Promenades dans toutes les rues de Paris

De
it Il MARQUIS DE ROCHEGUDE PROMENADES dans TOUTES les Rues de Paris PAR ARRONDISSEMENTS 6' ARRONDISSEMENT t ^m COLLECTION G.M.A. ^resentcb la nf tljc bu An AnonjTnous Donor Promenades dans TOUTES les Rues de Paris Vr Arrondissement COULOMMIERS Imprimerie Paul BRODARD. DE ROCHEGUDEMARQUIS Promenades dans TOUTES les ParisRues de ARRONDISSEMENTSPAR ORIGINES DES RUES MAISONS HISTORIQUES OU CURIEUSES NOUVEAUX HOTELSANCIENS ET ENSEIGNES VI" Arrondissement PARIS LIBRAIRIE HACHETTE ET C"= BOULEVARD SAINT-GERMAIN,79, 79 I I o9 Tous droits réservés. 698733 rité Mercier, l'auteur du Tableau de Paris (de 1801 à David en 1807, Talraa1814), en 1806 et 1807, David d'Angers, etc. L'hôtel a été détruit en logis une1825 sauf un petit corps de et partie du jardin. La rue des Beaux-Arts a été ouverte en 1825. Au 5 de cette rue habitèrent Camille Rogier et Gérard Labrunie, Ils allèrent ensuite tousdit Gérard de Nerval. deux habiter impasse du Doyenne, près du Louvre. Au 4 habita Pradier. Au 10 logèrent Corot, Mérimée alla ensuite(1844 à 1846) et Ampère (1855-1854), qui ARRONDISSEMENT.VI*' 75 1859. Le peintre Fantin-Latour,loger à l'Institut en mort en eut son atelier au 8 de la rue de 1868 à1904, sa mort. Emplacement de l'ancien jeu de paume desN° 13. Métaj^ers qui s'étendait jusqu'au 12 de la rue Mazarine. Cette partie a été démolie en 1830. Fut habile par le Jules Thomas, l'Institut.statuaire de N° 10 bis. Ecole de dessin à l'usage des jeunes filles, dirigée jadis par Rosa Bonheur.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 109
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins

it
Il
MARQUIS DE ROCHEGUDE
PROMENADES
dans TOUTES les
Rues de Paris
PAR ARRONDISSEMENTS
6' ARRONDISSEMENT
t
^mCOLLECTION G.M.A.
^resentcb la
nf tljc
bu
An AnonjTnous DonorPromenades
dans TOUTES les
Rues de Paris
Vr ArrondissementCOULOMMIERS
Imprimerie Paul BRODARD.DE ROCHEGUDEMARQUIS
Promenades
dans TOUTES les
ParisRues de
ARRONDISSEMENTSPAR
ORIGINES DES RUES
MAISONS HISTORIQUES OU CURIEUSES
NOUVEAUX HOTELSANCIENS ET
ENSEIGNES
VI" Arrondissement
PARIS
LIBRAIRIE HACHETTE ET C"=
BOULEVARD SAINT-GERMAIN,79, 79
I I o9
Tous droits réservés.698733
<^\ ^. îT^PROMENADES
DANS TOUTES
LES RUES DE PARIS
VI« ARRONDISSEMENT
LUXEMBOURG
3^quartier : Monnaie. i quartier •.'Notre-Daaie-des-l^'^
\ Champs.
4''2* quartier : Odéou. quartier : St-Germain-des-
j
Prés.i
Quai Malaquais.
quai la Reine-Margue-Construit en 16G9. S'appela de
rite en 1641 à cause des jardins de l'hôtel de la pre-
occupaient l'em-mière femme d'Henri IV, qui
placement des premières maisons du quai. Le nom de
Malaquais vient du mot détourné : mal acquêt, sobriquet
possession unpar lequel le peuple désignait la prise en
peu leste des terrains du Petit Pré aux Clercs par Mar-
Il longeguerite de Valois. Le quai fut pavé vers 1670.
une partie du port des Sts-Pères.
N° 1. Hôtel du marquis de l'Aubespine M. de(1720).
mourutCourraont, de Mirabeau (1770). Visconti y6 PROMENADES LES RUES DE PARIS,DANS TOUTES
en 1818. Vieilles Malaquais et rue deinscriptions : quai
Seine.
N° 3. Mme d'Épinay, veuve de Dorât de La Barre,
conseiller au Parlement Julliot de Froment(16G9).
(1790). Le Girondin Buzot La Convention(1793).
ordonna que cet hôtel soit rasé, mais il fut sauvé par le
9 thermidor. Le en 1809.peintre Yien mouruty
L'explorateur Humboldt habita (Balcon.)(1820).y
N° 5. De 1644 à 1751 l'immeuble appartenait à la
famille prési-de L'Aubespine. Il fut habité en 1G90 par le
dent de Bérulle. Le maréchal Maurice de Saxe habitay
et mourut en 1750. M. de Vauxcelles, fermier général,y
qui sur l'échafaud et dont la veuve épousa
Cuvier. La baronne de Korff, qui procura un passeport
à Louis XVI pour sa fuite à Varennes. Elle s'appelait
Mme Sullivan et était la maîtresse de Crawfurd qui
cacha la voiture de Varennes dans sa propriété de la rue
de Clichy. Famille Trutat. M. Le Normant sous le
deuxième Empire. (Bel escalier avec le portrait du
maréchal de Saxe.)
En face du 5 se trouve une statue de Voltaire par
Caillé (1885).
N" 7. Hôtel du marquis de Vassan Charaudon(1680).
de St-Maur (1730).
N° Le9. terrain appartenait à l'abbaye de St-Ger-
main-des-Prés. En 1541 ce terrain fut bail parreçu à
Jean Bougu qui lit construire une maison qui fut
absorbée dans les jardins de la reine Margot. Après
l'adjudication, en 1622, de l'ancien hôtel de la femme
d'Henri IV, le terrain échut à Jacques d'Hillerin, prêtre
et conseiller au Parlement, qui fit construire l'hôtel
actuel entre 1622 et 1628. Son neveu Jean dllillcrin
L'hôtel fut(1649). liabité par le comte de Tallard en

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.