Compte-rendu CCP 15 janvier 2014

De
Compte-rendu du CPP du 15 janvier 2014 En présence des pères Alain(curé), Yves, Iulian, Gervais et Henri. De Rémi Legendre, Paul Robin, Geneviève Marc, Guy Lavabre, Nathalie Laporte, Denis Raison et Marie-Thérèse Giret. Nous accueillons Gilles de Savoye pour le pôle Jeunesse et Paul Cottalorda pour le pôle Solidarité. Premier temps Compte-rendu des temps forts depuis le dernier CPP : 1- Temps de l’Avent Alain et Paul font le point sur ce qui s’est vécu lors de ce temps de l’Avent dans le souffle et la dynamique inspirés par le Lien solidaire. Sur proposition du groupe Solidarité de vivre un avent autrement, plusieurs actions ont pu être menées à bien et nous recueillons des échos positifs sur les trois clochers, même si nous pouvons dire que certaines actions ont mieux fonctionné que d’autres (échec notamment de la proposition de Vivre autrement en célébration). Pour exemple, les colis ont été un véritable succès tant au niveau des bénéficiaires bien sûr mais aussi des donneurs qui ont mis du soin dans leur confection. Nous pouvons souligner aussi la portée liturgique avec le geste d’apporter en offrandes les dons reçus lors de nos assemblées. Nous saluons l’aide précieuse des enfants de l’école Sainte Thérèse et leurs accompagnateurs qui ont beaucoup œuvré à la confection de ces colis ainsi que des cartes de vœux.
Publié le : vendredi 14 février 2014
Lecture(s) : 73
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Compterendu du CPP du 15 janvier 2014 En présence des pères Alain(curé), Yves, Iulian, Gervais et Henri. De Rémi Legendre, Paul Robin, Geneviève Marc, Guy Lavabre, Nathalie Laporte, Denis Raison et MarieThérèse Giret. Nous accueillons Gilles de Savoye pour le pôle Jeunesse et Paul Cottalorda pour le pôle Solidarité. Premier temps Compterendu des temps forts depuis le dernier CPP : 1Temps de l’AventAlain et Paul font le point sur ce qui s’est vécu lors de ce temps de l’Avent dansle souffle et la dynamique inspirés par le Lien solidaire. Sur proposition du groupe Solidarité de vivre un avent autrement, plusieurs actions ont pu être menées à bien et nous recueillons des échos positifs sur les trois clochers, même si nous pouvons dire que certaines actions ont mieux fonctionné que d’autres(échec notamment de la proposition de Vivre autrement en célébration). Pour exemple, les colis ont été un véritable succès tant au niveau des bénéficiaires bien sûr mais aussi des donneurs qui ont mis du soin dans leur confection. Nous pouvons souligner aussi la portée liturgique avec le geste d’apporteren offrandes les dons reçus lors de nos assemblées. Nous saluons l’aide précieuse des enfants de l’école Sainte Thérèseet leurs accompagnateurs qui ontbeaucoup œuvréà la confection de ces colis ainsi que descartes de vœux.Le caté du clocher Saint Esprit a fabriqué un grand calendrier de l’Avent avec des dessins faits par les enfants de la paroisse à destination de la maison de retraite des Violettes. Les personnes âgées pour remercier ont fait aussi un calendrier pour les enfants avec des papillotes. Le goûter de Noël du 22 décembre a été très fraternel, dans la simplicité et la bonne humeur et nous avons pu retrouver le même état d’esprit que lors du repas de l’amitié d’avril dernier.Joie toujours visible d’accueillir la Lumière de Bethléem avec les Scouts.Sur NDE ,collecte a permis d’envoyer 1500 euros aux Philippines et lele Pain de l’espoir et sa marché de noël de Huacho a été aussi un succès. 2Le Temps de Noël Les différentes célébrations : Sur Sainte Thérèse, la messe de 18h présidée par Iulian a rassemblé beaucoup de monde comme chaque année. Il y avait une très belle animation musicale mais nous nous interrogeons sur l’éventualité de repenser l’animation de cette messe en lien davantage avec les enfants et leurs familles. Question : la messe de 18h doitelle être à l’image de celle de la nuit mais à une heure facilitant la venue des plus petits comme les personnes les plus âgées ou bien doitelle avoir une couleur particulière en laissant une place active aux enfants et leurs parents ? Sur NDE, la veillée était simple, mais priante,avec la mise en lumière d’un texte intéressant pour la méditation qui a donné du souffle pour vivre l’eucharistie ensuite. On note toutefois, un problème de communication entre les personnes en charge de préparer cette veillée qui pensaient,à tort, œuvrer pour les 3 clochers.
