Cours 6. - Σωκράτης / Socrate (470-399) NOTES DE COURS 6 L'arrière ...

De
Publié par

Cours 6. - Σωκράτης / Socrate (470-399) NOTES DE COURS 6 L'arrière ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 75
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
340103 |Philosophie et rationalité NOTESDE COURS 6 Larrièreplan historiqueetcultureldel’AthènesdeSocrate
Σωκράτης/ Socrate (470399)
1 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
1
340103 |Philosophie et rationalité
Plan politique Égypte / Grèce Bab lonie Pouvoir Pouvoir partagé par centralisé tous les citoyens dans les débat ouvert mains développement d’un seul de l’art de la arole
Plan des savoirs Ailleurs /Grèce Le Le savoir est savoir public; est tenu soumis à la secret, discussion réservé à critique quelques initiés
Plan religieux Ailleurs / GrèceReligion Religion révélée à poétique des civique devins ou des ro hètes
Le mode de pensée rationnelle est apparue en Grèce ancienne vers le VIe siècle avant notre ère râce à la vie en démocratie
2 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
2
340103 |Philosophie et rationalité 3 1 Malheureusement, l’hypothèse de l’auteur du Texte 6 est fausse… Pourquoi donc? Objections à l’hypothèse en question: 1premiers philosophes de Milet (Thalès, Anaximandre, Anaximène) ont tous Les  vécu dans uneTYRANNIE(celle de Thrasybule, VIe siècle). On pourrait dire  que rares sont les philosophes antérieurs à Socrate qui aient vécu dans une  démocratie. 2Ceux qui ont vécu dans une démocratie, ont soit étéexilés(par ex. Anaxagore de  Clazomènes condamné pour impiété et exilé d’Athènes vers 450), soit été  condamnés à mort (Socrate, condamné à mort à Athènes en 399 pour impiété lui  aussi). 3Beaucoup de philosophes ont développé des philosophies politiques contraires à  la démocratie, entre autres Platon (communisme + dictature par l’élite = les  philosophes) et Aristote (aristocratie).
1 L’auteur, Alain Bellemare, ne fait en réalité que reprendre à son compte les recherches menées par de nombreux chercheurs depuis 50 ans environ et qui se font les champions de l’hypothèse que la rationalité est due à la démocratie. En France, mentionnons surtout : JeanPierre Vernant,Les origines de la pensée grecque(PUF, 1962). En Angleterre : Geoffrey Llyod,Origine et développement de la science grecque(CUP, 1979). 3 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
340103 |Philosophie et rationalité Qu’estce donc qui expliquerait le fameux«miracle grec»? Trois valeurs fondamentales, dont nous sommes les héritiers: 1.éγών/ l’agôn : la compétition, l’émulation  La culture grecque ancienne valorisait au plus au point la compétition, l’émulation. Exemple : les'ΟλυµπιaκοιΑγώνες/Olumpiakoi Agônès/ «Jeux»  Olympiques   Même les dieux luttent entre eux…  Fronton est du Parthénon à Athènes: Athéna et Poséidon se disputant la faveur des Athéniens L’auteur du premier guide touristique, Pausanias, e vivant au 2 siècle de notre ère, écrivait ce qui suit concernant l’origine des concours olympiques. «Certains disent que Zeus luimême aurait lutté ici [à Olympie] avec Cronos pour la possession de la royauté et qu’il aurait établi les Jeux et leur réglementation. On dit aussi que les dieux, au début, concoururent, qu’Apollon battit Hermès à la course et Arès au pugilat.» Le Parthénon, Acropole d’Athènes2. L’amour de la parole4 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
4
340103 |Philosophie et rationalité 5 «Au commencement étaitla Parole…» Il n’y a pas de peuples plus «verbeux» que ne le furent les Grecs… Les poèmes d'Homère, l'Iliadeet l'Odyssée, étaient la Bible des Grecs… Mais autant la Bible est caractérisée par des prophètes s'adressant à la foule du haut d'une haute montagne, autant les poèmes homériques, l'Iliade en particulier, ressemblent à une fête dela libre paroleoù les dieux et les hommes semblent prendre plaisir à soumettre leurs décisions à la discussion publique. Contrairement, à l’auteur du Texte 6, le plaisir de la parole, ne fut pas développé par la démocratie. C’est l’inverse qui se passe : la haute valeur culturelle que les Grecs attachaient à l’amour de la langue (γλ«ττα/glôtta), est à l’origine de la démocratie. Cet amour de la parole / la langue conduisit, à son tour, par émulation, à l’étude du discours structuré, du raisonnement, et enfin, à l’étude de la logique.
