cours IB 9

De
Publié par

Association Évangélique d’Églises Baptistes de Langue FrançaiseCOURS :INTRODUCTIONCOURS DE FORMATION PAR CORRESPONDANCEBIBLIQUE 9ÉLÉMENTS DE RÉPONSES.Pages Ques-ObservationsLEÇON : Manley p. 265 - 274 : MESSIANISME ∞∞∞∞ p.424 - 432 : COUTUMESmanuel tions265 1 Expliquer l’origine du nom propre : CHRISTLe mot grec « christos » est l’équivalent de l’hébreu « mashiach », messie. Tous deux étaient desnoms communs signifiant oint. Ils étaient utilisés pour toute personne mise à part pour un certainministère et qui, à cet effet, avait été ointe de l’huile sacrée (rois, sacrificateurs). Le titre de «Christ » est devenu dans le cas de Jésus — l’oint par excellence — un véritable nom propre et jointà son nom. Ainsi trouve-t-on dans le N.T. les expressions « Jésus-Christ » ou « Christ Jésus ».266s 2 Montrez la différence entre l’espérance messianique du peuple en général et celle que rappelaientles prophètes.Le peuple attendait, en général, un « royaume d’Israël », exclusif, nationaliste, un « Jour de l’Éter-nel », sorte d’âge d’or où le peuple élu serait exalté, récompensé, aurait la prééminence sur lesnations et où ses ennemis seraient justement punis.Les prophètes annonçaient un royaume moral et spirituel, pacifique, impliquant une période detransformation profonde de la société et même de la nature. Ils ont toujours mis en garde lepeuple contre ses conceptions superficielles et fausses du « Jour de l’Éternel ».3 Manley désigne les passages d’Ésaïe ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Association Évangélique d’Églises Baptistes de Langue Française
COURS DE FORMATION PAR CORRESPONDANCE
ÉLÉMENTS DE RÉPONSES.
Pages
Ques-
manuel
tions
Expliquer l’origine du nom
propre
: CHRIST
Le mot grec « christos » est l’équivalent de l’hébreu « mashiach », messie. Tous deux étaient des
noms communs signifiant oint. Ils étaient utilisés pour toute personne mise à part pour un certain
ministère et qui, à cet effet, avait été ointe de l’huile sacrée (rois, sacrificateurs). Le titre de «
Christ » est devenu dans le cas de Jésus — l’oint par excellence — un véritable nom propre et joint
à son nom. Ainsi trouve-t-on dans le N.T. les expressions « Jésus-Christ » ou « Christ Jésus ».
Montrez la différence entre l’espérance messianique du peuple en général et celle que rappelaient
les prophètes.
Le peuple attendait, en général, un « royaume d’Israël », exclusif, nationaliste, un « Jour de l’Éter-
nel », sorte d’âge d’or où le peuple élu serait exalté, récompensé, aurait la prééminence sur les
nations et où ses ennemis seraient justement punis.
Les prophètes annonçaient un royaume moral et spirituel, pacifique, impliquant une période de
transformation profonde de la société et même de la nature. Ils ont toujours mis en garde le
peuple contre ses conceptions superficielles et fausses du « Jour de l’Éternel ».
Manley désigne les passages d’Ésaïe sur le serviteur souffrant comme un cinquième évangile. Dans
votre propre lecture personnelle de ces textes, relevez les éléments d’une histoire de la vie et de
l’oeuvre de Jésus-Christ. Indiquez les références dans le texte d’Ésaïe ainsi que, si possible, celles cor-
respondantes du N.T.
1. Sa vie :
ex.
- L’humilité de son origine humaine et de tout son ministère (53.2 // Lc 2.12)
- Sa vocation particulière dès sa naissance (49.2, 5 // Lc 2.11)
- Sa consécration (50.5 // Mt 3.15)
- Sa douceur (42.2s // Mt 11.29)
- Il est rejeté (53.3 // Jn 1.10s)
- Les souffrances de sa vie ( 52.14; 53.3)
de sa mort (53.10 // Mc 14.33, 34; 15.34)
- Les humiliations endurées (50.6 // Mc 14.65)
- Son silence devant ses accusateurs (53.7 // Mc 14.60; Lc 23.9)
- Sa mort causée par l’angoisse, le poids de notre châtiment (53.8 // Jn 19.34. eau : signe
possible d’une port par angoisse)
- Les hommes avaient envisagé une sépulture parmi les méchants, mais il partage celle du
riche (53.9 // Mt 27.57, 60)
- Sa parfaite justice (53.9 // 2 Co 5.21)
- Sa vie après la mort (53.10 // Ap 1.18)
2. Son oeuvre :
- Appelé à ramener Israël à Dieu (49.5 // Mt 15.24)
- à apporter le salut aux extrémités de la terre (49.6 // Ac 13.46-48)
- à établir la justice (42.4 // Mt 12.15s)
- par la parole (50.4; 42.2 // Jn 6.63, 68; 8.31s)
- par sa mort considérée comme un sacrifice (53.10 // Hé 10.12)
- volontaire (53.12 // Jn 10.18)
- substitutif (53.4, 5, 10 // 2 Co 5.2)
- qui apporte la paix par la justification (53.5; 53.11 // Rm 5.1)
- … par son intercession (53.12 // Hé 7.25)
- Le succès, une nombreuse postérité lui est finalement assurée (53.10 // Ap 7.9-12)
- Son oeuvre sera couronnée par la joie du salut réalisé (53.11 // Hé 12.2)
LEÇON : Manley p. 265 - 274 : MESSIANISME
∞∞∞∞
p.424 - 432 : COUTUMES
265
266s
1
2
3
Observations
B 31
E.R. 1
COURS :
INTRODUCTION
BIBLIQUE 9
ÉLÉMENTS DE RÉPONSE
Pages
Ques-
manuel
tions
Comment certains renseignements sur les coutumes juives éclairent-ils des passages bibliques ?
Donnez quelques exemples.
-
On comprend mieux la tenue du jeune homme (Mc 14.51s) ainsi que l’ordre de Dieu à Ésaïe
(Es 20.2, 4), l’expression « nu » signifiant tout simplement en tunique (426/1).
-
La disposition de la table à cette époque (427/3 explique que la femme qui lava les pieds de
Jésus et les oignit de parfum {Lc 7.38} se tenait « derrière », et non au milieu du cercle des dis-
ciples — ce qui aurait été inconvenant — ou « sous la table », comme on pourrait l’imaginer
aujourd’hui !)
On saisit mieux également certains détails du dernier repas de Jésus avec ses disciples.
-
L’expression « rompre le pain », souvent utilisée, correspond bien à la présentation du pain en
ce temps-là (427/2).
-
Le refus de la boisson offerte à Jésus (Mt 27.34), puis son acceptation (Mt 27.48) trouve son
explication lorsqu’on sait que le premier breuvage était un stupéfiant (427/3).
-
On peut se faire une idée de certaines valeurs précisées dans le N.T. (cf Jn 12.5) quand on sait
qu’un denier est environ le salaire journalier d’un ouvrier (431/1).
LEÇON : Manley p. 265 - 274 : MESSIANISME
∞∞∞∞
p.424 - 432 : COUTUMES
4
Observations
Page 2
B 31
E.R. 2
COURS :
INTRODUCTION
BIBLIQUE 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.