Le martyre de Saint Hélias et l'encomium de l'évêque Stéphanos de Hes sur Saint Hélais, transcrits et publiés par Geo. P.G. Sobhy

De
BIBLIOTHÈQUE D'ÉTUDES COPTES TOME PREMIER ^ PI BLICATIONS Di: L'INSTITUT FRANÇAIS D'ARCHÉOLOGIE ORIENTALE BIBLIOTHÈQUE D'ÉTUDES COPTES PUBLIEE SOIS LA DIRECTION DE M. GEORGE FOUCART IiIRECTEfR DE L'INSTITUT FRANÇAIS D'ARCHEOLOGIE ORIENTALE TOME PliKM1ER LE CAIRE IMPRIMERIE DE L'INSTITUT FRANÇAIS D'ARCHÉOLOGIE ORIENTALE M DCGCC XIX P: 1 bYNAXJttx£tth K«-mee FfïN «ujTNirtfi-oc » .£TfVU-£/N *ocnr7E£oaYY nJfqTiNeO' ,e* îKTîif Pè^V **• is4£y{Çt»v£J-i- S LE MARTYRE DE SAINT IIEU \ ET T \ SSTEHIANOS DE 1 1M :L'EXCOMII M DE L'EVEQUE SUR SAINT IIKLIAS TRANSCRITS ET PUBLIES PAR P. SOBIIYM. LE D" GEO. G. LE CAIRE L'INSTITUT FRANÇAISIMPRIMERIE DE il I E ORIEN T V L ED'A RC ÉOLOG M XIXDCCCC LE SAINT HÉLIASDEMARTYRE ET DE HNÈSSTÉPHANOSL'ÉVÊQUEDEL'ENCOMIUM SAINT HÉLIAS.SUR PRÉFAGi:. gra-exprimer macopte, je tiens àl'étude de ce texteAvant d'aborder suivantes :personnestitude aux déve-fondation el lereviennenl lapacha Simaika , à quiS. MorcosA E. publierpermis deVieux-Caire, et qui m'acopte dudu Muséeloppement manuscrit;ce d'Archéologiel'Institut françaisDirecteur deGeorge Foucart,A M. pourporte toutes lesl'intérêl qu'ilraison deCaire, qui, enorientale du malgré les circonstancesaccepter,a bien vouludo l'égyptologie,branches dans les collectionsde ce travailel l'impressionla publicationactuelles, de l'Institut; d'explications sursuis redevableThompson, à qui je\ Sir Herbert difficiles;questionsplusieurs publier cettemaintes fois encouragé àqui m'a\ M. \\. E.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 33
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 146
Voir plus Voir moins

BIBLIOTHÈQUE
D'ÉTUDES COPTES
TOME PREMIER^
PI BLICATIONS
Di: L'INSTITUT FRANÇAIS D'ARCHÉOLOGIE ORIENTALE
BIBLIOTHÈQUE
D'ÉTUDES COPTES
PUBLIEE SOIS LA DIRECTION
DE M. GEORGE FOUCART
IiIRECTEfR DE L'INSTITUT FRANÇAIS D'ARCHEOLOGIE ORIENTALE
TOME PliKM1ER
LE CAIRE
IMPRIMERIE DE L'INSTITUT FRANÇAIS
D'ARCHÉOLOGIE ORIENTALE
M DCGCC XIXP:
1bYNAXJttx£tth
K«-mee FfïN «ujTNirtfi-oc »
.£TfVU-£/N *ocnr7E£oaYY
nJfqTiNeO'
,<lyujn&ûjjj
cXT7<l.2..£?Mc îTfQYCÏOlvr »X
NîYAyUIWOY'
OO'HtUNÎJLL.
f>e* îKTîif Pè^V
**•
is4£y{Çt»<>v£J-i-

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.