Les ravageurs, récits sur les insectes nuisibles à l'agriculture

De
Pi w M.COLLECTION G. A. ^îrescntch ta of% An Anonymous Donor Les Ravageurs MÊME LIBRAIRIEDU AUTEUR A LA MÊME —Souvenirs Entomologiques. Études sur l'instinct et les mœurs des Insectes. (Dix séries.) Chaque série formeun vol. avec illustrations, br. rel. toile 5 fr. »in-8" 3 fr. 50, e La Vie des Insectes (25 mille). Morceaux choisis extraits des Souvenirs Entomologiques, 26 illustr., dont 11 planches hors texte d'après les photogr. de Fabre, in-18, br. 3 fr.P.-H. 50, cart. 5 fr., relié mouton 6 fr. » Mœurs des Insectes (i5° mille). Morceaux choisis extraits des Souvenirs 16 planches hors texte d'après les cartonné 5 fr.,photogr. de P.-H. Fabre, in-18, br. 3 fr. 50, »relié mouton 6 fr. Lectures Scientifiques Illustrées : Auxiliaires : Récits sur les animaux utiles à l'agriculture,Les planches hors texte. (Sous presse).in-18, 16 sur lesLes Serviteurs : Récits de l'oncle Paul animaux domes- tiques, in-12 cart 2 fr. » Leçons àmon fils sur la botanique, in-8° br. 2 fr.25La Plante : in-8° br. . . fr.25La Terre : Lectures et Leçons pour tous, . 2 Ciel : et pour in-8" br 2 fr. 25Le Zoologie, in-8° br 1 fr. 30Lectures sur la fr. 25 sur la Botanique, in-8* br 2 Instructives Illustrées :Lectures lecture, in-i8cart. fr. 80Les Petites Filles : Premier livre de Mêmeouvrage (16 grav. noires, 8 chromol.), in-12 c. 1 fr. 50 Cent récits sur des sujets variés, in-12 cart. , 1 fr. 50Aurore : avec ses nièces sur l'EconomieLe Ménage: Causeries d'Aurore 50domestique, in-12 cart 1 fr.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 61
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 336
Voir plus Voir moins