Sur Saint Esprit, on note une veillée originale avec lecture de poèmes mettant l’accent sur le partage en petits groupes entre les personnes rassemblées dans l’église. Lamesse du jour fut chaleureuse même sans orgue. Absence de commentaires à la rencontre sur la messe et la veillée à Ste Thérèse 10h ! : oubli Père Alain : la veillée a permis de bien rentrer dans la dynamique et la spiritualité de Noel On note que les horaires choisis pour les différentes célébrations dans les 3 clochers sont convenables.3Rencontre des clochers Les différents compterendus sont distribués aux membres du CPP. On note une participation plus ou moins forte des paroissiens selon les clochers avec le constat que c’est à NDE que l’on s’est le plus rassemblés.On note, tous clochers confondus, que la principale préoccupation des paroissiens est la liturgie et l’art de célébrer. Sur Saint Esprit, il y avait 17 participants réunis en 2 groupes d’échange.Les points positifs retenus : La qualité du lieu, des échanges et des célébrations. Les points d’interrogation: Question de l’identité:Identité du territoire Quelle est la place de Malbosc ? Identité de clocher Quelle place par rapport à Sainte Thérèse ? Identité liturgique avec la communion sous les deux espèces et la présence du Néo catéchuménat. Suggestions : Priorité à l’accueilPriorité à l’animation (problème des lectures et des prières universelles) Priorité à l’informationSur Sainte Thérèse, il y a eu peu d’intérêts de la part des paroissiens et donc peu de participation. Les personnes présentes ont tendance à relever tout ce qui ne va pas, essentiellement en ce qui concerne la liturgie et la messe. On note un peu de déception autour de cet échange qui a manqué d’épaisseur quant à son contenu.Peutêtre seraitil bon d’aller quêter auprès de ceux qui ne sont pas venus….A l’issue de la rencontre, on note, hélas,aucun projet, aucune proposition d’avenir.Le point positif ( tout de même) : Diaconia et ses initiatives. Sur NDE, il y a eu un équilibre entre les points positifs et les constats négatifs. On note depuis, la formation d’une équipe de préparation au baptême. Observation :la relation au Christ est quasi inexistante pour les jeunes parents qui demandent le baptême pour leur enfant. 4La commission de catéchèse / les 2550 ans Le caté : Les catéchistes référentes des trois clochers se réunissent autour des pères Alain et Iulian pour réfléchir aux problèmes liés à la catéchèse des familles. Ils commencent un chantier d’études pour prendre en compte l’évolution des familles et permettre aux personnes qui encadrent(Catéchisteset prêtres référents) de s’adapter, certes,aussi d’être toujours en état de veillemais pour ceux et celles dont ils ont la charge. Des points d’attention sont retenus pour l’instant:
Trouver des catéchistes mais aussi des enfants (baisse de fréquentation surtout pour le clocher Sainte Thérèse). ème des groupes passerelles (Eveil à la foi/ catéRéfléchir à CM2/6 ) Intégrer à la dynamique paroissiale les enfants de l’école Sainte Thérèse.Organisation d’une fête des jeunes.Depuis ce dernier CPP, la commission catéchèse s’est réunie le23 janvier et se réunira encore le 27 février. Les 25/50 ans Un groupe de quelques personnes n’étant pas en responsabilité paroissiale et accompagné par le père Gervais se sont réunis pour réfléchir ensemble à cette tranche d’âge peu représentée dans nos assemblées. De ce travail de réflexion, des missions ont été fixées : pour les 2550 ans pour mieux les connaitre et prendre en compte leursFaire une enquête attentes, espérances. Avoir le souci de l’évolution de notre paroisse et de la place que l’onva pouvoir donner à ces personnes. Deuxième temps Osons