Brochure socialisme

De
Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 197
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cycle de conférences organisé par le Collège Européen de Philosophie Politique de l!Education, de la Culture et de la Subjectivité. www.ceppecs.eu
L'Europe est vouée aujourd'hui, et pour combien de temps encore, à otter entre le mirage d'un individu universel indifférent aux communautés politiques dans lesquelles il s'incarne et la montée en puissance des particularismes de tous ordres, y compris dans les institutions qui ont pour vocation première de les surmonter.
Face à ces périls intérieurs, plus graves sans doute que les périls extérieurs, le Collège Européen de Philosophie Politique se voudrait un lieu ouvert, impartial et rigoureux contribuant à la reconquête d'une intelligence d'ensemble de notre monde. Là où se propage le virus de l'indéfinition, il voudrait oeuvrer à une redéfinition. Il y va de la possibilité même pour l'Europe de renouer avec son histoire et d'échapper au fantasme qui la hante depuis quelques décennies d'une humanité post-politique et post-historique réconciliée par le droit.
Le Collège Européen de Philosophie Politique de l'Education, de la Culture et de la Subjectivité (CEPPECS) est une ASBL établie à Bruxelles. Elle est présidée par Jean-Marie Lacrosse.
C
:
Informations pratiques
Prix : • 10 euros par séance • 50 euros pour l!ensemble du cycle Prix étudiant :• 5 euros par séance 25 euros pour l!ensemble du cycle
Inscription souhaitée sur notre siteWWW.CEPPECS.EU
Lieu : ISFSC Rue de la Poste, 111 1030 Bruxelles
Horaire : Le mardi de 18h30 (précises) à 21h15 Le samedi de 14h30 (précises) à 17h15
Accès : Tram 92, 93 et 94 (arrêt Sainte-Marie) ; 25 (arrêt Lefrancq) ; 3, 4, 55, 56, 57 et 61 (arrêt Gare du Nord). A partir de la Gare du Nord, prenez la sortie rue d!Aerschot» (parallèle à la Rue de Brabant) puis montez par la rue Dupont et tournez à gauche dans la rue de la Poste vous y êtes en 5 minutes. En voiture, le parking de l!ISFSC, accessible via le numéro 109, dispose de 30 places. Si vous devez vous garer dans le quartier, faites attention car plusieurs rues sont en  zone bleue ».
QUEST-CE QUE LESOCIALISME?
Cycle de conférences
Printemps 2010
Marcel Gauchet Jérôme Batout Ernst Hillebrand Philippe Raynaud Laurent de Briey Hervé Juvin Raffaele Simone
Quest-ce que le socialisme ?
Cycle de conférences Printemps 2010
Le socialisme est-il soluble dans le libéralisme ?Face à l'échec de la solution collectiviste et à l'impasse de l'Etat-Providence, l'être-ensemble ne semble désormais concevable que sous le signedes libertés individuelles,du droit etdu marché.Mais cette victoire des éléments clés du libéralisme produit des effets dedéliaison des individus, d'anomie, de montée des inégalités et d'impouvoir collectif qui reposent à nouveaux fraisles questions qui furentà l'origine du mouvement socialiste :l'émancipation individuelle via l'inscription en société, la justice sociale via l'organisation et la maîtriseconsciente du devenir humain via lapuissance collective. Le rêve de fraternité humaine n'est pas mort, reste à savoir si nous saurons nous donner les moyens de le concrétiser.
Samedi 6 février -Marcel Gauchet,La crise idéologique du socialisme
Lombre des années 30 continue de peser lourdement sur notre perception de la crise actuelle. Pourtant, soutient Marcel Gauchet, la différence saute aux yeux: loffre idéologique par rapport à la crise que nous vivons est à peu près nulle. Elle se résume en fait à des succédanés didéologies du passé dont les adeptes eux-mêmes mesurent bien le caractère peu adéquat par rapport à la situation.
Responsable de la rédaction de la revueLe Débat, Marcel Gauchet vient de publier les deux premiers livres deL'Avènement de la démocratie,un ouvrage en quatre tomes qui propose à la fois une histoire philosophique du XXème siècle et une théorie de la démocratie.