Pi
wM.COLLECTION G. A.
^îrescntch ta
of%
An Anonymous DonorLes
RavageursMÊME LIBRAIRIEDU AUTEUR A LA MÊME
—Souvenirs Entomologiques. Études sur l'instinct et les
mœurs des Insectes. (Dix séries.) Chaque série formeun vol.
avec illustrations, br. rel. toile 5 fr. »in-8" 3 fr. 50,
e
La Vie des Insectes (25 mille). Morceaux choisis extraits des
Souvenirs Entomologiques, 26 illustr., dont 11 planches hors
texte d'après les photogr. de Fabre, in-18, br. 3 fr.P.-H. 50,
cart. 5 fr., relié mouton 6 fr. »
Mœurs des Insectes (i5° mille). Morceaux choisis extraits des
Souvenirs 16 planches hors texte d'après les
cartonné 5 fr.,photogr. de P.-H. Fabre, in-18, br. 3 fr. 50,
»relié mouton 6 fr.
Lectures Scientifiques Illustrées :
Auxiliaires : Récits sur les animaux utiles à l'agriculture,Les
planches hors texte. (Sous presse).in-18, 16
sur lesLes Serviteurs : Récits de l'oncle Paul animaux domes-
tiques, in-12 cart 2 fr. »
Leçons àmon fils sur la botanique, in-8° br. 2 fr.25La Plante :
in-8° br. . . fr.25La Terre : Lectures et Leçons pour tous, . 2
Ciel : et pour in-8" br 2 fr. 25Le
Zoologie, in-8° br 1 fr. 30Lectures sur la
fr. 25 sur la Botanique, in-8* br 2
Instructives Illustrées :Lectures
lecture, in-i8cart. fr. 80Les Petites Filles : Premier livre de
Mêmeouvrage (16 grav. noires, 8 chromol.), in-12 c. 1 fr. 50
Cent récits sur des sujets variés, in-12 cart. , 1 fr. 50Aurore :
avec ses nièces sur l'EconomieLe Ménage: Causeries d'Aurore
50domestique, in-12 cart 1 fr.
: Simples récits sur la Science, in-12 cart. 1 fr.50Maître Paul
de l'oncle Paul avec ses neveuxLe Livre des champs : Entretiens
fr. 50sur l'Agriculture, in-12 cart 1
: Simples récits de l'oncle Paul sur l'Origine, l'His-L'Industrie
Fabrication choses d'un emploi général, in-12toire et la des
fr. 50cart 1
sesd'histoire : Récits scientifiques de l'oncle Paul àLe Livre
1 fr.50neveux, in-12 cart
toutes les Ecoles,Chimie Agricole : Lectures courantes pour
fr.25'in-12 cart 1
l'oncle Paul : Lectures courantes pour toutes lesLa,Chimie de
fr. ȃcoles, in-12 cart 2e M LL6 I EFABREJ.-H.
Les
Ravageurs
RÉCITS SUR LES INSECTES
NUISIBLES A L'AGRICULTURE
16 PLANCHES TEXTEHORS
:N/
^s?/.ii
PARIS
LIBRAIRIE CH. DELAGRAYE
l5, RUE SOUFFLOT, l5de reproduction, de traduction et d"adaptationTous droits
réservés pour tous pays.
56
121
FiLES
AVAGEURS
LE LILAS CASSE
Pendant la nuit, il s'était levé un grand vent qui
sifflait dans les trous des serrures et grondait dans
le canal de la cheminée; quelques volets non rete-
nus par leurs agrafes battaient contre le mur. Jules
s'éveilla. Il dormait cependant du calme-sommeil
du jeune âge, mais un fâcheux pressentiment vint
peut-être en rêve lui traverser l'esprit. Jules écouta;
entendit dansil le jardin de l'oncle un bruit de feuil-
lage froissé et de branches entre-choquées. « Ah!
mes pois de senteur, se disait-il à lui-même, mes
pauvres pois de senteur, en quel état vous trouve-
rai-je demain! La ramée qui vous soutient sera cou-
chée à terre. Et mes belles capucines qui commen-
çaient à fleurir, et mes touffes de réséda, et mes
giroflées toutes jaunes de fleurs! Ah! mon pauvre
petit jardin! » Il lui fut impossible de se rendormir.
Plus jeune que lui de quelques années, Emile n'en-
tendit rien de ce qui se passait dehors. Laissons-le
i2 LES RAVAGEURS
dormir jusqu'à ce qu'un rayon de soleil vienne ca-
resser ses joues roses, et disons un mot gens dedes
la maison.
L'oncle Paul est bien villagedans le celui de tous
qui sait le mieux conduire un jardin. Quand le temps
des cerises est venu, on s'arrête émerveillé devant
sa rangée de cerisiers, dont les branches luisantes
fléchissent sous la charge des fruits. Puis il a desy
poires plus grosses que les deux poings, dont la chair
sucrée se fond dans la bouche; des pommes parfu-
mées, colorées de rouge sur une moitié, de jaune
sur l'autre; des prunes enfarinées d'une fine pous-
sière bleue et qui pour la douceur valent presque le
miel; des raisins blancs dont les grains à peau fine
laissent voir le jour à travers; des fraises qui vous
embaument, des pêches exquises et même des noi-
settes, si savoureuses quand elles sont fraîches. Que
de belles et bonnes choses il a dans le jardin dey
Paul ! Il vrai, personne ne le conteste, que,l'oncle est
de tout le village, c'est lui qui sait le mieux conduire
greffe, il taille mieux que pas un;un arbre à fruit. Il
il connaît à fond ce qui peut nuire aux arbres et ne
jamais d'y porter remède de tout sonmanque pou-
voir. Aussi son jardin est-il cité comme modèle à
lieues à la ronde. Il conduit avec le même suc-deux
cès ses blés, ses orges, ses luzernes, ses vignes, ses
pommes de terre, car il est très entendu sur tout ce
qui a rapport aux travaux des champs. Souvent on
vient le consulter sur les choses de l'agriculture,
d'assez loin, c'est toujours avec une par-parfois et
faite bonté qu'il met son savoir au service des autres.
reconnaissance et pour l'honorer, les gens duEn

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.