Le génie du christianisme

De
i LE GÉNIE DU CHRISTIANISME V p. 46.DL CHRISTIANISME.GKNIK De filles et de s'avancent vers le enjeunes jeunes garçons temple répélant de nouveaux cantiques. LE GÉNIE DU CHRISTIANISME PAR M. LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND CollègeMichaeVaSt. Litoary Scholastic's TOURS ALFRED MAME ET ÉDITEURSFILS, M DCCC L3CVI 1 ColSt. Miohael's Scholastic's I 1 PRÉFACE le Génie du Christianisme la France sortait du chaosLorsque parut, tous les éléments de la société étaient confondus : larévolutionnaire; terrible main à les n'avait encore achevécommençait pointqui séparer son l'ordre n'était encore sorti du et de laouvrage; despotismepoint gloire. Ce fut ainsi au milieu des débris de nosdonc, dire,pour temples que le Génie du dans ces lesChristianisme, pour rappelerje publiai temples des autels. Saint-Denis était aban-du culte et les serviteurspompes donné : le moment n'était venu où devait se souvenirpas Buonaparte difficile de deviner lelui fallait un il lui eût été lieuqu'il tombeau; le sien. Partout on des restesoù la Providence avait marqué voyait de monastères l'on achevait de démolir : c'était mêmeetd'églises que ruines.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 31
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 396
Voir plus Voir moins

iLE GÉNIE
DU
CHRISTIANISMEVp. 46.DL CHRISTIANISME.GKNIK
De filles et de s'avancent vers le enjeunes jeunes garçons temple répélant
de nouveaux cantiques.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.