Le roman de Troie

De
SOCIÉTÉ ANCIENS TEXTES FRANÇAIS BENOIT DE SAINTE-MAURE ROMAN DE TROIE —Le Pny, imp. R. M«tcbeMoa. Peyriller, Roacbon et Gamon, successeort. i^^^^-iSjs.-àJ LE ROMAN DE TROIE PAR BENOIT DE SAINTE-MAURE PUBLIÉ D'APRÈS TOUS LES MANUSCRITS CONNUS PAR Léopold CONSTANS ' A l'uNIVERSITÉPROFESSEUR D'AIX-MARSEILLB TOME I PARIS LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT ET C'« RUE JACOB, 56 M DCCCCIV Publication proposée à la Société le mars igoS.29 du 8 juillet igoS, sur leApprouvée par le Conseil dans sa séance de MM. J. Bédier, P. Meyerrapport d'une Commission composée et A. Thomas. :Commissaire responsable A. Thomas.M. 1 :U/10i ?4 -t./ IHA^i . AVANT-PROPOS Le Roman de Troie, de Benoit de Sainte-Maure, dont nous présentons au public une édition cri- tique d'après tous les manuscrits connus, n'est point inédit. Sans parler de l'édition de M. A. Joly, nous nous occuperons plus loin, et des courtesdont citations que Ton trouve dans VHistoire littéraire de la France, XIII, ss. et chez les critiques424 occupés Karl From-qui se sont du poème, Georg en a fait connaître de nombreux passagesmann d'après le ms. de Vienne (W '), d'abord dans la Préface et les notes de son édition du Liet von vonTroye de Herbort Fritslàr (Quedlinburg et Leipzig, puis dans le de la Germa-t. II1837) ^ ^.nia D'autre part, Wright, dans son article sur Voy. des lettres1 plus loin, p. v, la liste des manuscrits et qui les représentent. 232. Ce sont les vers de notre texte critique 2029-47, 127-319 et 24397-410. 3.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 40
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 490
Voir plus Voir moins

