Legendes Valaisannes

De
LEGENDES VALAISANNES —Texte de Solandieu Illustrations de Eug. Reichlen -EDITIONS SPES" LAUSANNE '=i-^n>;)h« siècle, par l'évêque Boniface Cliallant. cabane dite des fées, dut appa-de La remment servir d'habitation au.x ouvriers de cette mine. VALATSANNES 23LÉGENDES par douze gnomes venus des Novelly,roi ; le service était fait Monts de des fées d'Arzinol. Le nectar et l'ambroisie pétillaient dans deset amis d'or, la était générale.coupes gaîté superbement vêtues palmesLes fées étaient de de fougères et de guirlandes de lierre finement tressées ; elles portaient, sur leurs cheveux d'ébène des couronnes lys blancs et rhododendrons parfumde de ; un commede chèvres-feuilles les enveloppait d'une essence divine, embau- mant tout le délicieux bosquet où avait lieu la cérémonie. Le pauvre berger en était tout ahuri son visage rougeaud et ses gros habits de ; laine faisaient un étrange contraste dans ce milieu si sélect, auprès duquel le plus riche salon d'une mondaine bien misérable.eût été Après le festin, les fées et les gnomes rentrèrent chez eux, emportés sur des chariots invisibles, traînés par de bons génies aux formes im- palpables. Frisaminlhe, seule, resta au mayen avec son époux, encore tout ébaubi de ce qu'il venait de voir.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 118
Voir plus Voir moins

LEGENDES
VALAISANNES
—Texte de Solandieu Illustrations de Eug. Reichlen
-EDITIONS SPES" LAUSANNE'=i-^<2-'-^Gol o-\-t £- I COI os-3^î?F^^1;LÉGENDES VALAISANNESréservés.droits reproduction, d adaptation et de traductionTous deNY PUBLIC LIBRARY THE 8RANCH LIBRARIES
3 3333 08102 2788
LÉGENDES
VALAISANNES
Recueillies et adaptées par
F"^SÔLANDIEU, ,
64 illustrations de Eug. REIGFtLENAvec
eu noir ou eu couleur
du R. P. SlGJSMOND DE COURTENPréface
v/^PEV
jfL'.RGir ,.., ,„
..
LAUS.Aî^ï'l^JE'..,
Grand Chêne, 55,
Tous droits réserves.
/THE NEW YORK
FlIcLlC LIRRÂRYPREFACE
du mystèrePays dit rt've et
nature fiancéQue la a
du passé.A la légende
Louis de Courten.
résu-chantre de la « Terre Valaisanne » me semblentCes vers du
Solandieu.mer très heureusement le contenu de ce nouvel ouvrage de
inspiration de com-Félicilons-le, fout d'abord, d'avoir eu la bonne
« Légendes ».Oeuvre « valaisanne » par la publication de cespléter son si
passé de son Pays d'adoption dans « LesAprès avoir fait revivre le
dans» avoir décrit les beautés naturelleschâteaux valaisans ; après en
« Légendes ».« il sent, d'instinct, attiré vers sesLe Valais pittoresque^, se
siècleshistoriques transformés, défigurés dans le cours desFaits ;
sismi-superstitions bouleversementscroyances religieuses dégénérées en ;
inexpli-phénomènes de la nature,ques, provocateurs de catas>n>;)h<rs :
tellestraditions populaires, d'origine mystérieuse,cables au vulgaire ;
du peuple a, de tout temps,sont les principales sources où tiniaginaticn
"'
' "puisé le sujet de ses « Légendes ». -
,
aujour-que Solandieu publieIl n'en va pas autrement de 'celles
dont l'habile crayon a su faired'hui, en collaboration avec M. Reichlen
sidélicatesse et d'à-propos, la pensée-mère,ressortir, avec beaucoup de
« ».j'ose dire, de ces histoires6 LÉGENDES VALAISANNES
n'est pas l'auteur de ces « Légendes i7 oQuant à Solandieu, s'il »,
mérite de les recueillir et de les présenter au publiceu, du moins, le grand
sous simple et attrayante que comporte ce genre de récit.lettré la forme
A une époque où toutes les forces de la nature, mises an service du
progrès, auront vite fait de chasser de leurs dernières demeures fées,
leurgnomes et lutins, il est heureux de voir des écrivains épris d'idéal
réserver un asile dans leurs ouvrages.
sommes-nous reconnaissants d'avoir, laAussi, à Solandieu par
publication de ce volume, sauvé l'oubli une partie intéressante etde
précieuse de notre patrimoine national.
Abbaye d'Einsiedeln, octobre 1919.
Dom SiGISMOND DE CoURTEN
Bénédictin.
AYANT-PROPOS
Le cycle légendaire valaisan est arbre touffu dont les feuillesun
jaunissantes sont emportées, une une, vent du réalisme moderne.à par le
Quelques amis de la tradition et du folklore ont fait jusqu'ici de
louables efforts pour sauver l'arbre d'un dépouillemeni complet et de
la mort.
Un certain nombre de légendes valaisannes ont été recueillies et
publiées dans des journaux et revues, ou réunies dans de petits volumes
consacrés à une région déterminée plutôt qu'à l'ensemble du pays.
Ces épis rassemblés formeront un jour une puissante gerbe, à
laquelle nous sommes heureux d'apporter notre modeste contribution.
Et c'est parce qiîe nous retrouvors un peu de l'âme naïve desy
nous aimotis à explorer ce vaste champ d'investigations.ancêtres que
Les légendes valaisannes 313 nous livrons aujourd'hui au public,q
recueillies un peu partout, en Valais quelques-unes nous ont étéont été
;
des chercheun; patients et dévoués, par d'humbles lettrésapportées par
œuvrecampagnards, qui on* tenu à collaborer anonymement à notre
nous les remercions de tout cœur.modeste, ce dont
S0LA.NDIEU.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.