Petit manuel de l'amateur de livres

De
ALBERT CIM Bibliotliécaire (lu S()iis-Sccrét;iriiit d'État des Postes et des Télégraphes PETIT MANUEL DE âAMATEUR DE LIVRES PARIS ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR RUE RACllNE,26, 26 Tous droits t'i'servr.-i PREFACE Ce petit manuel est extrait tout entier des cinq volumes de VEncyclopédie du j'ai publiée, en 1905-1008,Livre, que chez l'éditeur Flammarion, sous le litre le Livre. La plupart des renseignements rassemblés ici sont des pratiques; encore ai-je dû, en maints en- mes explications pourdroits, écourter les renfermer dans un espacepouvoir aussi restreint. le Vimpression,Le papier et format, la I rliiire, le rayonnage des bibliothèques, le rangement des livres et leur classification : [r\s sont les sujets qu'on trouvera traités succinctement dans ce mariuel. Je prie donc les lecteurs qui auraient l)csoin, sur ces questions, de détails plus 6 PHKFACE. développés et plus précis, ou qui me reprocheraient d'avoir passé sous silence tout l'historique du livre, Vimposition, la correction des épreuves, \es divers procédés à'illustration, Vachat des livres, le net- toyage et Ventretien des bibliothèques, la destruction des insectes Inbliophages, eic, de vouloir bien se reporter à mon ouvrage le Livre. C'est d'ailleurs ce que je serai obligé de faire moi-même plus d'une fois dans les pages qui vont suivre. Albert Cim. PETIT MANUEL DE L'AMATEUR DE LIVRES LE PAPIER —Importance du papier : élément essentiel du livre. Histo- rique : papyrus, parchemin, papier.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 22
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 262
Voir plus Voir moins

ALBERT CIM
Bibliotliécaire
(lu S()iis-Sccrét;iriiit d'État des Postes et des Télégraphes
PETIT MANUEL
DE
âAMATEUR DE LIVRES
PARIS
ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR
RUE RACllNE,26, 26
Tous droits t'i'servr.-iPREFACE
Ce petit manuel est extrait tout entier
des cinq volumes de VEncyclopédie du
j'ai publiée, en 1905-1008,Livre, que
chez l'éditeur Flammarion, sous le litre
le Livre. La plupart des renseignements
rassemblés ici sont des
pratiques; encore ai-je dû, en maints en-
mes explications pourdroits, écourter
les renfermer dans un espacepouvoir
aussi restreint.
le Vimpression,Le papier et format, la
I rliiire, le rayonnage des bibliothèques, le
rangement des livres et leur classification :
[r\s sont les sujets qu'on trouvera traités
succinctement dans ce mariuel.
Je prie donc les lecteurs qui auraient
l)csoin, sur ces questions, de détails plus6 PHKFACE.
développés et plus précis, ou qui me
reprocheraient d'avoir passé sous silence
tout l'historique du livre, Vimposition, la
correction des épreuves, \es divers procédés
à'illustration, Vachat des livres, le net-
toyage et Ventretien des bibliothèques, la
destruction des insectes Inbliophages, eic,
de vouloir bien se reporter à mon ouvrage
le Livre. C'est d'ailleurs ce que je serai
obligé de faire moi-même plus d'une fois
dans les pages qui vont suivre.
Albert Cim.PETIT MANUEL
DE L'AMATEUR DE LIVRES
LE PAPIER
—Importance du papier : élément essentiel du livre. Histo-
rique : papyrus, parchemin, papier. Introduction du papier
—eu Europe, Fabrication du papier : papiers à la forme
(papier vergé: vergeures, pontuseaux, (iligraues), papiers
—à la mécanique. Pâle de bois mécanique, chimique.
Charge.— Collag(î ou encollage du papier; collage animal,
—végétal. Papier collé, non collé, dcmi-colb'. Papier bu
—vard, brouillard.— Papiers de couleur. Glaçage et sati-
nage; foulage— Filigrane au laminoir. Papier quadrillé.
— —Papier couchr. Inconvénients et dangers des papiers
trop trop blancs. Papiersglacés ou teintés : la meil-
—leur teinte pour les yeu.v. Main, rame, bobine. Prix ap-
proximatif des papiers actuels. Tableau des principales
—sorles de papiers, avec leurs dimensions et usages.
Papiers de luxe : vergé (vergeures, pontuseaux, filigranes),
vélin, —hollande, whatman, chine, japon, simili-japon. Pa-
piers divers : papier de ramie papier d'alfa papier
; ; indien
d'Oxford; léger; papier-parcheminpai)ier ou faux parclie-
min papier serpente, pelure, Joseph, végétal ou à
; calqnor;
papier-porcelaine; papier bulle.— Carton, —bristol. Mau-
plupartvaise qualité de la des papiers modernes. Décolo-
ration et désagrégation. Examen et contrôle des papiers.
Moyens proposés pour l'amélioration des paj)iers d'impri-
merie.
Le papier est l'élément essenliel el fonda-
mental du livre. De môme qu'unhomme douéLIVRES.EL DE I/AMVTEl'R DE8 rKTlT MA.M
constitution, ayant « un bonsolided'une
chétif etrésistera mieux qu'un êtrefond »,
et retarderaaux assauts de la maladiedébile
triomphe de la mort, ded'autant l'inévitable
imprimé sur papier de qualitémême un livre
bravera, bien mieux qu'un vo-irréprochable
les injures dulume tiré sur mauvais papier,
menaces de destruc-temps et les incessantes
tion.
toujours atta-Aussi les bibliophiles ont-ils
importance capitale à la qualité duché une
papier des ouvrages destinés à leurs collec-
tions.
tire du mot latinLe papier, qui son nom
papyrus^ roseau jadis très abondant en
Egypte, et dont l'écorce, aisément détachée
en larges et légères bandelettes, recevait
l'écriture des anciens scribes, est d'origine
très lointaine et très incertaine. C'est ce qui
a permis de dire à un avocat du seizième siè-
cle, Montholon, «que le papier semble nous
avoir été transmis par un don spécial de
Dieu* ». Il a cela de particulier d'admi-et
rable qu'étant le produit de substances pres-
1. Comme nous le verrons plus loin 91), notre roi(p.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.