L'histoire de l'art : apprise par des promenades dans Paris

De
MENADESDANS PAR ^'T \ Li'HlSTOIt^E DE li'Rf{T EN PRÉPARATION : Le même ouvrage, édition illustrée. MT-f L. DÉCOUT li'Histoiî^e de l'APt APPRISE PAU DKS PROMENADES DANS PARIS El Librairie PAUL ROSIER 26', Hue de lUcheUeu, a() PARIS PREFACE Cliarles-« PARIS, (lisait François P"" à Quint, Paris iiesl pas une ville, cest un monde. » Si 1 on admet (|ue le prenner des enseignenienls c'est la leçon de choses, Pa- ris est une inconifiarahle école pour qui veut a('(|uérir des connaissances de toutes sortes, parce qu'il offre, avec l'abondance de ses ri- cliesses variées, un cenire de j)er8pective unir|ue monde. cela, Françaisau Et si les — —et en particulier les Parisiens l'igno- rent, les étrangers le savent bien. S'agit-il de culture historique, Paris est un livre d'histoire, dont chacune de ses rues formerait connue parfoisune page, chargée (le glorieux Pres-ou de tragiques souvenirs que toute une partiel'histoire de France et de l'histoire du inonde est inscrite de façon ou d'autre sur ses palais et ses moniunenls. S'agit-il de formation industrielle, la capi- tale et sa banlieue, avec leurs milliers L HIMUIUE IJE 1. AKT d'usines, de manufactures, de laboraloires, ofFrent une foule d'excursions variées, com- plément indispensable de toute éducation technique. Si l'âme chercliiull^et à l'art moderne (1). Au Louvre, voir le rez-de-chaussée, cour car- ie N.-E. ni) Samdmox Ukinach ; Apollo, p. 2o.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins

MENADESDANS PAR
^'T \Li'HlSTOIt^E
DE li'Rf{TEN PRÉPARATION :
Le même ouvrage, édition illustrée.MT-f
L. DÉCOUT
li'Histoiî^e
de l'APt
APPRISE
PAU DKS
PROMENADES DANS PARIS
El
Librairie PAUL ROSIER
26', Hue de lUcheUeu, a()
PARISPREFACE
Cliarles-« PARIS, (lisait François P"" à
Quint, Paris iiesl pas une ville, cest un
monde. » Si 1 on admet (|ue le prenner des
enseignenienls c'est la leçon de choses, Pa-
ris est une inconifiarahle école pour qui veut
a('(|uérir des connaissances de toutes sortes,
parce qu'il offre, avec l'abondance de ses ri-
cliesses variées, un cenire de j)er8pective
unir|ue monde. cela, Françaisau Et si les
— —et en particulier les Parisiens l'igno-
rent, les étrangers le savent bien.
S'agit-il de culture historique, Paris est
un livre d'histoire, dont chacune de ses rues
formerait connue parfoisune page, chargée
(le glorieux Pres-ou de tragiques souvenirs
que toute une partiel'histoire de France et
de l'histoire du inonde est inscrite de façon
ou d'autre sur ses palais et ses moniunenls.
S'agit-il de formation industrielle, la capi-
tale et sa banlieue, avec leurs milliersL HIMUIUE IJE 1. AKT
d'usines, de manufactures, de laboraloires,
ofFrent une foule d'excursions variées, com-
plément indispensable de toute éducation
technique.
Si l'âme chercli<5 son aliment dans les ob-
jets religieux, on peut dire sans paradoxe
que Paris est villffune sainte ; car en dehors
de ses œuvres de zèle et de charité répon-
dant à la variété des besoins par l'inépui-
sable et toujours inventive fécondité de
toutes les formes du dévouement, la vieille
ville est pleine de souvenirs religieux.
Paris est enfin une ville d'art, la plus riche
en un sens, la plus éclectique, la pluspano-
ramique, et celle, à coup sur, où l'on est le
mieux placi» pour apprendre l'HISTOIRE DE
L'AKT. Toutes les civilisations, en effet,
depuis les plus reculées, lui ont apporté
leur tribut, toutes les formes d'art onty
laissé leur empreinte, toutes les écoles lui
ont légué des chefs-d'œuvre, soit que ces
chefs-d'œuvre aient poussé spontanément en
pleine terre dans ce sol de l'Ile de France,
soit qu'ils aient été importés par le géniey

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.