5 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
340103 |Philosophie et rationalité 6 3. La libertéLa liberté ne signifie évidemment pas faire ce que bon nous semble, quand cela nous plaît… Évidemment, dans une société esclavagiste, la liberté signifie d’abord et avant tout, ne pas être l’esclave de personne; être son propre maître.La libertéau sens grec du terme signifie plutôt se soumettre à l’autorité si cela paraît engendré le meilleur partie pour la cité. (Contrairement aux sociétés modernes, la cité passe avant l’individu ou le citoyen.) Sur la base de la liberté, ainsi définie, les citoyens se considèrent libres de choisir le meilleur régime politique pour leur cité : oligarchie, monarchie, tyrannie, démocratie, etc. Xerxès, roi des Perses, demanda à Démarate, un Grec, qu’estce qui explique la puissance des Grecs, même en nombre inférieur à l’immense armée Perse? Réponse de Démarate : «Les Grecs sont libres, et ils ont accepté librement de se soumettre aux lois de leur cité, contrairement aux soldats perses qui combattent sous la crainte d’être châtiés par leur tout puissant roi.» (Hérodote,Enquête, livre VII, 104). 6 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
340103 |Philosophie et rationalité 7 REPÈRES HISTORIQUES DE LA GRÈCE À L’ÂGECLASSIQUE 500 à 479: « les guerres médiques »(guerre entre les Perses et les Grecs)l’Ionie tombe en 499 aux mains de Cyrus, roi des Perses Miltiade défait l’immense armée perse àMarathon(490) Thémistocle défait la flotte de Xerxès àSalamine(480) Pausanias, roi de Sparte, défait, àPlatée, l’armée perse conduite par Mardonios (479) 479431: l’âge d’or de la Grèce Athènes devint le centre militaire et culturel de toute la Grèce («l’École de la Grèce») Le «siècle d’or de Périclès» en l’honneur du grand homme d’État que fut Périclès (495 à 429) Naissance deSOCRATEen 470431404: Guerre du Péloponnèse(guerres fratricides entre Sparte et Athènes)Naissance dePLATONen 427Mort de Périclès en 429 Socrate, hoplite, sauve la vie d’Alcibiade à la bataille de Potidée en 429. Paix signée en 421. Alcibiade part avec l’expédition de Sicile (415) mais trahit les Athéniens et passe dans le camp de Sparte À la bataille de Délium, en 414, Socrate sauve la vie de Xénophon. En 404, Lysandre impose à Athènes, qui capitule, un régime tyrannique : « les Trente Tyrans », dont font partie Critias et Charmide, oncles de Platon et amis de Socrate. En 403, rétablissement de la démocratie à Athènes En399, Socrate meurt condamné par le tribunal athénien.
7 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
340103 |Philosophie et rationalité 8 Étude du Texte 6 «L’émergence de la rationalité en Grèceancienne» 1) Pour chacune des questions cidessous, trouvez tous les passages pertinents du texte. 2) Dans vos propres mots, formulez une réponse à partir des passages retenus. A) Qu’estce que le«MIRACLE GREC»? B) Qu’estce qui caractérise LE SAVOIR chez les Grecs par opposition au savoir des civilisations égyptiennes, babyloniennes et perses? C) Qu’estce qui caractérise LE POLITIQUE chez les Grecs par opposition à la politique des civilisations égyptiennes, babyloniennes et perses? D) Qu’estce qui caractérise LE RELIGIEUX chez les Grecs par opposition au religieux des civilisations égyptiennes, babyloniennes et perses? E) Pourquoi la DÉMOCRATIE auraitelle favorisé la naissance de la PHILOSOPHIE?
8 Attention : ces notes de cours n’ont pas fait l’objet d’une révision linguistique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.