SOCIÉTÉ
ANCIENS TEXTES FRANÇAIS
BENOIT DE SAINTE-MAURE
ROMAN DE TROIE—Le Pny, imp. R. M«tcbeMoa. Peyriller, Roacbon et Gamon, successeort.i^^^^-iSjs.-àJ
LE
ROMAN DE TROIE
PAR
BENOIT DE SAINTE-MAURE
PUBLIÉ D'APRÈS TOUS LES MANUSCRITS CONNUS
PAR
Léopold CONSTANS
' A l'uNIVERSITÉPROFESSEUR D'AIX-MARSEILLB
TOME I
PARIS
LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT ET C'«
RUE JACOB, 56
M DCCCCIVPublication proposée à la Société le mars igoS.29
du 8 juillet igoS, sur leApprouvée par le Conseil dans sa séance
de MM. J. Bédier, P. Meyerrapport d'une Commission composée
et A. Thomas.
:Commissaire responsable
A. Thomas.M.
1 :U/10i
?4
-t./
IHA^i.
AVANT-PROPOS
Le Roman de Troie, de Benoit de Sainte-Maure,
dont nous présentons au public une édition cri-
tique d'après tous les manuscrits connus, n'est
point inédit. Sans parler de l'édition de M. A. Joly,
nous nous occuperons plus loin, et des courtesdont
citations que Ton trouve dans VHistoire littéraire
de la France, XIII, ss. et chez les critiques424
occupés Karl From-qui se sont du poème, Georg
en a fait connaître de nombreux passagesmann
d'après le ms. de Vienne (W '), d'abord dans la
Préface et les notes de son édition du Liet von
vonTroye de Herbort Fritslàr (Quedlinburg et
Leipzig, puis dans le de la Germa-t. II1837) ^
^.nia D'autre part, Wright, dans son article sur
Voy. des lettres1 plus loin, p. v, la liste des manuscrits et qui
les représentent.
232. Ce sont les vers de notre texte critique 2029-47, 127-319
et 24397-410.
3. Herbort von Fritsldr und Benoit de Sainte-More (Stuttgart,
von Fritslàr et son modèle1857). La comparaison entre Herbort
se poursuit d'un bout à l'autre du poème, appuyée par de nom-
breuses citations.;
AVANT-PROPOSIV
été, tant s'en faut, fidèlement reproduit lorsqu'il
',donnait de bonnes leçons tandis qu'il l'était par-
fois trop fidèlement quand il en donnait de mau-
^.vaises D'autre part, les variantes fournies ne
sont pas toujours exactes, et les lettres indicatrices
des manuscrits,comme aussi les numéros des vers,
erronés, d'oùsont souvent l'impossibilité de se
servir de ces variantes sans les vérifier ^. Nous
avons donc dû considérer l'édition comme non
avenue et coUationner le manuscrit publié parJoly,
manuscrit dont nous avons reconnu l'importance
relative.
citerai, au hasard, les fautes suivantes, prises dans les1. Je
diverses parties du poème (chiffres de Joly) : 3i36 Cea pour
donne le ms.Ceca, que 4700 profondement pour parf.
; ; 4788
L'on pour Oon{Con); 5ooo D'Heleine pour D'Eleine [Deleine]
5129/M pourfust; 65oo lor pour l'ost al lor pour as lor; 7259 ;
trenchante pour trenchant l'ostum lo8484 ; 11996 pour Jlum;
meine pour mein iS^bj peiors pour priëors (ms. piors12768 ;
=avec sigle sur Ti re)\ 18792 coiffe pour coisse ; 19548 Donc
pour Done D'une); estorte pour estorce; 22166 princes{= 21544
pour primes; 23214 Armon pour a non; 26386 ensive (donné
pour manuscrit (inutilement empruntéaux Variantes) en sanc du
à J); els drecie pour els esdrecie meschaance26993 ; 27094
pour meschaeite; 27227 sereient pour fereient; 27333 treient
pour creient; Simulie (n. pr.) pour s'umilie ; Ci27378 27467
ot braiet pour Criot braiet (= braiot)\ 28408 sentrebatront
pour s'entrcharront; Sineres pour Finetes Fenices)^28713 (=
etc., etc.
remandra; pris2. Par exemple, 4039 remandront pour 4116
pour ^1/15 4866 et doul pour rfwo/ (forme constante du ms.);; 4932
5332 Plus pour Puis; 6633 chevalerie pour chevalchiee ; 19979
gomalt pour Gontalt; reverte pour reveite; 24723 T^i-24510
i7c/jve pour Veschive; Pelepis pour Pelopis; 27623 5e24923
pour i/ /e, etc.
3. Dans un petit nombre de cas, l'éditeur, ayant oublié de
signifie sansnoter le manuscrit, Ta désigné par la lettre V, qui
doute variante.AVANT-PROPOS V
montrer nécessité d'une édi-Ceci dit pour la
du Roman de Troie, nous donneronstion critique
quelques indications indispensables à l'intelligence
de Tappareil critique, en attendant que nous puis-
sions, dans Vlntroduction qui figurera en tête du
quatrième volume de cette édition, faire connaître
en détail les manuscrits, en expliquer le classement
et justifier la graphie que nous avons cru devoir
adopter dans notre texte critique. Les lecteurs de
ce travail, que nous ne craignons pas d'affirmer
consciencieux sincère, voudront nous faireet bien
un peu de crédit et attendre, pour juger définiti-le
vement, la publication du tome IV.
—I. Manuscrits et lettres qui les désignent.
Paris. Bibl. nat. fr. 60 A
—— — 375 B
— — — 782 G
—— — 783 D
—— — E794
—— — 821 F
—— — 903 G
—— — 1450 H
—— — i553 I
—— — 1610 J
—— — 2181 K
—— — 12600 L
—— — M191^9
— —— Nouv. acquis, fr. 6774
(ms. acéphale P.
VI AVANT-PROPOS
Paris. Bibl. nat. Nouv. acquis, fr. 6094
(»)p'(Fragments)
—— — Nouv. acquis, fr. 6534
(anciennement Perpi-
gnan,Archives départ.)
(Fragments) P*
— — Arsenal, 3340 A*
— __ _ 3342 A'
Bâle, Bibl. de l'Université etBruxelles, Bibl.
royale (Fragments) B*
Besançon, Archives départementales (Frag-
ments) B^
Bibl.municipale,674(Fragments)Bordeaux, B*
(Angleterre), Bibl. Phil-Cheltenham
lipps,8384 G'
Londres, Musée britannique, Harl. 4482.. L*
— — Addit. 30873. . L'
la Faculté de méde-Montpellier, Bibl. de
cine, 261 (ms. acéphale) M*
Milan, Bibl. ambroisienne, D 55 M*
Namur, Archives provinciales (Fragment). . N*
Naples, Bibl. nationale, XIII. c. 38 N
Archives départementales (Frag-Nevers,
ment) N*
Rome, Vatican, Regina i5o5 R
I. Ce ms. avait d'abord été désigné par la lettre P sans expo-
sant, sigle que nous avons assigné au ms. Nouv. acq. : c'est6774
par erreur que les quatre fragments dont il se compose (v. 319-43,
ont été désignés par P* dans les va-359-82, 399-422 et 439-63)
—riantes de notre édition. Les irrégularités apparentes que l'on
peut remarquer dans sigles proviennent dele choix des ce que
certains mss. n'avaient pas encore été signalés au moment de la
publication de notre premier mémoire. Voy. ci-dessus, p. 11,
«.4.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le roman de Troie

de les_archives_du_savoir

Le roman de Troie

de les_archives_du_savoir

Le roman de Troie

de les_archives_du_savoir