Comment développer votre influence personnelle

De
Publié par

Un ouvrage qui permet l'épanouissement, le développement pour tout age. Fortement conseillé pour les étudiants.

Publié le : mercredi 6 mai 2015
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 287
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Comment développer votre influence personnelle
Robert Tocquet Comment développer votre influence personnelle La puissance de la volonté, sur vous-même, sur les autres et sur votre destin
1
Comment développer votre influence personnelle
Sommaire
Introduction____________________________________________ 4I ______________________________________________________ 8Qu’est-ce que la volonté ?_________________________________ 8II ____________________________________________________ 28Prenez conscience de l’Universelle Nécessité ________________ 28III ___________________________________________________ 31Mens sana in corpore sano _______________________________ 31IV ___________________________________________________ 93La maîtrise des émotions ________________________________ 93V ___________________________________________________ 116La culture de la volonté par l’autosuggestion ______________ 116VI __________________________________________________ 122La culture de la volonté par l’autosuggestion graphique _____ 122VII__________________________________________________ 131L’exercice et le développement de la volonté dans la vie courante _____________________________________________________ 131VIII _________________________________________________ 155Le rôle de la pensée et de la volonté dans la guérison des maladies _____________________________________________________ 155IX __________________________________________________ 183Conseils aux étudiants _________________________________ 183X ___________________________________________________ 200L’éducation de la volonté chez l’enfant ___________________ 200Pensées à méditer _____________________________________ 214Lexique et indications complémentaires ___________________ 251
2
Comment développer votre influence personnelle
NOTE DE L'ÉDITEUR Le professeur Robert Tocquet a écrit 55 ouvrages scientifiques, psychologiques et parapsychologiques dont la plupart ont été traduits et édités dans les pays suivants:
Angleterre, Allemagne, Espagne, Portugal, Hollande, Pologne, Tchécoslovaquie, Mexique, Argentine, Canada, Etats-Unis, Afrique Australe.
Italie, Brésil,
Il est, d'autre part, titulaire des distinctions littéraires suivantes:
Prix International The Scotsman, 1964;
Prix Dagnan-Bouveret de l'Institut de France, destiné à récompenser les études de psychologie;
Ouvrage mis hors-concours par le jury de « La joie par le livre »;
Premier prix du Concours idéiste 1979-1980; Ouvrage sélectionné et recommandé par l'Office chrétien du livre;
Médaille de vermeil de « Arts, Sciences et Lettres ».
©2001- MCMLXXXVIII I.A.BTous droits réservés pour tous pays
3
Comment développer votre influence personnelle
Introduction
La volonté est incontestablement la principale faculté qui oriente la destinée humaine. Elle est indispensable dans votre édification psychologique, morale et même physique et elle est la clef de votre succès.
A cet égard, les pages de l'histoire sont remplies d'exemples de l'influence dominatrice de certains hommes, qu'il s'agisse d'Alexandre, qui, parti d'une situation inférieure, s'éleva au sommet de la puissance, de Louis XI, de Sully, de Richelieu, d'Olivier Cromwell, de Colbert, de Washington, de Napoléon 1er, de Bismarck, de Churchill, d'Adenauer, du Général de Gaulle et de combien d'autres.
Tous ces grands hommes étaient pourvus d'une forte volonté, innée ou acquise, qui leur a permis de dominer les autres hommes, et, par voie de conséquence, de diriger dans une certaine mesure les événements.
De même, mais dans un autre mode d'activité humaine, les Newton, les Laplace, les Boucher de Perthes, les Pasteur, les Charles Richet, les Einstein, qui, par leur travail obstiné, ont mis à jour certains secrets de la nature et qui, pour imposer leurs conceptions, ont généralement dû combattre les opinions régnantes et adverses du moment, étaient des hommes volontaires et souvent courageux.
Enfin, il n'est pas jusqu'à la pensée philosophique qui ne s'oriente vers l'action créatrice. Les jeunes générations surtout, puisant à même l'intuitionnisme bergsonien et le pragmatisme américain de William James, préfèrent nettement, aux données de la raison pure, celles de la raison pratique.
