Le comté d'Anjou au XIe siècle

De
LE COMTÉ DANJOI AU Xl^ SIECLE POUH LKTHKSE DOCTORAT Louis HALPHEN ARCHIVISTK l'AI.KtKiliAI'HI- MHNilUU'. UV. l'i^iji pAi;is PICAKD ET FILS, EDITEURS "'• ' ''«^ »"•" 'fihb>. — »!^e comté d'Anjou. PREFACEH surplus, même en se plaçant au point de vue annalis-x\u tique et biographique, l'histoire du comté d'Anjou au xi^ siècle méritait d'être traitée à nouveau car le seul ; livre sérieux, depuis \A?^t de vérifier les dates ^ où cette étude ait été abordée dans son ensemble, VEngland under the angevin kings de Miss Kate Norgate', quelque recom- mandable qu'il soit à cause de son élégante netteté, pèche trop souvent par une information insuffisante et une critique trop superficielle, et les seules biographies de comtes d'Anjou du xi^ siècle à apparence scientifique, celle de Foulque Nerra par M. de Salies^ et celle de GeofProi Martel par Sudendorf ^, sont tout à fait sans valeur. Quant aux articles a Foulques Nerra « Geoffroy Martel», », «Geof- froy le Barbu » et a Foulques le Réchin » du Dictionnaire de Maine-et-Loire de Célestin Port*, ils sont utiles à con- 4, London, 1887, 2 vol. in-8°. Los chapitres consacrés à l'histoire des comtes d'Anjou du xi*' siècle sont les III et IV du t. I^'". A. Salies, Histoire de Foulques Nerra, Angers, in-12. On2. de 1874, livre dans latrouvera une critique aussi sévère que justifiée de ce Revue critique, ann, 1874, t. I, 407 (art. de M. Aug, Molinier).p. 3. H.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 71
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 464
Voir plus Voir moins

LE
COMTÉ DANJOI
AU Xl^ SIECLE
POUH LKTHKSE DOCTORAT
Louis HALPHEN
ARCHIVISTK l'AI.KtKiliAI'HI-
MHNilUU'. UV. l'i^iji
pAi;is
PICAKD ET FILS, EDITEURS
"'•
' ''«^ »"•" 'fi<30LB usa CHARTBS Kl'
. RUB JIONAPAHT7, Ht!

ILE
D'ANJOUCOMTÉ
AU XP SIÈCLEMAÇON, PROTAT FRERES, IMPRIMEURS.LE
COMTÉ DANJOU
AU Xr SIECLE
DOCTORATTHf:SE POUR LE
PRÉSENTÉE A I.A FACII.TÉ DES LETTRES DE PARIS
Louis HALPHEN
ARCHIVISTE PALÉOGRAPHE
DE l'ÉCOLE FRANÇAISE DE ROMEMEMBRE
PARIS
ÉDITEUKSA. PICARD ET FILS,
LIRHAIRBS DE LA SOClÉxé DE l/ÉCOLB DES CHAHTBS ET DBS ARCHIVES NATIONALES
82, RUB UONAI'AMTB, K2
19 Ot)61999AU62
»PREFACE
I
La place que l'histoireprépondérante provinciale occupe
dans l'histoire de France au temps des premiers Capétiens
est un fait incontesté, et cette histoire a donné lieu à des
travaux nombreux déjà et remarquables à plus d'un titre.
Mais, rebutés sans doute par la pénurie et l'insignifiance
apparente des textes, les érudits se sont trop souvent, pour
le xi^ siècle, contenté de raconter dans l'ordre chrono-
logique les grands événements dont les chroniques nous
ont conservé le souvenir ou se sont attachés à tracer des
biographies dont la pauvreté même des documents eût dû
d'avance les détourner. dillerenlNotre but est : au risque
de paraître incomplet, nous voudrions tenter de montrer
comment s'est formé le comté d'Anjou au xi^ siècle au
point de vue territorial et au point de vue interne. Nous
nous sommes efforcé d'ailleurs de n'omettre aucun des fails
essentiels de l'histoire angevine, et si imparfait que soit cet
essai, peut-être, surtout s'il est imité, ne sera-l-il pas sans
profit pour l'histoire générale.
IIaii>hb>. — »!^e comté d'Anjou.PREFACEH
surplus, même en se plaçant au point de vue annalis-x\u
tique et biographique, l'histoire du comté d'Anjou au
xi^ siècle méritait d'être traitée à nouveau car le seul
;
livre sérieux, depuis \A?^t de vérifier les dates ^ où cette
étude ait été abordée dans son ensemble, VEngland under
the angevin kings de Miss Kate Norgate', quelque recom-
mandable qu'il soit à cause de son élégante netteté, pèche
trop souvent par une information insuffisante et une critique
trop superficielle, et les seules biographies de comtes
d'Anjou du xi^ siècle à apparence scientifique, celle de
Foulque Nerra par M. de Salies^ et celle de GeofProi Martel
par Sudendorf ^, sont tout à fait sans valeur. Quant aux
articles a Foulques Nerra « Geoffroy Martel», », «Geof-
froy le Barbu » et a Foulques le Réchin » du Dictionnaire
de Maine-et-Loire de Célestin Port*, ils sont utiles à con-
4, London, 1887, 2 vol. in-8°. Los chapitres consacrés à l'histoire des
comtes d'Anjou du xi*' siècle sont les III et IV du t. I^'".
A. Salies, Histoire de Foulques Nerra, Angers, in-12. On2. de 1874,
livre dans latrouvera une critique aussi sévère que justifiée de ce Revue
critique, ann, 1874, t. I, 407 (art. de M. Aug, Molinier).p.
3. H. Sudendorf, Berengarius Turonensis oder eine Sammlung ihn
betreffender Briefe, Hamburg et Gotha, 1850, in-8°. Les pages 69-87 de c
livre, si précieux en raison des documents qui sont publiés, sont con-y
—sacrées à une « Geschichte Gaufrieds, Grafen von Anjou ». M. Loizeau
de Grandmaison avait préparé une histoire de Geoffroi Martel, dont il n'a
publié thèses...que le sommaire dans les Positions des des élèves de
Ecoler des Chartes, ann. 1887.
4. C. Port, Dictionnaire géographique et biographiquedeMaine-et-Loire,
8°. —Angers, 1874-1878, 3 vol. in M. G. d'Espinay a fait paraître sous ce
2^titre : La légende des comtes d'Anjou Partie : les comtes héréditaires,
;
dans lesMém. de la Soc. d'agriculture, sciences et arts d'Angers, 4^ série,
t. VII 3-96, un petit mémoire oij il s'est contenté d'indiquer ce(1893), p.
qu'il a de légendaire dans les Gesta consulum Andegavorum. La premièrey
partie de ce travail, concernant les comtes antérieurs à Foulque le Bon,
2^avait paru dans le même recueil, série, f. XXV (1883).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.