Le croit et le théatre

De
4 -4^^ -c LE DROIT ET LE THÉÂTRE 11 a été tiré de cet ouvrage : Hollande.io exemplaires numérotés sur papier de TOUS LES EXEMPLAIRES SONT REVÊTUS DU PARAFE DE L'AUTEUR. fi.û. L,: DROIT •nHÉATRE Franz DESEUREpar d'AppeldeBruxellesAvocatprès laCour une GCILLERYAvec Prefacepar Raoul d'Appel de BruxellesAvocat près la Cour BRUXELLESPARIS MARCHALet Billard, Vve Ferdinand Larcier Libraires de la Cour de Cassation Librairie Générale de Jurisprudence aison principale, Place Dauphine, Éditeur des Pandectes belges27 Succursale rue Soufflot, Rue des Minimes, 27 1895 TOUS DROITS RÉSERVÉS P/vJ 2044 Lettre à l'auteur en manière de préface. Vous avez bien d'écrire ce livre pour lefait monde du théâtre : car c'est bien un monde, en abrégé, un microcosme. Petit monde intéressant à tous lespoints de vue, ayant, dans la vie réelle, ses puissants etses humbles,ses lois, gouvernants,ses sa religion. Peuple de protées, dans la viefactice que crée —leur art admirable creuset d'où la matière litté- raire ou musicale sort transformée, vivante, où —la penséeprend oùcorps, le verbe sefait chair, seconde vie supérieure, but suprême de tant d'étu- des et de labeur, quiréunit ces croyants du Beau, dans un même cultepour laglorification du Génie etpour l'édification de l'Humanité. Aider les artistes résoudre, par le Droit,à quelques-unes des de leur vie matérielle,difficultés c'estfaireœuvre élevée, autantquefraternelle; les protéger c'est, aussi, faire œuvre d'éducation so- ciale.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 304
Voir plus Voir moins

4 -4^^
-c
LE DROIT ET LE THÉÂTRE11 a été tiré de cet ouvrage :
Hollande.io exemplaires numérotés sur papier de
TOUS LES EXEMPLAIRES SONT REVÊTUS
DU PARAFE DE L'AUTEUR.
fi.û.L,:
DROIT
•nHÉATRE
Franz DESEUREpar
d'AppeldeBruxellesAvocatprès laCour
une GCILLERYAvec Prefacepar Raoul
d'Appel de BruxellesAvocat près la Cour
BRUXELLESPARIS
MARCHALet Billard, Vve Ferdinand Larcier
Libraires de la Cour de Cassation Librairie Générale de Jurisprudence
aison principale, Place Dauphine, Éditeur des Pandectes belges27
Succursale rue Soufflot, Rue des Minimes, 27
1895
TOUS DROITS RÉSERVÉSP/vJ
2044Lettre à l'auteur en manière
de préface.
Vous avez bien d'écrire ce livre pour lefait
monde du théâtre : car c'est bien un monde, en
abrégé, un microcosme. Petit monde intéressant à
tous lespoints de vue, ayant, dans la vie réelle, ses
puissants etses humbles,ses lois, gouvernants,ses
sa religion.
Peuple de protées, dans la viefactice que crée
—leur art admirable creuset d'où la matière litté-
raire ou musicale sort transformée, vivante, où
—la penséeprend oùcorps, le verbe sefait chair,
seconde vie supérieure, but suprême de tant d'étu-
des et de labeur, quiréunit ces croyants du Beau,
dans un même cultepour laglorification du Génie
etpour l'édification de l'Humanité.
Aider les artistes résoudre, par le Droit,à
quelques-unes des de leur vie matérielle,difficultés
c'estfaireœuvre élevée, autantquefraternelle; les
protéger c'est, aussi, faire œuvre d'éducation so-
ciale.6 LETTRE A L'AUTEUR
Vous montrépar quelques allusions aux-l'avez
quelles je n'ajouterai pas les nombreux témoi-
gnages l'histoire du théâtre : cela sortirait desde
limites du champ que vous vous êtes proposéde
cultiver et dont vos soins veulentse borner à amé-
liorer les fruits.
artistesLe climatmoral auquelsont soumis les
clément, à ladevient de plus en plus grâce diffu-
sion de l'instruction du goût, qui leur àet fait,
présent, grande au soleil.une place
Plus n'est besoin de les défendre contre les
préjugés vulgaires. Ils sont, aujourd'hui, des
hommes comme les autres, ils sont, comme les
autres, des travailleurs.
considérant comme tels, vous vous êtesLes
dans l'étude de leurs rapportsjuridiquesinspire]
avec ceux qui les emploient, des instincts de cha-
rité' quipoussent la société contemporaine dans
la voie de la justice et de la solidarité.
Si le droit commun, auquel ils sont soumis,
et l'application qu'enfait, à leur égard, lajuris-
désirable,prudence, leur donne toute la sécurité
voir, maints exemples, que loivous faites par la
particulière, résultant de leurs obligations con-
souvent, à la merci de l'arbi-tractuelles, les met,
traire.
Certes, ils s'engagent librement, dans le sens
superficiel du mot.
du talentCertes, la réputation acquise et l'éclat
de dicterpermettent, aux plusgrands d'entre eux,
leurs publique les pro-conditions, et la faveur
tège.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.