Cabinet philosophique du centre de philosophie pratique

Publié par

Publié le : samedi 25 juin 2011
Lecture(s) : 356
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Le phildentreCeeuqitarpeihposo  Chromatiqueswhiteheadiennes(A.S.B.L.), dirigéparMichelWeber,Docteuren  philosophie,orientesestravauxselon  troisaxescomplémentaires  (recherche,publicationetconseil),  chacunreétantdanssonordreles  principesdirecteursdelagirphilosophique  (créativité,efcacitéetvision).
79chausséedeVleurgat,1050Ixelles www.chromatika.org info@chromatika.org (0032)495316456
Cabinetphilosophiquedu  Centredephilosophiepratique
Chromatiqueswhiteheadiennes ASBL
www.chromatika.org
Leconseilphilosophique
LactivitépratiqueduCentrennoitudocsnsiorganisateenlcabinetphilosophiqueexploitantprincipalementlesacquis  desphilosophiesdites«processuelles»(HenriBergson,William  James,AlfredNorthWhitehead).Ilaccueillelesindividusen  quêtedesens,quecelle-cisoitglobaleounon.Schématique-ment,cettequêtesémantiquepeuteneffetseprésentersousla  formeduneremiseenquestionfondamentale(onpourraparler  decriseexistentielle)ousouslaformeduneproblématiqueplus  locale,quellequesoitsanature(dépressive,comportementale,  conjugale,dedeuil,delégitimationéthiquedunedécision,).  
Dentréedejeu,deuxprécisionssontessentielles.Toutdabord,  lactivitédeconseilphilosophiquenedoitpasseconcevoir  commeunealternativeabsolueauxdisciplinesexistantdans  ledomainedelasantémentale.Aucunesolutionnedoitêtre  exclueapriorilorsquilsagitdapaiserlessouffrancessoma-tiques,psychiquesouspirituelles.Ensuite,dunpointdevue  strictementphilosophique,onrappelleralaprétentionhistori-que(proprementsocratique)delaphilosophiepratique:lappel  delavieauthentique.
Contextehistorique
Laphilosophieestladisciplinequiestàlaracinedelatotalité  delhéritagecultureleuropéenetdelascienceenparticulier.  EllefaitirruptionenGrèce,auVIesiècleavantnotreère,àla  faveurdelémergencedelidéaldémocratiquequellecontribue  dailleursàétablir.Pourfairebref,disonsquelanaissancedela  philosophieestsolidairedunedoubletransformationmentale,  enlespècedelapparitiondunepenséeàlafoispositiveet  abstraite.Positive,ellelestcaronpasseduneexpériencemy-thologique,surnaturelle,àuneexpériencenaturelledumonde.  Onnechercheplusexclusivementledivinderrière,niadnomel  
maislaforcenaturelleiluqepxqiudcehotoèusteegensee.la Cecineveuttoutefoispasdirequelaspiritualitésoitniée:son  domainedepertinenceestsimplementredéni.Abstraite,la  philosophieentendinstaurerlerègnedelaraisonenfavorisant  unedénitionrigoureusedesconceptsetunenettedélimitation  desniveauxderéalité.  
Thalès(624546av.J.-C.)estconsidérécommelepremierphi-losophe.Àlinstardetouslesprésocratiques»(lesphilosophes  quiprécédèrentSocrate,exécutéen399av.J.-C.),soncentre  dintérêtestprincipalementdordrecosmologique:compren-drelastructuredumondeet,parlà,yancrersolidementlhu-main.Laquestiondusensdelexistencenedeviendraprioritai-requavecSocrate,dontlapenséeopèreunrecentrementsur  lathèmedela«vieauthentique».Lefameux«connais-toitoi-même»témoignedelapréoccupationconstantedeSocrate:  êtreenharmonieavecsoi,aveclesautresetaveclecosmos.  Laphilosophie«processuelle»deWhiteheadprocèdedeces  deuxracines:dunepart,lavolontédexploiterlesacquisdela  science;et,dautrepart,lexigencedelauthenticité.
Modalitéspratiques
Demanièreàpréciserlanaturedelapratiquesocratiquepublique, onenvisagerabrièvementlestroisacteursrespectivement  enprésence:lastructure-mère,levisiteuretlephilosophe-praticien.Laplusélémentaireluciditédéontologiquecommande  déviteravanttoutlepiègequeconstituelapratiqueprivée,au  sensmercantileduterme.Évoluerdansunestructurepublique  lA.S.B.L.taqieueCtnerdephilosophiepraupreemt philosophederecevoirdesvisiteursindépendammentdeleur  contraintenancière,lastructurejouantlerôledinterface.  Silesteneffetinévitablequelengagementoguediallesnad soitscelléparuninvestissementnancier,celui-cidoitêtre  proportionnelauxcapacitésbudgétairesduvisiteur.
Levisiteurdemandeparcourrieloupartéléphonelins-taurationdudialoguesurunpointparticulierquifaitexisten-tiellementproblème.Cefaisant,ilsengagedansunproces-suscourt(unedemi-douzainedentretiensaumaximum)aux  objectifsclairementdénis.
Lepraticienconduitledialogue(ilneledirigepas)selondeux  jeuxdeprincipes.Dunepart,sapratiqueestfondamentale-mentsocratique:faireensortequelevisiteurdevienneson  proprejuge,cest-à-direquildevienneàmêmedemettre  enrelieflesprésupposésdesonagirpersonnelet/oudetout  paradigme-cible.Levisiteurnesauraitêtreunvasequelon  remplit,maisbienunfeuquelonallume,unesourcequelon  faitjaillir.Dautrepart,cetteexigenceeststructuréeparlin-tuitionfondamentaledeWhiteheadeécnavaleictréacr,  selonlaquellelechangement(ouleprocessus)estaucœurdu  réel.Transposéedanslesdomainespsychiqueetspirituel,elle  posedembléelapossibilitédunecroissancedelindividu.
Lephilosophe-praticien
M.Weber,directeurdupraiquesophhiloedprteCnequtie, a sou -tenusathèsededoctoratenphilosophieàlUCL(1997).Ancien  VisitingscholaruatSduseseisterCenProcforedlaClaremont SchoolofTheologyealàtisyttnomeralCerivUneatduraGs(oL Angeles,19931995),lauréatdelaClassedesLettresdelAca-démieRoyaledeBelgique(2000),auteurdenombreuxarti-clesscientiquesetdedeuxmonographiesidacelauqitLe delintuitionchezA.N.Whitehead5),200ère,adri.JLdeér.fp( WhiteheadsPancreativism:TheBasicscher,eN.Resp(ér.fd  2006),ilestégalementdirecteurdunséminairedere-chercheàlaSorbonneetcollaborateurscientiqueauCentre danthropologiephilosophique-itcaétivedsnocdelUCL.Ses  seilbénécientdesynergiesavecunehypnothérapeute,une  psychanalystelacanienne,unepsychiatreetunesexologue.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.