Effectivement, les organismes sont faits pour agir, c'est-à-dire pour déployer et pour manifester les forces qu'ils
4
Comment développer votre influence personnelle
recèlent et l'on peut admettre que nos perceptions et nos pensées n'existent qu'en vue de l'action. William James fait d'ailleurs remarquer dansVolonté de croireque l'intelligence est entièrement édifiée sur des intérêts pratiques. « La connaissance, dit-il, est incomplète tant qu'elle n'a pas abouti à un acte. L'activité a pour seul but d'éclairer la conscience cognitive par ses résultats. Sensations et émotions sont des modes troubles et confus de ce qui, clarifié, s'appelle conscience intelligente. »
Bien sûr, lorsque nous disons que la volonté est la clef enchantée qui vous ouvre la voie de la réussite ainsi que celle de la sagesse et du bonheur et qui contribue à vous assurer la santé, nous ne prétendons pas qu'elle soit la seule qualification dont vous ayez besoin pour obtenir ces biens précieux, mais nous voulons dire que,sans la volonté, votre intelligence, votre savoir-faire, les connaissances que vous avez acquises, les occasions qui vous sont offertes, votre résistance physique naturelle, sont beaucoup moins efficaces.
Vous devez donc cultiver votre volonté.
L'occasion de la développer se présentera à tout instant en exécutant chaque jour, ponctuellement et convenablement, ce que vous avez à faire, en vous efforçant de lutter contre vos mauvais penchants, vos mauvaises habitudes, contre votre paresse, et, en général, contre vos défauts.
Et ainsi vous créerez en vous de bonnes et de saines habitudes qui, dans la conduite de la vie, sont beaucoup plus précieuses que les maximes. Ce sont, en effet, des maximes vivantes devenues chair et instinct. Modifier et réformer les principes qui dirigent votre comportement est certainement utile et même indispensable, mais c'est tout simplement changer leur titre. En revanche, prendre de nouvelles habitudes, c'est atteindre la vie dans sa substance.
5
Comment développer votre influence personnelle
Vous cultiverez aussi votre volonté en subissant de bon gré les souffrances inévitables telles que certaines douleurs physiques, contre lesquelles la science est impuissante, et les peines morales provoquées, en particulier, par la perte d'êtres chers.
En ce qui concerne ces dernières épreuves, ne vous révoltez pas contre la destinée, car les plaintes et les gémissements n'évitent pas l'inévitable et ne réparent pas l'irréparable.
Sans doute, vous devez pleurer vos parents et vos amis disparus parce que vous les aimez et parce que vous les regrettez, mais il est vain et il serait déraisonnable de vous rebeller contre les lois inéluctables de la nature.
Vos peines, vos afflictions ne sont pas toujours, bien entendu, l’œuvre de la nature; elles sont souvent aussi celles des hommes. C'est le fait par exemple de l'industriel ruiné par la concurrence et de l'élève puni par son maître.
Ici, l'homme ruiné ne s'irritera pas inutilement contre ses concurrents, mais, s'il a suffisamment de volonté, il se préparera à de nouvelles luttes après avoir analysé froidement les causes de ses échecs ou de sa faillite, et, de son côté, l'élève puni recherchera s'il ne doit pas surtout se plaindre de lui-même.
Mais, pour obtenir cette supériorité volontaire et cette sérénité, un entraînement préalable est indispensable. Il consiste essentiellement, et c'est là l'objet principal de notre livre, à vous rendre maître de vos muscles, de vos gestes et de vos pensées.
Et aussi à cultiver et à développer vos forces corporelles grâce à une alimentation correcte, à une éducation physique bien dirigée, à des exercices respiratoires appropriés, à l'action de l'air, de l'eau et du soleil. Il est nécessaire, en effet, que votre être matériel évolue en même temps que votre être psychique si vous
6
Comment développer votre influence personnelle
voulez obtenir des résultats solides et définitifs dans le domaine de la pensée, de la volonté et de l'action. Il faut toutefois souligner que l'éducation de la volonté ne consiste pas à faire des hommes capables de mettre partout et toujours le calcul à la place de l'impulsion. Bien qu'orientée en cette direction, elle ne doit pas étouffer l'aptitude de l'imagination à créer des fins idéales d'action: l'homme volontaire doit avoir un idéal qui lui permet de discipliner et de hiérarchiser ses tendances et, par là, d'acquérir ce que Goethe nommait magnifiquement « la seigneurie de soi-même ».
7
Comment développer votre influence personnelle
I Qu’est-ce que la volonté ?
Définition de la volonté
Il est difficile de dire en quelques mots ce qu'est la volonté, car elle n'est pas une faculté ni même une fonction relativement indépendante. Elle constitue plutôt une conduite d'ensemble où notre être tout entier s'unifie, s'engage. Cela précisé, on peut définir la volonté comme étant le pouvoir de se déterminer à agir.
