La famille d'Irumberry de Salaberry

De
^.7 LA FAMILLE D'IRUMBERRY SALABERRYDE R&88)^$a LA FAMIJLLE DMRUMBERRY DE SALABERRY F>AR PIERRE-GEORGES ROY Tant que Châteauguay ne sera pas effacé de la carte dir Canada, le nom de Salaberry y sera associé, AUBERT DE GAvSPÉ; ^^ :ê' LEVIS 1905 TIRE A 200 EXEMPLAIRES K.-LAFLAMMEJ.-A. IMPRIMEUR QUEBEC LA MAISON D'IRUMBERRY DE SALABERRY " maison d'Irumberry, d'origineLa royale, tire sonnom d'un château seigneurial situé au paysde Cize, non loin de Saint-Jean-Pied-de-Port, et compte parmi de l'anciennelesplusdistinguées chevalerieduroyaume de Navarre. Elle est branche cadette de l'illustre famille vicomtale de Sault, issue elle-même en ligne directe et masculine des rois de Navarre et des ducs et comtes de Gascogne, qui a vu ses rameaux s'étendre en Gascogne, en Béarn, en Labourd et en Navarre, et occuper dans la haute noblesse un rang consi-y "dérable en rapport avec son extraction. (i) maison d'Irumberry se subdivisa,La pendant deuxplusieurs générations, en branches. Le dernier branche cadettereprésentant de la est décédéen 187 1; celle d'Irumberry de Salaberry est donc seule subsis- tante. d'Irumberry de Salaberry rendirentLes d'émi- nents services aux rois de Navarre, et ceux-ci, à main- reprises, les reconnurent par des lettrestes patentes Pyrénées,conservées aux archives des Basses- de Pam- pelune et de Simancas. La filiation de la maison de Salaberry commence (i) de Jaurgain, Nobiliaire dti Béarn, t. I,J.-B.-E. p. 176.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 102
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 250
Voir plus Voir moins

^.7LA FAMILLE
D'IRUMBERRY SALABERRYDER&88)^$a
LA FAMIJLLE
DMRUMBERRY DE SALABERRY
F>AR
PIERRE-GEORGES ROY
Tant que Châteauguay ne
sera pas effacé de la carte dir
Canada, le nom de Salaberry y
sera associé,
AUBERT DE GAvSPÉ;
^^
:ê'
LEVIS
1905TIRE A 200 EXEMPLAIRES
K.-LAFLAMMEJ.-A.
IMPRIMEUR
QUEBECLA MAISON D'IRUMBERRY DE SALABERRY
" maison d'Irumberry, d'origineLa royale, tire
sonnom d'un château seigneurial situé au paysde Cize,
non loin de Saint-Jean-Pied-de-Port, et compte parmi
de l'anciennelesplusdistinguées chevalerieduroyaume
de Navarre. Elle est branche cadette de l'illustre
famille vicomtale de Sault, issue elle-même en ligne
directe et masculine des rois de Navarre et des ducs et
comtes de Gascogne, qui a vu ses rameaux s'étendre
en Gascogne, en Béarn, en Labourd et en Navarre,
et occuper dans la haute noblesse un rang consi-y
"dérable en rapport avec son extraction. (i)
maison d'Irumberry se subdivisa,La pendant
deuxplusieurs générations, en branches. Le dernier
branche cadettereprésentant de la est décédéen 187 1;
celle d'Irumberry de Salaberry est donc seule subsis-
tante.
d'Irumberry de Salaberry rendirentLes d'émi-
nents services aux rois de Navarre, et ceux-ci, à main-
reprises, les reconnurent par des lettrestes patentes
Pyrénées,conservées aux archives des Basses- de Pam-
pelune et de Simancas.
La filiation de la maison de Salaberry commence
(i) de Jaurgain, Nobiliaire dti Béarn, t. I,J.-B.-E. p. 176.à Pierre d'Irumberry, seigneur d'Irumberry de Sala-
berry, qui vivait en 1467. Il était domicilié à Saint-
Pied-de-Jean- Port, au royaume de Navarre.
Jean d'Irumberry de Salaberry, qualifié fils aîné,
était seigneur et de Salaberry au pays de
Cissa. Il épousa, le janvier Léonore de Sans-19 1467,
Perre, sœur de dom Raymond de Sans-Perre.
Jean d'Irumberry de Salaberry, fils aîné et sei-
gneur propriétaire d'Irumberry et de Salaberry, dans
la vallée de Cissa, fut déclaré héritier de son père, à
condition qu'il donnerait la moitié du revenu de ses
biens à Pierre de Salaberry, son frère, et à ses trois
sœurs. Il fut déchargé de sa quote-part des sommes
accordées au roi de Navarre par les Trois Etats du dit
pays pour les années 152^, 1527, 1528, 1529 et 1530,
suivant un arrêt contradi<itoire rendu à l'audience de
la chancellerie tenue lieu deau Lassarbau en Béarn
le août entre lui les2 et syndics et habitants de1533
paroisse de Bussanuritz,la au pays de Cissa. Il épou-
parsa, contrat du 22 septembre Clara de Larra-1505,
mende, du lieu dansde Suxie, la terre d'Ostabares.
Pierre d'Irumberry fut nommé par Charles IX
maître de camp de sa garde, Brantôme le cite comme
" un des braves capitaines d'aucunes retraites de
"
guerre,
Jean-Jules de Salaberry entra au service en 1562.
Il fut page au service du prince de Béarn, depuis roi
de Navarre, ensuite roi de France, sous le nom de
Henri IV.
Charles-Antoine de Salaberry fut capitaine d'in-
fanterie dans le régiment de Navarre. Il épousa, en
161 Philippe-Hermine, fille aînée de Philippe d'Ar-3,
montgorry et de Julie de Carmanet.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.