La chanson populaire et la vie rurale des Pyrénées à la Vendée. Préface de Paul Sébillot

De
'^ LA CHANSON POPULAIRE ET LA VIE RURALE PYRÉNÉES A LA VENDEEDES ^l* ML Sylv. trébucq LA CHANSON POPULAIRE ET LA VIE RURALE PYRÉNÉES A LA VENDÉEDES TOME II TEXTESLES reconstitution de la Vie provincialeLa par l'Art et les Mœurs. Paul SEBILLOTPréface de M. BORDEAUX ÉditeursFILS,ITERET & GRASSI,nUE DE 99, I9I2 HL r%9^ ^9^ AUX I.KCTEURS Il a quelque vingt ans une exclamation de regret montaity des rangs inquiets des traditionnalistes : La chanson populaire se meurt ! Elle ne s'élève plus, comme autrefois, des champs de labour ou du sein des moissons dorées ! Aujourd'hui, le mal a grandi; ce sont les paysans eux-mêmes — —crise sociale profonde et grave qui désertent les villages, attirés, les imprudents ! par les clartés aveuglantes, les pro- messes fallacieuses, les plaisirs faciles de nos villes. Les amateurs de vieilles traditions habitent aussi générale- ment la ville et trouvent à leur porte les bardes villageois dont les chants animaient jadis la campagne. La fatigue est moindre pour les collectionneurs de chansons, mais combien je regrette, pour ma part, les charmantes courses d'autrefois au milieu des vallons salubres ou des pins em- baumés, excursions si pleines d'attraits qui m'ont permis de recueillir tant de naïves bluettes dans la Vendée, les Landes, la Vallée d'Ossau ! Ce n'est plus au centre de la vie agricole, mais dans la ville même de Bordeaux que les chansons populaires du Gers, du Bordelais, du Périgord, ont été notées.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 74
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 340
Voir plus Voir moins

'^
LA
CHANSON POPULAIRE
ET LA
VIE RURALE
PYRÉNÉES A LA VENDEEDES
^l*MLSylv. trébucq
LA
CHANSON POPULAIRE
ET LA
VIE RURALE
PYRÉNÉES A LA VENDÉEDES
TOME II
TEXTESLES
reconstitution de la Vie provincialeLa
par l'Art et les Mœurs.
Paul SEBILLOTPréface de M.
BORDEAUX
ÉditeursFILS,ITERET &
GRASSI,nUE DE 99,
I9I2HL

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.