Mardi 23 février -Jérôme Batout,Volonté d'abondance, volonté de croissance
De Marx à Keynes, le socialisme a toujours eu partie liée avec l'idée de production. Celle-ci s'inscrivait alors dans une visée d'abondance qui permettait d'en penser la limite. Le passage à une pure volonté de croissance sans terme assignable a ouvert la question de ses conditions de possibilité, ce que traduit la notion de croissance soutenable, préférable à celle de développement durable. Reste à penser le projet politique densemble qui peut être formulé à partir de ces prémisses.
Jérôme Batout vient de soutenir une thèse en philosophie et sciences sociales à lEcole des Hautes Etudes en Sciences sociales (EHESS, Paris).
Samedi 13 mars -Ernst Hillebrand,L'incontournable réorientation de la gauche européenne
Dans de nombreux pays d'Europe occidentale, difficultés et contradictions ont éloigné des partis de centre gauche une fraction importante de leur électorat traditionnel. C'est surtout avec les "couches populaires" que le contact semble perdu. Les partis de centre gauche ne parlent plus leur langage et ne partagent plus ni leurs inquiétudes ni leurs problèmes. Face à cette impasse, il est urgent, pour Ernst Hillebrand, de s'atteler concrètement dès maintenant à dessiner les contours d'un nouveau projet de gauche européenne pour ce début de XXIème siècle.
Ernst Hillebrand est directeur du bureau parisien de la fondation Friedrich-Ebert, une fondation allemande qui défend les valeurs et les idées fondamentales de la social-démocratie.
Samedi 27 mars -Philippe Raynaud,De la révolution à la démocratie radicale
La gauche radicale donne en quelque sorte l'image inversée de la " g a u c h ep l u r i e l l e "d e1 9 9 7: à l' o p p o s éd ec e t t eg a u c h e gouvernementale, elle est pour l'essentiel une force d'opposition ou de veto, et elle tente d'établir une autre forme d'unité entre la contestation culturelle et les revendications sociales en se donnant comme thème fédérateur la lutte contre le "libéralisme".
Philippe Raynaud est notamment l'auteur deL'Extrême Gauche plurielle. Entre démocratie radicale et révolution. Il vient de publier aux PUFTrois révolutions de la liberté. Angleterre, Amérique, France.
Samedi 24 avril -Laurent de Briey,Peut-on vouloir dépasser le libéralisme sans être socialiste ?
La crise financière a suscité une remise en cause du cadre libéral qui dominait aussi bien à gauche qu'à droite depuis trente ans. Si cette remise en cause rend possible et souhaitable un renouveau du socialisme, elle représente également une opportunité pour l'émergence de théories politiques alternatives.Parmi celles-ci,l'humanisme démocratique appelle àun dépassement du libéralisme, tout en s'affirmant à la fois progressiste etcentriste.
Directeur du centre détudes politiques, économiques et sociales (Cepess) du Centre démocrate humaniste, Laurent de Briey a récemment publiéLe sens du politique: Essai sur lhumanisme démocrati da
Mardi 4 mai -Hervé Juvin,Un socialisme sans limites ? La chute d'un mythe du XXème siècle
Fruit du progrès triomphant et de la croissance sans limites, le socialisme s'est laissé prendre au piège de l'indétermination.Il proclame l'avènement du corps sans âge et sans souffrance. Il salue la production d'un monde nouveau par la mobilisation infinie des capacités et des ressources. Il annonce le dépassement de l'histoire et de la géographie par la négation des origines et la réduction de l'autre au même. Au terme de l'aventure, ce socialisme rejoint la haute finance et se satellise par rapport à une société qui demeure d'ici et des mêmes.
Présidant la société de conseil Eurogroup Institute, Hervé Juvin est notamment lauteur deL'avènement du corps (Gallimard2005) et Produire le monde: Pour une croissance écologique (Gallimard, 2008).
Samedi 8 mai -Raffaele Simone,Pourquoi l'Occident ne va pas à gauche
Le repli et les difficultés de la gauche à peu près partout en Europe ne relèvent pas d'une uctuation conjoncturelle, soutient Raffaele Simone. Nous avons affaire à une évolution structurelle dont il propose une analyse originale et percutante : la gauche décline parce que la modernité récente a frappé ses présupposés culturels et moraux profonds.
Raffaelle Simone, professeur de linguistique à l'université de Rome 3, a publié en 2008Il Mostre mite. Perchè l'Occidente non va a sinistra, qui sera bientôt traduit en français chez Gallimard.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.