la fraternité L’échange se fait autour des documents Demain nos communautés, projet lancé par notre évêque pour une dynamique diocésaine d’évangélisation.Les membres du CPP ayant reçu chacun les documents, nous faisons un tour de table avec nos premières impressions quant au projet. Quelques unes de nos réflexions : Un calendrier fourni lequel paraît davantage la dimension institutionnelle que spirituelle.Un enjeu réel mais dans Comment s’organiser dans notre paroisse ? Beaucoup de charges et de coordination autour des 3 clochers. La spiritualité n’est pas le thème central et la fraternité n’est que la conséquence d’une vie intérieure. une vie communautaire avant de se lancIl faut d’abord avoir er. Dossier difficile à faire en 3 ans comme proposé. Application à la paroisse : er 1 temps : présentation du projet aux paroissiens le 19 janvier. ème 2 temps : appropriation par la communauté des propositions Nous nous interrogeons sur le <<comment faire>> ? Voici le rapport des réflexions faites : Il faut mettre des gens en marche en les missionnant pour faire quelque chose pour la communauté. Une question : ces groupes, comment vaton en faire une communauté paroissiale ? Cette démarche doit s’inscrire dans la continuité de la vie de foi. Il faut s’adapter au temps d’aujourd’hui avec une conception du temps présent et de non engagement sur la durée.Il y a des fragilités diverses, que faisonsnous pour elles ?
Pour marquer le début de cette dynamique diocésaine, il faudrait faire du carême un temps de réflexion personnel : revenir chacun sur son propre chemin de foi, se recentrer sur sa source intérieure pour prétendre abreuver les autres. Savoir repérer ce qui est essentiel dans sa vie de foi pourtémoigner, rayonner et être moteur pour d’autres. L’introspection pendant ce temps de carême peut nous aider à aller vers les autres. Il serait bon d’arriver à former quelques groupes d’ici la fin de l’année. Cette proposition est bonne aussi pour les groupes déjà existant mais qui ont besoin d’être un peu réveillés.Une idée: l’envoi d’un SMS ou mail spirituel aux personnes de nos réseaux.Il faut prendre conscience de nos réalités, réveiller notre communauté pour aller vers d’autres. C’est lensemblede la communauté chrétienne qui doit être partie prenante. L’objectif doit être inspiré par la fragilité de nos communautés chrétiennes avec cette question en tête : comment seront nos communautés dans 10 ans et comment les organiser ? Informations diverses : Fête des jeunes. L’idée est de se lancer même si ce n’est pas pour cette année. Elle se fera à la rentrée. Une question : fête des jeunes (enfants et ados) ou fête intergénérationnelle ? Accueil de laLumière de BethléemSainte Thérèse qui rassemblerait beaucoup de monde.à
Unejournée diocésaine des Conseils Pastoraux de Paroisseautour de notre évêque aura lieu le samedi 29 mars à la Villa Maguelone. Alain et MarieThérèse y vont. Le 9 février, c’est la journée de prière autour et avec les malades qui pourront recevoirle sacrement de l’onction des malades lors des célébrations dominicaleset ce dans les 3 clochers. Le SEM s’occupe de préparer les personnes à recevoir le sacrement.
Le 9 mars, messe unique à 10h30 à Saint Esprit avecl’accueil des catéchumènes denotre diocèse par notre évêque. La messe est préparée par l’équipe diocésaine du catéchuménat. L’apéritif qui suivra est pris en charge par notre paroisse.
Le 30 mars, de 10h à midi,célébration pénitentielle communeà Sainte Thérèse (plusieurs propositions pour la réconciliation seront faites suivies de l’eucharistie). A l’issue de cette célébration, se tiendrale Repas de l’amitiéorganisé par le groupe Solidarité. Sortie paroissialele 8 mai? A confirmer, à préciser…Prochain CPP le 17 février à 19h. Paul R et Gilles préparent la séance avec Alain. Denis et Nathalie sont en charge du repas.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

EN ROUTE VERS PAQUES

de ParoisseSaintAugustinAqueduc

Rappels

de ParoisseSaintAugustinAqueduc

Pâques : Victoire !

de ParoisseSaintAugustinAqueduc

suivant