Favorite, résidence d'étéet les jardins de la
—des électeurs de Mayence, copie de Marly. Robert de Cotte corrige les
— Chapitre deplans de l'hôtel des princes de Tour et Taxis à Francfort. Le
Mayence consulte en 1770 l'Académie d'architecture de Paris sur la réfection
—de la flèche de la cathédrale. Jean-Charles Mangin construit à Mayence
l'hôtel de la Grande Prévôté (1782-1786).
—IV. Électorat de Trêves,
Jean WalderdorfAntoine construit pour l'électeur Jean-Philippe de le
—château de Wittlich (1762-1764). Le nouvel électeur Clément Wenceslas,
oncle de Louis XVI, confie d'abord à Michel d'Ixnard, puis, sur la recomman-
dation de l'Académie royale d'architecture, le jeune, constructionâ Peyre laTABLE DES MATIÈRES*VI
—Coblence (1779-1786). Projets de Peyre et de Manginpalais électoral dedu
Kârlich, résidence d'été de l'électeur.pour
Mangin construit en 1779 le château de Mon aise.Près de Trêves,
—V. Électorat db Cologne,
de l'électeur Joseph Clément avec Robert de Cotte (1704-Correspondance
_ Bonn, Poppelsdorf1715). Plans de R. de Cotte pour les châteaux de et
— Projets de décoration d'Oppenord. — Michel Leveilly bâtit à BonnBriihl.
l'hôtel de ville et la porte Saint-Michel (1751).(1737)
Briihl, commencé en 1725 sous l'électeur Clément AugusteLe château de
—en majeure partie une création do l'art français. Le pavillon deest
Falkenlust par Cuvilliés.
—contre-courant : les artistes rhénans à Paris. Le peintre Antoine deLe
Peters, le sculpteur Jean-Jacques Flatters, les architectes Gau et Hittorf.
Ce n'est pas seulement Bonn, mais Rhénanietoute la qui est au xviii» siècle
une province de l'art français.
Livrée laà Prusse en 1814, la Rhénanie a été orientée de force vers Berlin.
— Nécessité de renouer la tradition interrompue d'une collaboration franco-
rhénane.
—II. Documents.
I.— Alsace.
1. Palais de Saverne et de Strasbourg.
Documents sur Robert de Cotte et sur Robert Le Lorrain.
2. Incendie de la cathédrale de Strasbourg.
3. Plans de Blondel pour la ville de
—II, Élkctorat Palatin.
Documents sur Nicolas de Pigage.
—III. Électorat de Mayence.
1. Description"de La Favorite.
2. Hôtel de Tour et Taxis à Francfort.
3. Reconstruction de la flèche de la cathédrale de Mayênce.
4. Description de la Grande Prévôté de Mayence.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.