Les soirées parisiennes de 1874- 1884

De
:oo •CM r\j 00 LES SOIRÉES PARISIENNES EDITEUR.DENTU,E.LIBRAIRIE AUTEUR :DU MÊME DE 1874SOIRÉES PARISIENNESLES in-i8, 3 fr. 5o.Offenbach, 1 vol. gr.Préface par PARISIENNES DE 1875LES SOIRÉES fr. 5o.Théodore Barrière, i vo(. gr. iii-iS, 3Préface par SOIREES PARISIENNES DE 1876LES Préface par Alphonse Daudet. Ckapero.v,Illustrations de Ed. Yon, Sarah-Bernard, Vibert, Rubé et vol. gr. in-t8, 5 frHenri Meilhac, Grévin, i SOUS PRESSE : LE MONSTRE, i volume. 1.\1PRI.\1ER1E D. BAR D IN, A SA I NT - G E R M A I S. PREFACE, XI —Je ne parle pas des chutes que le Monsieur orchestre n'a pas mission de constater, maisde r qu'il vous indique si spirituellement entre les lignes. Le lendemain d'une chute on ne se méprise pas absolument, on sort sans défiance, mais les amis qu'on rencontre ont des airs si consternés qu'il vous prend l'envie de les consoler.On ne se trouve pas trop gêné par sa mésaventure, mais on gêne tant les autres ! conseilleJe aux auteurs qui débutent de se don- ner une passion douce, comme celle des fleurs, —des bibelots ou des livres, pour être sûrs au moins de retrouver, le lendemain d'une première, des amis qui changentne pas de figure. EDMOND GONDlNET. EDITEUR.DENTU,LIBRAIRIE E. AUTEUR :MÊMEDU DEPARISIENNES 1874LES SOIRÉES fr. 5o.i vol. gr. in-i8, 3Préface par Offenbach, PARISIENNES DE 1876SOIRÉESLES Barrière, i vof. gr. in-iS, 3 fr. 5o.Préface par Théodore DE 1876LES SOIREES PARISIENNES par Alphonse Daudet.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 552
Voir plus Voir moins

:oo
•CM
r\j
00LES
SOIRÉES PARISIENNESEDITEUR.DENTU,E.LIBRAIRIE
AUTEUR :DU MÊME
DE 1874SOIRÉES PARISIENNESLES
in-i8, 3 fr. 5o.Offenbach, 1 vol. gr.Préface par
PARISIENNES DE 1875LES SOIRÉES
fr. 5o.Théodore Barrière, i vo(. gr. iii-iS, 3Préface par
SOIREES PARISIENNES DE 1876LES
Préface par Alphonse Daudet.
Ckapero.v,Illustrations de Ed. Yon, Sarah-Bernard, Vibert, Rubé et
vol. gr. in-t8, 5 frHenri Meilhac, Grévin, i
SOUS PRESSE :
LE MONSTRE, i volume.
1.\1PRI.\1ER1E D. BAR D IN, A SA I NT - G E R M A I S.PREFACE, XI
—Je ne parle pas des chutes que le Monsieur
orchestre n'a pas mission de constater, maisde r
qu'il vous indique si spirituellement entre les
lignes.
Le lendemain d'une chute on ne se méprise pas
absolument, on sort sans défiance, mais les amis
qu'on rencontre ont des airs si consternés qu'il
vous prend l'envie de les consoler.On ne se trouve
pas trop gêné par sa mésaventure, mais on gêne
tant les autres !
conseilleJe aux auteurs qui débutent de se don-
ner une passion douce, comme celle des fleurs,
—des bibelots ou des livres, pour être sûrs au
moins de retrouver, le lendemain d'une première,
des amis qui changentne pas de figure.
EDMOND GONDlNET.EDITEUR.DENTU,LIBRAIRIE E.
AUTEUR :MÊMEDU
DEPARISIENNES 1874LES SOIRÉES
fr. 5o.i vol. gr. in-i8, 3Préface par Offenbach,
PARISIENNES DE 1876SOIRÉESLES
Barrière, i vof. gr. in-iS, 3 fr. 5o.Préface par Théodore
DE 1876LES SOIREES PARISIENNES
par Alphonse Daudet.Préface
Yon, Sarah-Bernard, Vibert, Rubé et Ckaperon,Illustrations de Ed.
frHenri Meilhac, Grévin, i vol, gr. in-i8, 5
SOUS PRESSE :
LE MONSTRE, i volume.
-l.MPRIME RIE D. BARDIN, A SA I NT G E RM À l i».

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.