Conformément à cette définition, on distingue généralement, dans tout acte volontaire complet, 4 phases successives: la conception du but à atteindre, la délibération, la détermination, l'exécution.
1. La conception du but
La conception du but à atteindre n'est pas autre chose que la représentation préalable de ce que l'on désire accom-plir. C'est ce que l'on peut appeler une « idée pratique », c'est-à-dire l'idée d'un acte que nous jugeons possible pour nous parce que nous en avons déjà accompli ou vu accom-plir d'autres plus ou moins semblables.
Toutefois, si cette idée, qui peut nous être suggérée par quelque circonstance extérieure ou par le cours de nos pensées, n'a aucun rapport avec nos inclinations, si elle n'excite en nous aucun désir, même le plus léger, elle traverse l'esprit sans éveiller la volonté. Mais, dès que le désir s'ajoute à l'idée, aussitôt se pose cette question:
8
Comment développer votre influence personnelle
voudrai-je ou ne voudrai-je pas? Et, alors, la délibération commence.
2. La délibération
Précisément la délibération est l’examen des raisons que nous pouvons avoir d'agir de telle ou telle manière. Elle dépend à la fois des motifs, c'est-à-dire des éléments d'ordre représentatif ou intellectuel, et des mobiles, c'est-à-dire des notions d'ordre actif et affectif, telles que tendances, désirs, sentiments, qui nous poussent à agir en tel ou tel sens.
Autrement dit, l'intelligence n'intervient pas seule dans la délibération; en règle générale, sauf chez les natures très froides, très accoutumées à se dominer, la sensibilité entre en jeu: les désirs, les répugnances, les émotions de toutes sortes surgissent et se développent si bien que chaque idée donne naissance à un sentiment et que chaque motif se transforme en un mobile.
Les personnes veules ne délibèrent pas ou ne délibèrent guère et ne possèdent pas ce pouvoir d'arrêt: ou bien elles sont incapables de réfléchir, ou bien elles se laissent entraîner. La marque d'une volonté forte et ferme c'est ce temps d'arrêt, qu'il convient toutefois de ne pas exagérer sinon il conduirait à se décider trop tardivement ou même à ne jamais agir. Notons, à propos de cette phase de l'acte volontaire, que les hommes délibèrent plutôt avec leur intelligence et les femmes avec leur sensibilité.
3. La détermination
La délibération prépare la détermination que l'on appelle aussi volition, décision, résolution.C'est l'élément essentiel de l'acte volontaire car la détermination consiste essentiellement à faire un choix. 2 actes possibles sont en présence; se déterminer, se décider ou se résoudre, c'est, entre ces deux possibilités, choisir celle qui se réalisera.
9
Comment développer votre influence personnelle
On peut dire encore que la détermination se traduit par un consentement ou par un refus. Cette phase de l'acte volontaire implique une intelligence vive et prompte, une force de caractère assez développée et assez sûre d'elle-même pour résister à l'entraînement des passions, des préjugés, de la routine, de l'exemple et de la tradition.
Comme le souligne justement Claparède « toute décision est un drame qui consiste dans le sacrifice d'un désir sur l'autel d'un autre désir ».
4. L’exécution de la décision
Enfin, l'activité volontaire s'achève avec l'exécution de la décision, avec l'action proprement dite, c'est-à-dire avec l'accomplissement des mouvements utiles et propres à réaliser l'idée choisie, à atteindre le but entrevu.
S'il est vrai que l'acte volontaire est relativement indépendant de sa totale réalisation matérielle, il est nécessaire cependant qu'il y ait au moins orientation vers l'action et même commencement d'exécution, sinon la résolution ne serait qu'une intention fugitive, une simple velléité et non une volition proprement dite.
D'ordinaire, vouloir et agir ne font qu'un et la détermi-nation coïncide indivisiblement avec le point de départ et l'exécution. Au moment même où l'on se décide, on a conscience d'un effort qui est le commencement et comme le signal de l'action. On conçoit mal, en effet, une volonté purement contemplative qui, après avoir décrété l'acte, assisterait, en simple spectatrice, à sa réalisation spontanée.
A vrai dire, cette description de l'acte volontaire décomposé en phases nettement tranchées a été vivement critiquée par des psychologues contemporains tels que D. Roustan(Psychologie)et le docteur Ch. Blondel(Nouveau Traité de Psychologiede G. Dumas). De leur côté, les existentialistes contestent l'importance de la délibération. Je me décide, disent-ils, et je me donne ensuite la comédie de
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.